Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

photos

Jour de moisson dans le village.

Publié le par Bruno

Faire quelques photos ce matin de la parcelle de blé voisine avant l'arrivée de la moissonneuse dans la soirée: il était temps.

Jour de moisson dans le village.
Jour de moisson dans le village.
Jour de moisson dans le village.

Il ne faudra pas longtemps pour moissonner ce champ.

Jour de moisson dans le village.
Jour de moisson dans le village.
Jour de moisson dans le village.
Jour de moisson dans le village.
Jour de moisson dans le village.

Déjà le déchaumage est effectué.

Jour de moisson dans le village.

Vidéo de la moisson 2012.

Publié dans Le village, Nature, Photos

Partager cet article
Repost0

Après les thrips la semaine dernière, voilà les mouches.

Publié le par Bruno

Savez-vous que les mouches transportent des millions de bactéries sur leurs petits corps poilus ?

C'est parce qu'elles sont attirées par les endroits où les bactéries foisonnent: les matières fécales, les poubelles, les aliments pourris, etc. Elles vont ensuite simplement se poser sur nos aliments prêts à être consommer... Dès lors nous nous exposons à des risques sanitaires sérieux.

Installation du gobe-mouche.

Il pourrait dater fin du XIXème siècle ? Les pièges à mouche, à guêpes sont connus (les "fait-maison" et autres) mais celui ci, retrouvé au fond d'un vieux bâtiment, serait parait-il très efficace pour capturer ces insectes nuisibles. De plus il est aussi esthétique, ce qui ne gâche rien. Il me rappelle ces vaironnières en verre utilisées pour la capture de vifs, (goujons et vairons) quand j'étais gamin.

Son bouchon est celui d'une carafe, l'original n'a été retrouvé.

Son bouchon est celui d'une carafe, l'original n'a été retrouvé.

(Sources Objets d'Hier Sophie Sesmat). Le gobe-mouche est un piège à insectes, qui fut initialement prévu pour les mouches et qui a ensuite servi pour les guêpes.
 
Un gobe-mouche est un récipient en verre dans lequel il faut verser un liquide sucré pour attirer les mouches. 
Il s’agit d’un genre de bouteille qui est de forme sphérique et comporte un goulot vertical central fermé par un bouchon. Il se reconnaît par sa large ouverture située au milieu du fond et dont le bord est retroussé vers l’intérieur. Cette goulotte creuse sert de réceptacle au liquide sucré qui doit appâter les insectes. Les plus anciens gobe-mouches sont posés sur de petits pieds en verre rapportés à chaud. 
Les goulots de certaines bouteilles, comme les bouteilles à vairons ou certaines bouteilles ordinaires anciennes ou encore les gobe-mouches les plus anciens, se faisaient au moyen d'un cordon de verre rapporté, posé à une hauteur convenable et façonné aux fers.
Bref, la forme de la bouteille est de telle manière que les insectes rentrent sans  pouvoir ressortir.
Un gobe-mouche pouvait se poser sur la table : par les pieds le gobe-mouche est surélevé, les insectes peuvent passer en dessous, ou bien se suspendre, soit par une cordelette attachée au goulot ou pour les plus récents, grâce à une petite tringle en métal située dans la bouteille et dont l’extrémité recourbée permet de la suspendre à une branche.
Après les thrips la semaine dernière, voilà les mouches.
Partager cet article
Repost0

Les thrips sont de retour !

Publié le par Bruno

Les thrips ou bêtes d'orage: insupportables bestioles.

Les thrips ou bêtes d'orage: insupportables bestioles.

C'est un minuscule insecte désagréable qui envahit nos maisons l'été, dès le début des moissons.

Les thrips de leur nom scientifique les thysanoptères, constituent parmi les insectes, un de ces ordres mineurs que l'on connaît peu, voire pas du tout, et même un " ordre oublié " tant sont peu nombreux les entomologistes qui s'intéressent à eux . Il est vrai que ces insectes sont petits (1 mm pour la plupart) et difficiles à observer, à capturer . L'été, les " bêtes d'orage " forment souvent des essaims spectaculaires au dessus des champs de blé .

Ce sont de minuscules insectes noirs et fins dont les ailes sont bordées de franges (prendre une loupe pour les voir !)
Lors de journées chaudes et humides, les Thrips peuvent être très nombreux dans les airs, parfois plus de 2 millions par km2 ! On pensait autrefois que ce phénomène était lié à l’état électrique de l’atmosphère à l’approche d’un orage d’où leur surnom de « bêtes d’orage ». Mais c’est tout simplement lorsque la température est comprise entre 19 et 25 °C et que l’humidité dans l’air est comprise entre 70 et 75 % que les Thrips s’envolent. Ces « nuages » de Thrips sont dus à l’essaimage ou à des vols migratoires. Et souvent juste avant l'orage ou lorsque l'on est en période de moisson elles sont dérangées et s'éparpillent.

À ce moment, ils sont si nombreux et légers que les vents peuvent les entraîner assez loin et parfois dans des lieux habités. Dans ce cas, ils se posent où ils peuvent, souvent sur nous et on suppose que pour compenser leur déficit en eau, ils nous piquent pour essayer de s’hydrater. Disons plutôt qu’ils nous mordillent, que l’on ne risque rien mais que ça peut être désagréable. Pour éviter leur présence sur nous, on pourra essayer des crèmes répulsives. Une douche sera le meilleur moyen de s’en débarrasser. Enfin, lorsque l’on est en sueur, les Thrips ont tendance à se coller sur nous. Bref, fermer les fenêtres et faire une pause douche, sont encore les meilleures solutions, car le phénomène d’essaimage ne dure pas très longtemps !

Les thrips sont de retour !

Publié dans Nature, Photos

Partager cet article
Repost0

Gourmande Pixelle.

Publié le par Bruno

Les apports de fruits et de légumes sont non seulement sains pour les humains, mais aussi pour les chiens. La consommation de légumes et de fruits présente les mêmes avantages pour les chiens que pour les humains (supplément de vitamines et de minéraux!). Cependant, les chiens ont un système digestif différent du nôtre, de sorte que tous les fruits et légumes ne sont pas bons pour eux.

Comme pour tout, la modération est la clé.

Modération, un comportement, une faculté que ne possède pas Pixelle !

Dans le cas des fruits, nos compagnons à quatre pattes peuvent se retrouver avec des maux d’estomac ou de la diarrhée après avoir trop mangé. Les fruits contiennent également des sucres naturels. Il convient donc de les donner avec parcimonie afin d’éviter les problèmes de dents, de poids et d'hyperglycémie.

Pomme, poire, pastèque et melon, haricot vert, carotte, courgette: elle adore.  

(ci-dessous article du 27 novembre 2019)

Le casseillier au fond du jardin en libre service !

Gourmande Pixelle.
Gourmande Pixelle.

Après les merles et les grives, c'est au tour de Pixelle de chiper les délicieuses casseilles. Les gros fruits noirs issus du croisement d'un cassissier et d'un groseillier à maquereau sont tout aussi à son goût.  

Gourmande Pixelle.
Gourmande Pixelle.

Elle cueille les baies noires délicatement avec les babines, sans casser les branches ! faut le faire... Elle a trouvé la technique la goulue.

Un corps d'athlète la belle.

Un corps d'athlète la belle.

Publié dans Photos, Pixelle

Partager cet article
Repost0

Jeunes grives bientôt prêtes à prendre leur envol !

Publié le par Bruno

Jeunes grives bientôt prêtes à prendre leur envol !

Bien à l'abri sous une avancée de toit, au sommet d'une haie de thuyas, un couple de grive a élu domicile au printemps dernier et se relait maintenant pour nourrir 4 à 5 oisillons, qui ont la particularité d'avoir constamment le bec grand ouvert et semblent irrassasiables. 

Les allers-retours incessants des parents en quête de nourriture pour leurs progénitures occupe bien Pixelle.

Jeunes grives bientôt prêtes à prendre leur envol !
Jeunes grives bientôt prêtes à prendre leur envol !

La grive musicienne se nourrit fréquemment sur les pelouses, dans les espaces ouverts et dans les sous-bois de vers de terre, de limaces, d'escargots qu'elle écrase sur des pierres. Elle se nourrit également d'insectes, de fruits tombés, de baies et de graines. Mange également des fruits mûrs (pommes tombées, sureau, houx, sorbier). La grive musicienne mange la chair rouge des baies d'if en évitant les graines empoisonnées et les cerises en ne laissant que le noyau au bout de la tige. Notre cerisier s'en souvient encore...

Le départ du nid est proche maintenant.
Le départ du nid est proche maintenant.
Le départ du nid est proche maintenant.

Le départ du nid est proche maintenant.

Publié dans Nature, Photos, Pixelle

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>