Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

flore et faune

Jonquilles du jardin, déjà en fleur.

Publié le par Bruno

Symbole du printemps, la jonquille fleurit à partir de mars dans notre région et ce,  jusqu'au mois de mai selon les variétés. Cette année, c'est au cœur de l'hiver qu'elles fleurissent dans le jardin...

Jonquilles du jardin, déjà en fleur.
Jonquilles du jardin, déjà en fleur.

Nos jonquilles sont en fleur depuis quelques jours déjà.  L'augmentation du réchauffement climatique moyen a pour effet l'avancement de la végétation et des floraisons. Ce phénomène peut faire le bonheur du jardinier comme son malheur car ces croissances avancées exposent les parties végétales aux gelées tardives pouvant anéantir une récolte prometteuse ou encore affecter l’esthétisme des végétaux ornementaux. En ce qui nous concerne, un coup de froid est annoncé pour la semaine prochaine...

Jonquilles du jardin, déjà en fleur.

Publié dans Flore et faune, Nature, Photos

Partager cet article
Repost0

Première vraie offensive du froid de l'hiver.

Publié le par Bruno

Bonnets, gants et les écharpes sont de sortie, même Pixelle porte sa p'tite laine. Un vent mordant accentue la sensation de froid ce matin alors que le thermomètre n'indiquait que - 6°C dans le jardin. Pour rappel, on a eu du "moins 9" hier...

L'hiver autour du village.

Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.

Un temps à rester au chaud et à faire des gaufres aurait dit la grand-mère.

Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.

Le givre embellit la campagne. Les chevreuils ne semblent pas perturbés par la baisse des températures. Le sol n'est pas encore assez gelé pour qu'ils n'arrivent plus à se nourrir correctement.

Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.

Ici, la rivière et le canal commencent à geler.

Première vraie offensive du froid de l'hiver.
Première vraie offensive du froid de l'hiver.

Heureusement un redoux généralisé est annoncé pour la semaine prochaine...

Partager cet article
Repost0

Le retour des hiboux.

Publié le par Bruno

Voilà maintenant deux ans, en début d'automne, que nos arbres accueillent sur leurs hautes branches, plusieurs hiboux moyen duc.

La nuit venue, des petits cris stridents en provenance du jardin, des pelotes de réjection aux pieds du cerisier ou des bouleaux, il en faut pas plus pour indiquer la présence de hiboux perchés.

Le retour des hiboux.
Le retour des hiboux.

Aussi, avec la chute des feuilles, bien accentuée par le coup de vent du week-end dernier,  nos hiboux se découvrent peu à peu.

"Quand le hibou chante, la nuit est silence".
"Quand le hibou chante, la nuit est silence".
"Quand le hibou chante, la nuit est silence".

"Quand le hibou chante, la nuit est silence".

Nullement perturbé par le passage de la tondeuse sous le cerisier ou encore Pixelle se désaltérant bruyamment à son retour de caniVTT, notre hibou reste stoïque, à peine ses aigrettes volent au vent. Rien ne semble le déranger. Nos amis se laissent tirer le portrait sans montrer de signes d’inquiétude et en jetant même un regard curieux en direction de l'objectif.

Le retour des hiboux.
Le retour des hiboux.

La chasse aux petits vertébrés (mulots et campagnols) est ouverte.

Ci dessous, vidéo de de 2mn d'un hibou dans le cerisier automne 2021

Partager cet article
Repost0

Repos du guerrier, plus exactement des guerrières...

Publié le par Bruno

Les coccinelles asiatiques pullulent chez nous. Sentant la fin de la belle saison, elles se regroupent en nombre important avant de disparaitre pour l’hiver. Si elles font de l’ombre à leurs cousines européennes, ces coléoptères ne présentent pas de danger pour l’homme.

 

Les murs ton clair de la façade, attirent plus facilement les petits coléoptères. Ils sont ici agglutinés à la chaleur du soleil derrière un volet.

Repos du guerrier, plus exactement des guerrières...

Il est coutume de dire qu'une hirondelle annonce le printemps, un regroupement de coccinelles confirme l’arrivée de l’automne. Ces derniers temps, ces petits coléoptères ont été observés à de nombreuses reprises sur les murs de maisons exposés au soleil, dans les montants de fenêtres ou encore caissons de volet... Sentant la belle saison s’achever, ces insectes se regroupent dans des endroits tempérés avant de disparaitre avec l’hiver qui arrive.

Repos du guerrier, plus exactement des guerrières...

De véritables guerrières pour lutter contre les pucerons.

Les coccinelles sont les meilleures amies du jardinier.

Adulte, elle peut ingurgiter de 90 à 270 pucerons par jour, contre une cinquantaine pour ses cousines indigènes. Elle est encore plus vorace quand elle n’en est encore qu’au stade de larve. Sa fécondité élevée (jusqu’à 2.500 larves en une vie qui dure deux à trois ans) conjugué au fait qu’elle soit facile à nourrir en milieu artificiel ne font qu’ajouter à ses charmes : la petite bête, en plus d’être redoutablement efficace, a un coût de production bien moindre que sa cousine à deux points, l' adalia bipunctata également utilisée comme insecticide naturel.

Leurs larves sont vendues dans les jardineries pour lutter contre les pucerons qui envahissent plantes et fruitiers.

5000 variétés de coccinelles dans le monde et environ 900 sur le territoire français. (Source France Info: Anne-Corinne Moraine et Caroline Moreau)

5000 variétés de coccinelles dans le monde et environ 900 sur le territoire français. (Source France Info: Anne-Corinne Moraine et Caroline Moreau)

Enfin, que vous rencontriez une coccinelle en réalité ou en rêve, elle est généralement considérée comme un symbole de chance et de bonheur...

Ça va... nous sommes parés !

Partager cet article
Repost0

Vol d'oies sauvages sur un beau lever de soleil.

Publié le par Bruno

Vue du ciel de toit ce matin.

C'est parti pour le grand voyage.

Je me suis souvent demandé ce qui pouvait se passer dans la tête des oiseaux de basse cour quand ils entendent passer leurs congénères dans un aussi beau ciel...

Vol d'oies sauvages sur un beau lever de soleil.
Vol d'oies sauvages sur un beau lever de soleil.
Vol d'oies sauvages sur un beau lever de soleil.
Vol d'oies sauvages sur un beau lever de soleil.

Ci dessous, une courte vidéo réalisée au moment de la migration des oies sauvages, le 15 septembre dernier au lever du jour.

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>