Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

divers

C'est l'heure du goûter !

Publié le par Bruno

C'est l'heure du goûter !

Aussi loin que je me souvienne, le goûter a toujours été un moment important dans la journée de nos petits loulous.

Nul besoin de les prier à prendre place autour de la table.

Noam et Enzo, pour ne pas les nommer doivent avoir une horloge à la place de l'estomac.

A 16h tapantes, la cuisine est prise d'assaut. Heureusement Mamée a préparé un super gâteau avec les pommes du jardin.

Sacrée Mamée, à l'heure où l'on prend enfin tous vraiment conscience des questions environnementales et d'un retour nécessaire à l'idée de consommer local, de saison et autant que possible "fait maison," Marie s'inscrit bien depuis toujours dans l'air du temps. 

C'est l'heure du goûter !

La recette est ici !

 

C'est l'heure du goûter !

Ingrédients:

  • 10 cuillères à soupe bombées de farine
  • 8 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 6 cuillères à soupe de lait
  • 2 cuillères à soupe d'huile
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de levure chimique
  • 6 belles pommes du jardin (off course)

Préparation:

Mélanger le tout, verser dans un moule à manquer (22 cm), préalablement beurré et fariné. Disposer dessus les pommes épluchées et coupées en quatre.

Cuire à 180°C jusqu'à ce que le dessus commence à dorer. 

Ingrédients pour la crème:

  • 160 gr de beurre
  • 200 gr de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à soupe d'arôme de vanille liquide

Pendant ce temps, faire fondre les 160 gr de beurre. Mélanger les œufs entiers et le sucre, ajouter le beurre fondu et la vanille. Verser la crème obtenue sur le gâteau et remettre au four 20 à 25 minutes.

Sortir le gâteau du four et le couvrir pendant quelques minutes, il se démoulera plus facilement.

Trop bon !

C'est l'heure du goûter !
C'est l'heure du goûter !
Partager cet article
Repost0

Repos du guerrier, plus exactement des guerrières...

Publié le par Bruno

Les coccinelles asiatiques pullulent chez nous. Sentant la fin de la belle saison, elles se regroupent en nombre important avant de disparaitre pour l’hiver. Si elles font de l’ombre à leurs cousines européennes, ces coléoptères ne présentent pas de danger pour l’homme.

 

Les murs ton clair de la façade, attirent plus facilement les petits coléoptères. Ils sont ici agglutinés à la chaleur du soleil derrière un volet.

Repos du guerrier, plus exactement des guerrières...

Il est coutume de dire qu'une hirondelle annonce le printemps, un regroupement de coccinelles confirme l’arrivée de l’automne. Ces derniers temps, ces petits coléoptères ont été observés à de nombreuses reprises sur les murs de maisons exposés au soleil, dans les montants de fenêtres ou encore caissons de volet... Sentant la belle saison s’achever, ces insectes se regroupent dans des endroits tempérés avant de disparaitre avec l’hiver qui arrive.

Repos du guerrier, plus exactement des guerrières...

De véritables guerrières pour lutter contre les pucerons.

Les coccinelles sont les meilleures amies du jardinier.

Adulte, elle peut ingurgiter de 90 à 270 pucerons par jour, contre une cinquantaine pour ses cousines indigènes. Elle est encore plus vorace quand elle n’en est encore qu’au stade de larve. Sa fécondité élevée (jusqu’à 2.500 larves en une vie qui dure deux à trois ans) conjugué au fait qu’elle soit facile à nourrir en milieu artificiel ne font qu’ajouter à ses charmes : la petite bête, en plus d’être redoutablement efficace, a un coût de production bien moindre que sa cousine à deux points, l' adalia bipunctata également utilisée comme insecticide naturel.

Leurs larves sont vendues dans les jardineries pour lutter contre les pucerons qui envahissent plantes et fruitiers.

5000 variétés de coccinelles dans le monde et environ 900 sur le territoire français. (Source France Info: Anne-Corinne Moraine et Caroline Moreau)

5000 variétés de coccinelles dans le monde et environ 900 sur le territoire français. (Source France Info: Anne-Corinne Moraine et Caroline Moreau)

Enfin, que vous rencontriez une coccinelle en réalité ou en rêve, elle est généralement considérée comme un symbole de chance et de bonheur...

Ça va... nous sommes parés !

Partager cet article
Repost0

Besoin d'un petit coup de pouce !

Publié le par Bruno

Notre amie Mireille de Remaucourt a besoin de nous pour réunir différentes petites choses, afin d'aider une belle association Saint-Quentinoise "Enfance et partage" dont elle vient de rejoindre les équipes de bénévoles. 

Mireille est à la recherche de pots de yaourt en verre, de fonds de bougie et de rafia pour reprendre la confection "des bougies de Noël" au profit de l'association.

Enfance et partage collecte aussi vêtements divers, manteaux, robes, pulls, couvertures, couettes etc, et aussi jouets, livres...

Vous pouvez déposer vos dons à l'adresse ci-dessous ou contacter le blog qui transmettra à notre amie Mireille.

Besoin d'un petit coup de pouce !

Merci de partager largement cette annonce.

Partager cet article
Repost0

Visite "à distance" du chantier éolien.

Publié le par Bruno

Visite "à distance" du chantier éolien.

Entre Sequehart et Levergies, à 4 km à vol d'oiseau de la maison, un champ éolien est en cours d'installation, en plein milieu de cultures agricoles. 

Bien évidemment, le chantier est interdit au public. Dès lors, un objectif 150-600 mm me permet d'aller chercher loin les images à capturer. Du coup, être cantonné au bord du terrain est bien moins frustrant quand on shoote au 600 mm. 

Visite "à distance" du chantier éolien.
Visite "à distance" du chantier éolien.

Pour ou contre les éoliennes ?

Plus le temps passe, moins Marie et moi, avons un avis tranché sur la question de l'éolien, surtout depuis les augmentations de tarifs de l'énergie liées à plusieurs facteurs dont je ne vous parlerai pas ici. Difficile de ne pas être "au courant". 

Visite "à distance" du chantier éolien.
Visite "à distance" du chantier éolien.
Visite "à distance" du chantier éolien.

Pour beaucoup, les éoliennes pourraient donc être des actrices centrales de la transition énergétique vers des énergies plus vertes et plus respectueuses de l'environnement. Pourtant, certains soutiennent que les éoliennes ne sont pas si écologiques que ça : elles pollueraient plus qu'on ne le pense.

Néanmoins, les éoliennes font désormais partie du paysage dans les Hauts de France.

Visite "à distance" du chantier éolien.
Visite "à distance" du chantier éolien.
Visite "à distance" du chantier éolien.

L'assemblage est interrompu cet après midi à cause du vent. Tous les engins de levage sont à l'arrêt, question de sécurité.

Visite "à distance" du chantier éolien.
Visite "à distance" du chantier éolien.
Visite "à distance" du chantier éolien.

Une éolienne produit de l’énergie électrique à partir de l’énergie mécanique du vent. Fixées en haut du mât, les pales mises en rotation par le vent autour du moyeu entraînent directement ou non un générateur qui produit l’électricité. L’ensemble des éoliennes d’un parc sont raccordées entre elles puis au réseau électrique par l’intermédiaire d’un transformateur.

Visite "à distance" du chantier éolien.
Visite "à distance" du chantier éolien.

L’éolien terrestre est répandu en France; allant généralement d’une puissance de 1,8 à 3MW les éoliennes terrestres installées ont des rotors mesurant entre 80 et 110 m de diamètre, avec un mât de 100 mètres et pour une hauteur totale de 155 mètres.

Une éolienne de 2 MW produit en moyenne 4200 MWh par an, soit environ la consommation électrique moyenne de plus de 800 ménages français. (Sources Ministère de la transition éco...)

Publié dans Découverte, Divers, Photos

Partager cet article
Repost0

Une date anniversaire qui ne s'oublie pas...

Publié le par Bruno

Beaucoup de prudence et une certaine appréhension ce matin en sortant le taille-haie pour la coupe annuelle des thuyas.

Il y a tout juste un an, jour pour jour, j'effectuais un petit passage par l'hôpital, dans le service de S.O.S Mains après mettre sectionné plusieurs phalanges de la main droite... pas terrible pour un droitier.

Près de 40 ans à tailler des haies régulièrement et puis un jour... Bon ça pique !

Une date anniversaire qui ne s'oublie pas...

La peur de retrouver mes bouts de doigts dans ce qu'il me restait de gant de travail.

Tendons, nerfs, artérioles sectionnés et micro fractures de quelques phalanges. Il est des jours ou l'on peut être content d'avoir une unité S.O.S Mains au C.H. Je les remercie encore pour le travail de réparation accompli.

Premier pansement !
Premier pansement !
Premier pansement !

Premier pansement !

A ce jour,  il demeure une perte de sensibilité des deux doigts sans perte de la mobilité. Un sacré bon résultat à un an et ... 

Quelle chance d'avoir une épouse infirmière !

Publié dans Divers, Photos

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>