Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cote jardin eco

La dernière bûche fendue !

Publié le par Bruno

Coupé, débité, fendu et rangé... l'été a été chaud.

La dernière bûche fendue !

Fin d'un beau chantier.

La dernière bûche fendue !
La dernière bûche fendue !
La dernière bûche fendue !

 " Et au milieu coule une rivière" la Somme.

La dernière bûche fendue !

Publié dans Photos, Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Une belle récolte rentrée au sec pour l'hiver.

Publié le par Bruno

Une belle récolte rentrée au sec pour l'hiver.

Oignons, échalotes et ails ont bien séché depuis l'arrachage. Il est maintenant venu le temps du "nettoyage" qui consiste à enlever les enveloppes séchées au soleil pour les disposer ensuite dans des clayettes pour une conservation bien au sec jusqu'au printemps prochain.

Fidèle Isis. Jamais très loin.

Fidèle Isis. Jamais très loin.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Une récolte de pommes de terre correcte hors sol, sous une couche épaisse de mulch.

Publié le par Bruno

Ce n'était pas gagné cette année encore... Une température caniculaire depuis des semaines, des mois, pas d'eau ou si peu, je n'espérai pas un tel résultat.

Deux belles brouettes rentrées sous un soleil de plomb ! pommes de terre arrachées à la main: plus besoin d'outil.
Deux belles brouettes rentrées sous un soleil de plomb ! pommes de terre arrachées à la main: plus besoin d'outil.

Deux belles brouettes rentrées sous un soleil de plomb ! pommes de terre arrachées à la main: plus besoin d'outil.

Le mulch formé de fumier de cheval, de BRF, de feuilles mortes ramassées l'hiver dernier et de tontes de gazon, ont prouvé une fois encore leur efficacité.

A mon grand étonnement, la terre reste encore fraîche sous l'épaisse couche de mulch après des semaines de fortes chaleurs.

Mise en place du much au printemps, sur les pommes de terre posées à même le sol.

Mise en place du much au printemps, sur les pommes de terre posées à même le sol.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Bûcheron: une occupation de retraité bien passionnante.

Publié le par Bruno

Voilà aussi très certainement un métier que j'aurais aimé pratiquer. Dès lors, je suis toujours en quête d'un arbre tombé à débiter. C'est une "branche" professionnelle intéressante pour qui aime la nature et ne rechigne pas à travailler.

C'est un exercice qui relève de la passion, à la fois difficile et délicat voire dangereux. Le bûcheron travaille par tous les temps, le retraité que je suis, choisit son temps.

En ce moment, c'est un hêtre plusieurs fois centenaire qui occupe mes journées ou plutôt mes matinées car avec cette canicule qui se prolonge, mieux vaut rester au frais l'après midi...

Trois machines indispensables pour s'attaquer à ce géant.
Trois machines indispensables pour s'attaquer à ce géant.

Trois machines indispensables pour s'attaquer à ce géant.

Déjà 10 mètres débités et fendus entre la souche et l'extrémité du tronc...

Un chantier bien avancé !

Un chantier bien avancé !

150 cm de diamètre à la base. La XP Pro Husqwarna dévore le bois avec une facilité remarquable. Les lourdes rondelles débitées ne sont mobilisables qu'avec des sangles reliées au tracteur.

150 cm de diamètre à la base. La XP Pro Husqwarna dévore le bois avec une facilité remarquable. Les lourdes rondelles débitées ne sont mobilisables qu'avec des sangles reliées au tracteur.

Bûcheron: une occupation de retraité bien passionnante.

La ramure du hêtre est bientôt broyée pour réaliser du BRF qui garnira ensuite les différents massifs du parc.

Déjà quelques m3
Déjà quelques m3

Déjà quelques m3

"Arbre renversé par le vent avait plus de branches que de racines" . (Proverbe chinois)

Ce magnifique arbre est tombé lors de la tempête de janvier dernier.

Publié dans Photos, Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

L'hiver sera-t-il rude?

Publié le par Bruno

La semaine dernière avec l'histoire canadienne de "l'homme blanc qui rentre beaucoup de bois": et aujourd'hui la peau des oignons épaisse et double, voilà peut être des prévisions météo pour l'hiver prochain... Selon le dicton, la grosseur des peaux d'oignons annoncerait un hiver rude. Qu'en pensez vous? J'espère que les réponses vont nous faire pleurer.....de rire.

En attendant, beaucoup de transpiration au jardin pour arracher oignons et échalotes ce dimanche. Heureusement, une brise légère rend le travail plus facile avec un thermomètre qui ne décroche pas des 30°C depuis des semaines maintenant.

Bien utile la cabane des loulous pour faire sécher les oignons !
Bien utile la cabane des loulous pour faire sécher les oignons !

Bien utile la cabane des loulous pour faire sécher les oignons !

Bien sur je ne suis jamais seul au jardin. La belle Isis s'installe à l'ombre du pommier pour me tenir compagnie.

Formidable Isis, que doit-elle s'ennuyer lors de nos absences...
Formidable Isis, que doit-elle s'ennuyer lors de nos absences...
Formidable Isis, que doit-elle s'ennuyer lors de nos absences...
Formidable Isis, que doit-elle s'ennuyer lors de nos absences...

Formidable Isis, que doit-elle s'ennuyer lors de nos absences...

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>