Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

photos

Jonquilles du jardin, déjà en fleur.

Publié le par Bruno

Symbole du printemps, la jonquille fleurit à partir de mars dans notre région et ce,  jusqu'au mois de mai selon les variétés. Cette année, c'est au cœur de l'hiver qu'elles fleurissent dans le jardin...

Jonquilles du jardin, déjà en fleur.
Jonquilles du jardin, déjà en fleur.

Nos jonquilles sont en fleur depuis quelques jours déjà.  L'augmentation du réchauffement climatique moyen a pour effet l'avancement de la végétation et des floraisons. Ce phénomène peut faire le bonheur du jardinier comme son malheur car ces croissances avancées exposent les parties végétales aux gelées tardives pouvant anéantir une récolte prometteuse ou encore affecter l’esthétisme des végétaux ornementaux. En ce qui nous concerne, un coup de froid est annoncé pour la semaine prochaine...

Jonquilles du jardin, déjà en fleur.

Publié dans Flore et faune, Nature, Photos

Partager cet article
Repost0

Besoin d'une bonne coupe.

Publié le par Bruno

Besoin d'une bonne coupe.

"L'arbre à cabane" des petits enfants ou plus exactement notre cerisier a pris pas mal d'envergure ces dernières années, il était temps d'envisager une taille "douce" pour limiter son expansion.

Fin décembre: c'est un peu tard me direz-vous pour tailler un cerisier qui ne voulait pas perdre ses feuilles cette année. Il aura fallu deux jours de gèle important en décembre pour commencer à le voir se dénuder.

 

Besoin d'une bonne coupe.
Besoin d'une bonne coupe.
Besoin d'une bonne coupe.

Opération "zéro déchet"

Les grosses branches coupées à 50 cm finiront dans la cheminée une fois le bois séché, quant aux rameaux, ils seront bientôt broyés pour devenir du BRF qui viendra amender la terre du jardin ou former des paillis sur les massifs de fleurs. Plusieurs articles sur le blog ont déjà relaté l'importance pour la terre de ces rameaux de bois fragmenté. L'incorporation de BRF apporte de la structure au sol et y entraîne le développement d'une chaine alimentaire complexe depuis l'apparition de champignons jusqu'aux vers de terre. L'action de ces derniers est très bénéfique : ils remontent tous les ans 2cm de terre à la surface, ils aèrent le sol et augmentent sa capacité de drainage. La formation d'humus est accélérée tandis que l'érosion des sols est fortement réduite.

Écologie pratique !
Écologie pratique !

Écologie pratique !

Bien rafraîchi notre cerisier !

Besoin d'une bonne coupe.

Et pendant ce temps, personne pour jouer à la balle...

Toujours avec mon chien !
Toujours avec mon chien !
Toujours avec mon chien !
Toujours avec mon chien !

Toujours avec mon chien !

Partager cet article
Repost0

Un vrai froid de canard ce matin.

Publié le par Bruno

Ça caille ce matin ! -9°C au lever du jour, relevé sur le thermomètre du jardin...

Un vrai froid de canard ce matin.

Il y a de nombreuses expressions pour dire qu’il fait froid : un froid de loup, un froid de tous les diables, un froid de gueux, faire frisquet, etc. Concernant le froid de canard, la logique voudrait que l’expression coïncide avec la période de la chasse aux canards, mais comme elle commence en août, ça ne fonctionne pas, comme l'expliquait Stéphane Berne sur une célèbre station radio.

Un vrai froid de canard ce matin.
Un vrai froid de canard ce matin.

Un "froid de cochon" en Allemagne et un "froid d'ours" aux Pays-Bas

L'explication est un peu plus complexe. La période où l’on parle d’un froid de canard est celle où il commence à geler. Les canards, qui vivent sur les étangs, doivent alors se déplacer pour rejoindre les eaux vives, comme les ruisseaux ou les rivières qui ne sont pas sujets au gel. Dès lors, les canards doivent voyager, deviennent plus visibles et plus faciles à tirer pour les chasseurs. C’est donc la période où on dit qu’il fait un froid de canard, car on les voit.

Il n’y a pas que les palmipèdes qui associent leur nom au froid. En Allemagne, on dit un 'froid de cochon', quand les Néerlandais parlent d’un 'froid d’ours' et les Suédois d’un 'froid de porc'. Les Américains préfèrent eux l’expression imagée 'cold as a witch’s tit', soit 'froid comme le téton d’une sorcière'."

Un vrai froid de canard ce matin.
Un vrai froid de canard ce matin.

En fait, ici ça caille des meules (les miches) !

Origine: Expression Française de la première moitié du XXème siècle où le verbe cailler nous viendrait du latin "coagulare" signifiant "former des caillots". Dans le cas de notre expression, cette coagulation du sang dans les veines serait due au froid. Quant à la miche, il semblerait qu'elle vienne directement du dictionnaire argot et prendrait deux sens à savoir "les fesses" et "la lune" sachant bien que sur le dernier terme signifie aussi derrière ou postérieur. Le terme meule lui aussi prend le même sens. (source: expressions-francaises.fr)

Un temps à rester au coin du feu.

Un vrai froid de canard ce matin.

Publié dans Nature, Photos, Pixelle

Partager cet article
Repost0

Vous avez dit BRF ?

Publié le par Bruno

En route pour la saison des tailles diverses.
En route pour la saison des tailles diverses.

En route pour la saison des tailles diverses.

Tontes de pelouse, feuilles mortes, parties non consommées des plantes potagères, déchets de tailles d'arbres et d'arbustes, fleurs fanées... voilà ce qu'on appelle des déchets verts. S'ils sont produits en masse dans le jardin, ils ont l'avantage d'être tous valorisables. D'ailleurs, nos grands-parents ne parlaient pas de déchets : ils savaient réutiliser toute cette matière organique disponible et n'allaient pas s'approvisionner en engrais, terreau, paillis, tuteurs ou bois d'allumage à la jardinerie du coin, dont les rayons spécialisés se sont multipliés au fil des ans.

 

Vous avez dit BRF ?

Le jardin se prépare aussi en hiver.

Mieux que le compost, le bois raméal fragmenté. Les bois raméaux fragmentés, ou BRF, sont pour certains une révolution agronomique. Il s'agit d'apporter directement au sol de jeunes rameaux de feuillus broyés, issus de la taille de haies ou d’élagage. Une technique écologique et économique qui nous vient du Canada, dans les années 70. Le BRF, c’est la richesse de l’humus, cette terre très riche des forêts, dans son jardin, pour ses cultures, son potager. Il est à l'origine d'une importante production d’humus, amélioration très nette de la structure des sols, rendements accrus avec des effets prolongés sur trois ans, importante réduction des besoins en eau, moins de désherbage, de maladies et de ravageurs...

Un broyeur acceptant des branches de 10 cm de diamètre engloutit sans peine les rameaux de feuillus.
Un broyeur acceptant des branches de 10 cm de diamètre engloutit sans peine les rameaux de feuillus.

Un broyeur acceptant des branches de 10 cm de diamètre engloutit sans peine les rameaux de feuillus.

En fait, tout se passe comme si on reproduisait, en les accélérant, les processus en œuvre dans la formation de l’humus forestier. Les bois raméaux, extrémités des branches des arbres de diamètre inférieur à 8 cm, concentrent 80 % de tous les nutriments des arbres. La plupart de ces nutriments sont assez facilement dégradables. L’un d’eux, la lignine, matériau carboné qui assure la rigidité et la durabilité du bois, l’est beaucoup moins. Mais dans les petits rameaux, elle n’a pas encore acquis la stabilité qu’elle acquiert dans les plus grosses branches. Au contact du sol, après broyage des rameaux, cette lignine est rapidement attaquée par une famille de champignons, les basidiomycètes du sol, également appelés "pourriture blanche". Cette déconstruction de la lignine stimule considérablement la vie du sol en provoquant toute une série de transformations et elle produit de grandes quantités d’humus. L’utilisation directe des BRF permet de faire l’économie du processus du compostage, avec une efficacité supérieure puisqu’il n’y a ni montée en température, ni perte d’éléments.

Ici, une couche de 10 cm environ d'épaisseur pour garantir un accès "pieds propres"  au composteur durant l'hiver.
Ici, une couche de 10 cm environ d'épaisseur pour garantir un accès "pieds propres"  au composteur durant l'hiver.

Ici, une couche de 10 cm environ d'épaisseur pour garantir un accès "pieds propres" au composteur durant l'hiver.

Photos ci-dessous, du BRF réalisé en décembre, prêt à être utilisé dans le jardin en mars l'année suivante !

Vous avez dit BRF ?
Partager cet article
Repost0

C'est l'heure du goûter !

Publié le par Bruno

C'est l'heure du goûter !

Aussi loin que je me souvienne, le goûter a toujours été un moment important dans la journée de nos petits loulous.

Nul besoin de les prier à prendre place autour de la table.

Noam et Enzo, pour ne pas les nommer doivent avoir une horloge à la place de l'estomac.

A 16h tapantes, la cuisine est prise d'assaut. Heureusement Mamée a préparé un super gâteau avec les pommes du jardin.

Sacrée Mamée, à l'heure où l'on prend enfin tous vraiment conscience des questions environnementales et d'un retour nécessaire à l'idée de consommer local, de saison et autant que possible "fait maison," Marie s'inscrit bien depuis toujours dans l'air du temps. 

C'est l'heure du goûter !

La recette est ici !

 

C'est l'heure du goûter !

Ingrédients:

  • 10 cuillères à soupe bombées de farine
  • 8 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 6 cuillères à soupe de lait
  • 2 cuillères à soupe d'huile
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de levure chimique
  • 6 belles pommes du jardin (off course)

Préparation:

Mélanger le tout, verser dans un moule à manquer (22 cm), préalablement beurré et fariné. Disposer dessus les pommes épluchées et coupées en quatre.

Cuire à 180°C jusqu'à ce que le dessus commence à dorer. 

Ingrédients pour la crème:

  • 160 gr de beurre
  • 200 gr de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à soupe d'arôme de vanille liquide

Pendant ce temps, faire fondre les 160 gr de beurre. Mélanger les œufs entiers et le sucre, ajouter le beurre fondu et la vanille. Verser la crème obtenue sur le gâteau et remettre au four 20 à 25 minutes.

Sortir le gâteau du four et le couvrir pendant quelques minutes, il se démoulera plus facilement.

Trop bon !

C'est l'heure du goûter !
C'est l'heure du goûter !
Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>