Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

divers

Journée portes ouvertes Ifsi / Ifas au Centre Hospitalier.

Publié le par Bruno

Prévenir, soulager, éduquer, guérir... : le métier infirmier !

Journée portes ouvertes Ifsi / Ifas au Centre Hospitalier.

Publié dans Divers, Ecole, Info à diffuser

Partager cet article
Repost0

Histoires oubliées du houx et du gui.

Publié le par Bruno

Le houx pour Noël et le gui pour l'an neuf !

Plantes de Noël et du jour de l'an par excellence, le houx et le gui, habillent traditionnellement nos tables et nos portes, sans que l'on sache le plus souvent pourquoi !

Tous les ans, nous décorons nos tables de Noël de branches de houx, ou en faisons des couronnes à suspendre à nos portes. Pourtant qui connaît l’origine de cette tradition ?
Plante vénérée pour ces qualités thérapeutiques par de nombreuses civilisations, elle tenait ses lettres de noblesse chez les Chrétiens, de son rôle dans la survie de la Sainte Famille lors de l’exil en Égypte. L’histoire veut que pourchassés par les soldats d’Hérode, Joseph Marie et Jésus trouvèrent refuge derrière un houx, à l’approche d’un soldat, celui-ci étendit ses branches pour les cacher. Marie aurait alors béni le houx en lui conférant la capacité à rester vert toute l’année. De nombreux rites religieux existaient autour du houx, ces derniers ont disparu, mais les superstitions populaires sont encore vivaces et la tradition perdure.

Au gui, l'an neuf !

Parasite des feuillus et conifères, le gui est la plante des druides, qui voyaient en lui une plante miracle, capable de guérir de tous les maux. Les Celtes avaient pour habitude d’en accrocher à leur porte en guise de protection. Son nom signifierait "celui qui guérit tout", cette plante aux multiples vertus, sera décrétée païenne par les chrétiens au IVe siècle. C’est à cette époque que la fête de Noël est instaurée en lieu et place de l’ancienne " Sol Invistis" la fête païenne de Mithra, le dieu du soleil invaincu ! Du coup le gui fut banni est remplacé par le houx. Les superstitions et traditions populaires résistèrent malgré tout, l’une d’entre elle voulait que deux ennemis se croisant sous le gui déposent leurs armes pour faire une trêve, c’est sans doute à elle que l’on doit de toujours pouvoir s’embrasser sous le gui.

Histoires oubliées du houx et du gui.
Selon la tradition, pour apporter bonheur et prospérité, il est d’usage de s’embrasser sous une branche de gui lors de la nouvelle année.

Il est coutume d’accrocher une gerbe de gui au plafond ou au dessous de sa porte d'entrée. (pour nous, c'est fait ...) A chaque fois que deux personnes se rencontrent sous le gui, elles sont supposées s’embrasser et choisir une baie de la gerbe de gui. Ce geste, en apparence un peu étrange, est censé renforcer une amitié durable et porter chance.

(Sources: www.femme actuel.fr)

Histoires oubliées du houx et du gui.

La cueillette du gui: l'occasion pour Isis de se dégourdir les pattes...

Toujours à fond la belle !
Toujours à fond la belle !

Toujours à fond la belle !

Publié dans Divers, Flore et faune

Partager cet article
Repost0

12 ans déjà ! un succès qui ne se dément pas.

Publié le par Bruno

Dimanche après midi, salle du Splendid à Saint-Quentin, avait lieu le fameux spectacle tant attendu des Rencontres chorégraphiques intergénérationnelles au profit de l'association + de Vie de la fondation des Hôpitaux de Paris, Hôpitaux de France, organisée par l'association des Cheveux d'Argent des Résidences Saint Laurent, Victor Hugo du centre Hospitalier et l'association Provi'dance. Déjà la 12 ème édition !

Françoise,  présidente de l'association entourée de Fabienne Tibeault: marraine depuis plusieurs années de ce fameux spectacle, de Me Josette Janssen: présentatrice pour l'occasion et de Marion, Présidente de l'école de danse: Provi'Dance.,

Françoise, présidente de l'association entourée de Fabienne Tibeault: marraine depuis plusieurs années de ce fameux spectacle, de Me Josette Janssen: présentatrice pour l'occasion et de Marion, Présidente de l'école de danse: Provi'Dance.,

Réussite totale pour ce spectacle riche en rire et en émotion, présenté et animé cette année encore par notre célèbre "Josette" de la boite à rire, Ludovic Givron.

12 ans déjà ! un succès qui ne se dément pas.

Parmi les artistes, la présence de Lucile Marziarz et des Maestros, chanteurs de variété, ont enchanté l'après midi, (tous finalistes de la célèbre émission TV de Nagui "N'oubliez pas les paroles" sur France 2).

12 ans déjà ! un succès qui ne se dément pas.
12 ans déjà ! un succès qui ne se dément pas.

Le résumé photographique de ce bel après-midi intergénérationnel sous la forme d'un diaporama.

Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.
Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.

Cliquer sur une flèche latérale pour faire défiler les photos.

Le spectacle s'est terminé par la remise d'un chèque d'un montant de 4200 euros à la représentante nationale de l'association "+ de Vie" de la fondation des hôpitaux de Paris, hôpitaux de France.

Un grand coup de chapeau à Françoise Leclercq, Présidente de l'association "Les cheveux d'Argent" initiatrice de ces rencontres intergénérationnelles, à Marion et sa troupe de danseurs, aux différentes associations, à tous les bénévoles et aussi et surtout aux résident(e)s pour ce magnifique spectacle qu'ils nous ont une fois de plus présenté.

12 ans déjà ! un succès qui ne se dément pas.
12 ans déjà ! un succès qui ne se dément pas.

Fabienne Tibeault a d'ores et déjà donné rendez-vous pour la 13 ème édition lors de la clôture du spectacle !

Bravo à tous !

Partager cet article
Repost0

Paris-Roubaix "l'enfer des pavés du Nord" pour une grande classique cycliste de 257 km.

Publié le par Bruno

En attendant les coureurs "au col" de Bellecour.

Notre clocher et le château de Lesdins.
Notre clocher et le château de Lesdins.
Notre clocher et le château de Lesdins.

Notre clocher et le château de Lesdins.

Vue panoramique, ferme du Tilloy-chemin de Bellecour.

Vue panoramique, ferme du Tilloy-chemin de Bellecour.

Chevreuil au champ.

Chevreuil au champ.

Attention au radar à l'entrée de Bellecour-Remaucourt !

Paris-Roubaix "l'enfer des pavés du Nord" pour une grande classique cycliste de 257 km.
Paris-Roubaix "l'enfer des pavés du Nord" pour une grande classique cycliste de 257 km.

Arriveront-ils à temps pour le passage des coureurs ?

Eh oui !
Eh oui !

Eh oui !

Il était aux environs de 12h30 lorsque qu'un premier groupe de coureurs échappés du peloton, avec une avance de 5 bonnes minutes, traversait le hameau de Bellecour sous un beau soleil de printemps dans une campagne lumineuse.

Soleil après la pluie tombée sur notre région, en fin de nuit, notamment sur les célèbres pavés du Nord, rendus glissants, à l'origine de nombreuses chutes dont une très grave du jeune coureur Belge Michael Goolaerts.

Les 8 échappés de Bellecour !
Les 8 échappés de Bellecour !
Les 8 échappés de Bellecour !
Les 8 échappés de Bellecour !

Les 8 échappés de Bellecour !

Quelques minutes plus tard, le peloton surgit à la sortie de Lesdins.

Point de ravitaillement dans le "S" à la sortie de Lesdins.
Point de ravitaillement dans le "S" à la sortie de Lesdins.
Point de ravitaillement dans le "S" à la sortie de Lesdins.

Point de ravitaillement dans le "S" à la sortie de Lesdins.

De sacrés pilotes dans les trois hélicos.

Danger: éoliennes, lignes haute tension ...
Danger: éoliennes, lignes haute tension ...
Danger: éoliennes, lignes haute tension ...

Danger: éoliennes, lignes haute tension ...

Les coureurs arrivent dans la descente de Bellecour.

Paris-Roubaix "l'enfer des pavés du Nord" pour une grande classique cycliste de 257 km.
Paris-Roubaix "l'enfer des pavés du Nord" pour une grande classique cycliste de 257 km.
Paris-Roubaix "l'enfer des pavés du Nord" pour une grande classique cycliste de 257 km.
Paris-Roubaix "l'enfer des pavés du Nord" pour une grande classique cycliste de 257 km.

Un peloton bien groupé.

Paris-Roubaix "l'enfer des pavés du Nord" pour une grande classique cycliste de 257 km.
Paris-Roubaix "l'enfer des pavés du Nord" pour une grande classique cycliste de 257 km.
Paris-Roubaix "l'enfer des pavés du Nord" pour une grande classique cycliste de 257 km.
Paris-Roubaix "l'enfer des pavés du Nord" pour une grande classique cycliste de 257 km.

Ils sont bientôt passés, direction l'enfer des pavés, le plus difficile reste à faire...

Rendez- vous en 2019 !
Rendez- vous en 2019 !

Rendez- vous en 2019 !

Publié dans Photos, Le village, Divers

Partager cet article
Repost0

Un rond point qui vaut le détour !

Publié le par Bruno

Avez-vous remarqué cette jolie décoration à l'occasion des Fêtes de Pâques, au rond point sur la D8, chez nos voisins Lesdinois ?

Bravo pour ce bel aménagement, plaisir des yeux des petits, comme des grands.

Un clic sur la photo pour l'agrandir !

Un clic sur la photo pour l'agrandir !

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>