Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cote jardin eco

La première hirondelle est arrivée.

Publié le par Bruno

Déjà en début de semaine, il m'avait semblé en avoir aperçu une, mais ce mardi après midi, plus de doute. Avec une température de 22°C, leur retour annonce enfin l'arrivée du printemps.

La première hirondelle est arrivée.

Le jardin s'installe doucement, pas de précipitation tant que les saints de glace ne sont pas passés. ( 11, 12 et 13 mai prochain)

Oignons, échalotes, ails commencent à faire route. Le plant de pommes de terre est disposé en "hors sol" sous une couche épaisse de mulch. Des tontes de gazon seront ensuite installées sur les buttes en protection des gelées tardives éventuelles puis elles permettront dans un second temps de maintenir l'humidité au pied des plants si la pluie vient à manquer.

Autre avantage, nul besoin de désherber ou de butter les pommes de terre. Tout se fait lors de la mise en place du plant !

La première hirondelle est arrivée.
La première hirondelle est arrivée.

L'arbre à cabane (le cerisier en fleur) semble avoir résisté au fort coup de gel du 1er avril dernier ...

Un chien heureux de sortir !
Un chien heureux de sortir !
Un chien heureux de sortir !

Un chien heureux de sortir !

Le prunier a fort souffert des dernières gelées, cela ne l'empêchera pas d'accueillir de nombreux passereaux. En voilà un que l'on ne rencontre pas souvent dans le jardin, vraisemblablement un pouillot véloce ?

La première hirondelle est arrivée.
La première hirondelle est arrivée.
Partager cet article
Repost0

Dobermann et fleurs de printemps.

Publié le par Bruno

Dobermann et fleurs de printemps.
Dobermann et fleurs de printemps.

Jonquilles ou narcisses ?

 

La neige tombée cette fin de semaine et les températures hivernales de ce début avril n'ont pas altéré l'éclosion des narcisses au jardin.

Dobermann et fleurs de printemps.

Jonquille est le nom vernaculaire que l'on donne à certaines fleurs du genre Narcissus. Narcisse est directement issu du nom de genre Narcissus : en parlant de narcisse plutôt que de jonquille, on est sûr de ne pas se tromper. En fait, la jonquille véritable correspond à l'espèce Narcissus jonquilla.

Dobermann et fleurs de printemps.

D'un bond, la belle Pixelle saute avec une agilité, une aisance incroyable au dessus du massif, même si parfois une fleur n'en réchappe pas...

Dobermann et fleurs de printemps.
Dobermann et fleurs de printemps.

Séance photos. La couleur des pixels de Pixelle, modifée.

Dobermann et fleurs de printemps.
Dobermann et fleurs de printemps.
Partager cet article
Repost0

De la neige un 1er avril !

Publié le par Bruno

De la neige un 1er avril !

Le 1er avril est le jour des canulars, des farces et des blagues et pourtant si je vous dis qu'il a neigé aujourd'hui, un premier avril...

"Y'a plus de saisons ma bonne dame"

De la neige un 1er avril !
De la neige un 1er avril !

Chacun le ressent, quel que soit l’endroit où il vit sur la planète : le rythme des saisons est en train de changer. On le voit à la précocité des floraisons printanières ou à l’arrivée des oiseaux migrateurs de plus en plus tôt dans la saison. Des chercheurs ont analysé le phénomène et leur constat est radical : depuis 70 ans, les saisons changent dans des proportions considérables. Du fait du dérèglement climatique, l’été allonge et l’hiver raccourcit ; il n’y a presque plus d’automne ; quant au printemps, il passe comme l’éclair. Les choses ne vont pas s’arranger puisque les chercheurs prévoient que dans les prochaines années, l’été durera six mois et l’hiver se réduira à deux petits mois dans l’année. On pourrait s’en réjouir, mais en réalité, ce phénomène est alarmant car il déclenche et va amplifier des conséquences en cascade sur tout l’écosystème de la planète. (source UP magazine)

De la neige un 1er avril !
De la neige un 1er avril !
De la neige un 1er avril !

Le 12 mars dernier, je publiai un article avec des photos du 12 mars 2013. Des congères de neige de plus d'un mètre de hauteur interdisaient l'accès du village.

Un sérieux coup de froid est annoncé pour ce week-end, compromettant une nouvelle fois les prochaines récoltes de fruits.

De la neige un 1er avril !
De la neige un 1er avril !
Partager cet article
Repost0

Des mésanges en repérage.

Publié le par Bruno

Des mésanges en repérage.

Boules de graines et graisse attirent de nombreux passereaux dans le jardin pendant l'hiver. Les pinsons picorent plutôt les graines tombées au sol, tandis que les rouges-gorges se disputent les mangeoires avec les mésanges.

Mésanges bleues dans les bouleaux.
Mésanges bleues dans les bouleaux.

Mésanges bleues dans les bouleaux.

Nous assistons en ce moment à un repérage de leur futur nid pour le printemps prochain. Un nichoir installé en début de saison, aurait peu de chance d'être occupé. L'hiver permet d'éliminer notre odeur laissée lors du nettoyage du nid après que la dernière couvée se soit envolée. Vers la mi-avril, le couple confectionnera de nouveau son habitat de mousses et de brindilles.

Les mésanges bleues bâtissent en partie leur nid avec des plantes odoriférantes telles que la lavande et la menthe. En effet, ces plantes contiennent des composés phénoliques comme le camphre ou l’eucalyptol aux vertus fongicides, bactéricides et insecticides pour protéger le nid des parasites. Ces "matériaux" ne manquent pas dans le jardin...

Des mésanges en repérage.

Vivement le printemps !

Partager cet article
Repost0

Un garde-manger à ciel ouvert !

Publié le par Bruno

La première fois que vous voyez un lapin dans votre jardin, vous êtes sans doute content: il est si mignon... Vous appelez vos petits enfants pour qu’ils viennent le voir, vous le prenez en photo, vous publiez les clichés sur FB, tout est merveilleux ! 

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !

Puis, une belle laitue batavia disparaît mystérieusement, coupée au sol. Même constat avec quelques choux encore en place, sans compter des betteraves rouges retrouvées largement grignotées... Est-ce possible que ce petit lapin si adorable soit le coupable?

Peu à peu, votre empathie pour les lapins cède la place à la méfiance, voire l'agacement. Pourtant j'ai disposé depuis longtemps un fin grillage dans le pied des haies leur bloquant l'accès du potager...

Ils semblent attirés tout particulièrement par les mêmes légumes que nous.

Pris en flagrant délit !

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !

Pour les choux, le garenne n'est peut-être pas le seul coupable...

Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.
Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.
Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.

Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.

Profitant d'une accalmie météo, les betteraves rouges seront vite arrachées et mise en silo pour l'hiver prochain.

Un garde-manger à ciel ouvert !

Quant aux pommes... les quelques fleurs de pommier épargnées par le gel du printemps dernier, merles, grives et moineaux prélèvent à leur tour un lourd quota de fruits en picorant de-ci de-là les quelques fruits qui n'atteindront jamais leur maturité.

Néanmoins, quelles que soient mes motivations, la fierté de produire ses propres légumes, sans engrais chimiques ni pesticides, ou encore trouver un moment de partage en famille, la volonté d’un retour à la nature, le plaisir de cuisiner de bons produits, de se dépenser en jardinant, cultiver son potager apporte bien des satisfactions.

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !

et le fusain ailé qui devient rouge intense au fil des jours.

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !
Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>