Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la vie aux champs

Une météo d'automne, propice au rouissage du lin...

Publié le par Bruno

Après l'arrachage du lin le 21 juillet dernier (article blog), le rouissage est en cours, première phase naturelle de transformation de la plante en fibre. C’est l’alternance de pluie et de soleil qui permet au lin de rouir.

Cette année: nous sommes servis !!! côté météo.

Grâce à l’action des micro-organismes et des bactéries présents sur le sol, le rouissage* (de juillet à septembre) élimine la pectose qui soude les fibres textiles à la partie ligneuse de la plante.

Une météo d'automne, propice au rouissage du lin...
Une météo d'automne, propice au rouissage du lin...

Pour favoriser un rouissage homogène, les pailles de lin ont été retournées ce vendredi matin par deux engins sillonnant à grande vitesse le champ voisin de Laurent Cardon.

Les machines sillonnent le champ à 40 km/h !
Les machines sillonnent le champ à 40 km/h !

Les machines sillonnent le champ à 40 km/h !

*Le rouissage: est la macération que l'on fait subir aux plantes textiles telles que le lin, le chanvre, etc, pour faciliter la séparation de l'écorce filamenteuse d'avec la tige. On fait rouir le chanvre ou le lin dans un routoir ou rouissoir. Le terme rouir vient du francique rotjan, qui signifie pourrir.

Une météo d'automne, propice au rouissage du lin...

Ce début de pourrissement permet donc de séparer l’écorce de la tige. Tout le savoir faire consiste à arrêter ce processus au bon moment. Si on laisse le lin dans les champs trop longtemps les qualités de résistance mécanique de la fibre ainsi que l’homogénéité de couleur sont altérées.

L'écorce de la tige de lin enlevée, apparaissent déjà les fibres qui serviront à la confection de vêtements...

L'écorce de la tige de lin enlevée, apparaissent déjà les fibres qui serviront à la confection de vêtements...

Une fois l’opération de rouissage terminée, les andains de lin seront enroulés en meule de pailles et transportés vers les usines de traitement où il devra encore subir le teillage, le peignage et encore le filage...

Un clic sur les photos pour agrandir.

Un clic sur les photos pour agrandir.

Pendant ce temps, la moisson est arrêtée, au grand dam des agriculteurs tributaires d'une météo capricieuse.

Une météo d'automne, propice au rouissage du lin...
Une météo d'automne, propice au rouissage du lin...
Une météo d'automne, propice au rouissage du lin...

Encore une belle averse ce vendredi après midi !  8 mm dans le pluviomètre en quelques minutes.

8 mm, c'est 8 litres d'eau au m2 ou encore 800 000 litres d'eau par hectare !

Une météo d'automne, propice au rouissage du lin...
Une météo d'automne, propice au rouissage du lin...
Une météo d'automne, propice au rouissage du lin...
Partager cet article
Repost0