Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Satanés thrips ( bêtes d'orage ) ! " ça gratte "

Publié le par Bruno

Fortes chaleurs et moissons, et voilà la petite bête noire qui s'invite à la table des campagnards estivaux. Énervant, agaçant, c'est le bien nommé thrips qui est de retour.

C'est un minuscule insecte désagréable qui envahit nos maisons ... par fortes chaleurs .

Les thrips de leur nom scientifique les thysanoptères, constituent parmi les insectes, un de ces ordres mineurs que l'on connaît peu, voire pas du tout, et même un " ordre oublié " tant sont peu nombreux les entomologistes qui s'intéressent à eux . Il est vrai que ces insectes sont petits (1 mm pour la plupart) et difficiles à observer, à capturer . L'été, les " bêtes d'orage " forment souvent des essaims spectaculaires au dessus des champs de blé .

Ce sont de minuscules insectes noirs et fins dont les ailes sont bordées de franges (prendre une loupe pour les voir !)
Lors de journées chaudes et humides, les Thrips peuvent être très nombreux dans les airs, parfois plus de 2 millions par km2 ! On pensait autrefois que ce phénomène était lié à l’état électrique de l’atmosphère à l’approche d’un orage d’où leur surnom de « bêtes d’orage ». Mais c’est tout simplement lorsque la température est comprise entre 19 et 25 °C et que l’humidité dans l’air est comprise entre 70 et 75 % que les Thrips s’envolent. Ces « nuages » de Thrips sont dus à l’essaimage ou à des vols migratoires. Et souvent juste avant l'orage ou lorsque l'on est en période de moisson elles sont dérangées et s'éparpillent.

À ce moment, ils sont si nombreux et légers que les vents peuvent les entraîner assez loin et parfois dans des lieux habités. Dans ce cas, ils se posent où ils peuvent, souvent sur nous et on suppose que pour compenser leur déficit en eau, ils nous piquent pour essayer de s’hydrater. Disons plutôt qu’ils nous mordillent, que l’on ne risque rien mais que ça peut être désagréable. Pour éviter leur présence sur nous, on pourra essayer des crèmes répulsives. Une douche sera le meilleur moyen de s’en débarrasser. Enfin, lorsque l’on est en sueur, les Thrips ont tendance à se coller sur nous. Bref, fermer les fenêtres et faire une pause douche, sont encore les meilleures solutions, car le phénomène d’essaimage ne dure pas très longtemps !

Le temps des moissons.

Le temps des moissons.

Publié dans Flore et faune

Partager cet article
Repost0

Recette de la semaine.

Publié le par Bruno

Clafoutis rhubarbe et spéculoos.

Avant de rentrer dans le vif du sujet …. Saviez-vous que le mot rhubarbe (du latin reuburbarum) signifie "racine barbare" ?
La rhubarbe doit cette "étiquette" au fait qu’elle n’était consommée initialement que par des peuples étrangers, historiquement qualifiés de peuples "barbares" …

C’est d’abord pour ses vertus médicinales, que cette plante rustique originaire d’Asie, a été introduite en Europe au 16 ème siècle par Marco Polo en personne  !

Très bien acclimatée dans nos contrées françaises, la rhubarbe se trouve essentiellement dans le nord et l’est de la France et se récolte d’avril à juin, mai étant son mois de prédilection !

Avec sa chair acidulée et pétillante, la rhubarbe accommode à la perfection les plats salés, même si on a plutôt l’habitude de la rencontrer dans des préparations sucrées type confiture, compote, tarte … (sources: chefs-alsace.fr)

Recette de la semaine.

Ingrédients pour 6 personnes:

  • 400 gr de rhubarbe
  • 3 œufs
  • 100 gr de vergeoise
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 50 gr de maïzena
  • 8 spéculoos
  • 20 cl de lait
  • 15 cl de crème liquide
  • beurre

Préparation:

Éplucher, laver les bâtons de rhubarbe. Les couper en petits morceaux d'un cm. Les faire cuire au beurre pendant 10 minutes. Ajouter 50 gr de vergeoise, égoutter.

Fouetter les œufs, le reste de vergeoise et le sucre vanillé. Ajouter la maïzena, une pincée de sel et les spéculoos réduits en poudre.

Une fois que le mélange est bien homogène, ajouter progressivement le lait et la crème liquide. Puis ajouter la rhubarbe égouttée.

Verser la préparation dans des mini-cocottes beurrées.

Cuire au four 30 minutes à 170°C.

Laisser refroidir puis placer au frais. Saupoudrer de sucre glace et servir accompagné de chantilly ou de glace à la vanille.

Délicieux ! Bon appétit.

Recette de la semaine.
Recette de la semaine.

Publié dans Recette de la semaine

Partager cet article
Repost0

Info Mairie.

Publié le par Bruno

Info Mairie.

Publié dans Info Mairie

Partager cet article
Repost0

Le temps des récoltes.

Publié le par Bruno

"Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles, si c’est dans ton jardin à toi que tu les cueilles" !


Edmond Rostand.

Le temps des récoltes.
Le temps des récoltes.
Le temps des récoltes.

Avec un thermomètre qui flirte avec les 30°C voire plus certains jours depuis plusieurs semaines, l'arrosage sélectif du jardin est devenu la corvée du soir, tant que les citernes ne seront pas à sec. Il n'est pas question d'utiliser l'eau du réseau... pour l'instant.

Le temps des récoltes.

Une terre de culture lourde et argileuse, nécessite quelques précautions pour la culture d'échalotes, d'oignons et de l'ail. Les trois craignent l'eau stagnante au pied du plant, mieux vaut donc biner la terre plutôt que d'arroser. Sur ce type de sol lourd, réaliser une petite butte lors de la plantation permettra un meilleur drainage et évitera ainsi que la maladie s'installe. (pourriture, mildiou)

Vous me direz que depuis 3 ans, de l'eau stagnante sur le sol argileux du jardin... je n'en vois pas beaucoup avec ces canicules qui semblent se répéter au fil du temps.

Une belle récolte à sécher puis à rentrer au sec. Attention, échalote comme oignon n'aiment pas les fumures fraîches.

Une belle récolte à sécher puis à rentrer au sec. Attention, échalote comme oignon n'aiment pas les fumures fraîches.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

L'agglo communique.

Publié le par Bruno

L’Agglo organise une collecte de lunette en partenariat avec l’association G L’espoir du 15 juillet au 16 août sur ses différents sites (bvd Victor Hugo, Créatis, pôle communautaire de Clastres et déchèterie ouest) .

Si vous souhaitez participer, vous pourrez déposer vos anciennes paires de lunette au secrétariat de la Mairie, aux heures habituelles d’ouverture.

L'agglo communique.
Partager cet article
Repost0