Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

photos

Le hibou, un auxiliaire au jardin.

Publié le par Bruno

Quelle surprise depuis quelques jours dans le jardin, pas moins de 3 hiboux moyen duc ont élu domicile dans le cerisier. Des déjections caractéristiques jonchent le sol parmi les feuilles mortes. Fientes blanches et pelotes de réjection sont la signature de leur passage régulier, il suffit alors de lever les yeux pour les apercevoir, perchés, en train de dormir avant leur prochaine chasse nocturne...

Le hibou, un auxiliaire au jardin.
Le hibou, un auxiliaire au jardin.
Le hibou, un auxiliaire au jardin.

Des traces blanches, au pied du muret, sont des fientes abandonnées là par nos amis hiboux. Les branches du cerisier "cabane" sont devenues des perchoirs pour oiseaux nocturnes.

Le hibou, un auxiliaire au jardin.

Un oiseau vient de rejeté (régurgité) deux pelotes. Leur taille et leur aspect ne laissent pratiquement aucun doute sur l'animal les ayant abandonnées là.
Il s'agit bien d'hibou moyen-duc.

Deux pelotes fraîchement régurgitées.

Deux pelotes fraîchement régurgitées.

Chouettes et hiboux avalent leurs proies toutes entières et ont des sucs digestifs peu actifs, de sorte que, dans leurs pelotes, on retrouve poils, os, dents, intacts de petits rongeurs, ce qui rend leur identification plus aisée. Ces éléments indigestes ne franchissent pas le cloaque. Les matières non consommées et surtout non digérées sont rejetées sous formes de boulettes appelées pelotes de réjection.

Au jardin, les musaraignes qui ont commencé à grignoter carottes ou encore betteraves rouges, ont trouvé leur prédateur. 

Alors, bonne chasse !
Alors, bonne chasse !
Alors, bonne chasse !
Alors, bonne chasse !
Alors, bonne chasse !

Alors, bonne chasse !

Partager cet article
Repost1

Un garde-manger à ciel ouvert !

Publié le par Bruno

La première fois que vous voyez un lapin dans votre jardin, vous êtes sans doute content: il est si mignon... Vous appelez vos petits enfants pour qu’ils viennent le voir, vous le prenez en photo, vous publiez les clichés sur FB, tout est merveilleux ! 

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !

Puis, une belle laitue batavia disparaît mystérieusement, coupée au sol. Même constat avec quelques choux encore en place, sans compter des betteraves rouges retrouvées largement grignotées... Est-ce possible que ce petit lapin si adorable soit le coupable?

Peu à peu, votre empathie pour les lapins cède la place à la méfiance, voire l'agacement. Pourtant j'ai disposé depuis longtemps un fin grillage dans le pied des haies leur bloquant l'accès du potager...

Ils semblent attirés tout particulièrement par les mêmes légumes que nous.

Pris en flagrant délit !

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !

Pour les choux, le garenne n'est peut-être pas le seul coupable...

Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.
Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.
Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.

Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.

Profitant d'une accalmie météo, les betteraves rouges seront vite arrachées et mise en silo pour l'hiver prochain.

Un garde-manger à ciel ouvert !

Quant aux pommes... les quelques fleurs de pommier épargnées par le gel du printemps dernier, merles, grives et moineaux prélèvent à leur tour un lourd quota de fruits en picorant de-ci de-là les quelques fruits qui n'atteindront jamais leur maturité.

Néanmoins, quelles que soient mes motivations, la fierté de produire ses propres légumes, sans engrais chimiques ni pesticides, ou encore trouver un moment de partage en famille, la volonté d’un retour à la nature, le plaisir de cuisiner de bons produits, de se dépenser en jardinant, cultiver son potager apporte bien des satisfactions.

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !

et le fusain ailé qui devient rouge intense au fil des jours.

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !
Partager cet article
Repost0

Paris-Roubaix : c'est dimanche !

Publié le par Bruno

Paris-Roubaix : c'est dimanche !
Paris-Roubaix : c'est dimanche !

Publié dans Le village, Photos, Divers

Partager cet article
Repost0

Jardin: le fusain ailé prend ses couleurs d'automne.

Publié le par Bruno

Cette espèce de fusain est originaire du Japon et de la Chine. Son introduction en Europe remonte à 1860. C’est seulement en 1984 que les fusains furent enfin reconnus pour leurs qualités décoratives et récompensés dans de nombreuses expositions. Assez rare, le fusain ailé gagnerait à être davantage répandu.

Jardin: le fusain ailé prend ses couleurs d'automne.
Jardin: le fusain ailé prend ses couleurs d'automne.

Il présente un port évasé avec des tiges vigoureuses, munies d’ailettes en liège, d’où le nom de fusain ailé. Les feuilles sont plutôt petites, d’un beau vert foncé brillant en été, et prennent de magnifiques couleurs d’automne variant du jaune au rouge en passant par l’orange. Cet arbuste compact et buissonnant prend tout son éclat en automne lorsque ses feuilles deviennent rouge foncé brillant pour peu qu'un rayon de soleil illumine ses rameaux.

Sa beauté est à son apogée en automne.
Sa beauté est à son apogée en automne.

Sa beauté est à son apogée en automne.

Partager cet article
Repost0

Couleurs d'automne au jardin.

Publié le par Bruno

Rentrer les derniers potirons, dernières courgettes, le jardin donne aussi beaucoup de travail après les récoltes. Voilà quelques choux qui devront être blanchis avant leur installation au congélateur.

Couleurs d'automne au jardin.

Pendant ce temps, un couple de hérons vient de se poser dans le champ voisin, en quête de petits rongeurs. La Somme et le Noirieu ne sont qu'à quelques coups d'ailes.

Couleurs d'automne au jardin.
Couleurs d'automne au jardin.

Un jardinier était dans son jardin et aperçu un héron dans le champ voisin; il tenta de s'en approcher mais le héron s'envola.

Moralité : c'est au moment où le jardinier prit pied que l'échassier prit peur.

Couleurs d'automne au jardin.
Couleurs d'automne au jardin.
Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>