Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cote jardin eco

La bête à bon dieu est aussi la meilleure amie du jardinier.

Publié le par Bruno

Les coccinelles sont appelées familièrement "les bêtes à bon Dieu". Ce surnom est tiré d'une légende remontant au Xème siècle. (source Wikipédia)

La bête à bon dieu est aussi la meilleure amie du jardinier.
La bête à bon dieu est aussi la meilleure amie du jardinier.

Condamné à mort pour un meurtre commis à Paris, un homme, qui clamait son innocence, a dû son salut à la présence du petit insecte. En effet, le jour de son exécution publique, le condamné devait avoir la tête tranchée, mais une coccinelle se posa sur son cou. 

Le bourreau tenta de l'enlever, mais le coléoptère revint à plusieurs reprises se placer au même endroit. Le roi Robert II (972-1031) y vit alors une intervention divine et décida de gracier l'homme.

Quelques jours plus tard, le vrai meurtrier fut retrouvé. Cette histoire s'est très vite répandue et la coccinelle fut dès lors considérée comme un porte-bonheur qu'il ne fallait pas écraser. 

Champ de maïs octobre 2017.
Champ de maïs octobre 2017.

Champ de maïs octobre 2017.

En passant par le jardin d'automne.

Jours qui raccourcissent, fraicheur des nuits n'aident pas au murissement des dernières tomates.

Tomates "coeur de bœuf" tardives et tomates cerises.
Tomates "coeur de bœuf" tardives et tomates cerises.

Tomates "coeur de bœuf" tardives et tomates cerises.

Poireaux et salades d'hiver ont bien profité des dernières grosses pluies.

Salades pain de sucre et scarole.
Salades pain de sucre et scarole.

Salades pain de sucre et scarole.

Partager cet article
Repost0

Voilà de quoi préparer de bonnes recettes cet hiver.

Publié le par Bruno

Voilà de quoi préparer de bonnes recettes cet hiver.

La récolte des cucurbitacées ne doit pas intervenir trop tôt car les fruits risquent d'être plus sensibles aux chocs et au pourrissement. Le jaunissement du feuillage ainsi que le durcissement de la peau et de la queue, indiquent une maturité proche mais mieux vaut laisser courges et potirons mûrir sur pied tant que le temps le permet, c'est-à-dire tant qu'il n'y a pas de risque de gelée blanche. Cette année, le temps très sec et chaud  a favorisé une maturité précoce. Il faut surtout éviter lors des différentes manipulations de les cogner, ce qui pourrait entrainer un départ de pourriture.

Certains types et variétés sont plus précoces que d'autres. Les courges "Butternut" ferment le ban, néanmoins il faudra attendre encore un peu pour les récolter.

Les butternuts ont poussé dans les lavandes !

Les butternuts ont poussé dans les lavandes !

Quelle que soit la date de récolte, il faut ramasser les fruits par beau temps et les laisser au sec dans le garage par exemple, ressuyer pendant une dizaine de jours. Ne jamais casser la queue près du fruit, coupez plutôt la tige. (Queue cassée est une porte d'entrée possible pour les champignons).

Passé ce délai, ils seront entreposés à la cave, au sec dans des caisses en bois ou sur des palettes, sans les superposer les uns sur les autres et sans qu'ils ne se touchent. Les palettes en bois qui ont l'avantage de ventiler les fruits par le dessous et donc  de mieux les sécher.

De quoi se régaler cet hiver, et pour la petite histoire, la bande des quatre adore la purée de carottes-pommes de terre de mamie, (qui n' a de carottes .... que la couleur)... Chut !

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Les bienfaits des dernières pluies.

Publié le par Bruno

Dahlias du jardin.
Dahlias du jardin.

Dahlias du jardin.

"Tout jardin est, d'abord l'apprentissage du temps, du temps qu'il fait, la pluie, le vent, le soleil, et le temps qui passe, le cycle des saisons".

Erik Orsenna 

Après quelques jours de pluie...
Après quelques jours de pluie...

Après quelques jours de pluie...

Publié dans Photos, Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Enfin un peu d'eau...

Publié le par Bruno

Du bon temps pour les jardiniers !

Un peu de pluie pour le jardin et les fleurs, soudain c'est l'explosion, tout pousse de nouveau, les semis de salades lèvent rapidement, les haricots se récoltent en abondance et le parc de poireaux nouvellement repiqué est bien repris, pourvu que cela dure... encore un peu. Aussi les juillettistes en vacances ne seront pas de mon avis.

Le niveau des citernes d'eau de pluie remonte doucement.

Les butternuts grossisent bien.
Les butternuts grossisent bien.
Les butternuts grossisent bien.
Les butternuts grossisent bien.

Les butternuts grossisent bien.

Reste à équeuter le seau de haricots...

J'ai peut être trouvé de la main-d'œuvre pour les haricots !!!
J'ai peut être trouvé de la main-d'œuvre pour les haricots !!!

J'ai peut être trouvé de la main-d'œuvre pour les haricots !!!

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Jardin: un essai à renouveler.

Publié le par Bruno

Un printemps froid et sec avec encore des gelées le 10 Mai dernier qui ont anéanti les espoirs de récoltes de fruits du jardin. Bien sur les pommes de terre n'ont pas été épargnées par ce coup de froid... malgré un plant choisi de "semi tardive" en l'occurrence la variété "Chérie". Elle produit des tubercules à la peau rouge et à la chair ferme de couleur jaune, de calibre moyen, (idéale pour les cuissons à l'eau ou à la vapeur et se dégustent aussi mijotées ou rissolées...)

A noter aussi un cruel manque d'eau, suivi de l'épisode de canicule, les espoirs de récolte 2017 étaient bien compromis, alors que j'expérimentai cette saison, une nouvelle méthode, de culture de pommes de terre.

Plus de bêche ou socle de charrue pour planter, plus de buttes de terre à réaliser avec la rasette. Le plant est disposé à même le sol travaillé, enrichi de fumier de cheval. Le tubercule reçoit ensuite une pelle de terreau bien humide du composteur de jardin et l'ensemble est couvert au fil des semaines du contenu du bac de la tondeuse à gazon (même si les tontes n'ont pas été très importantes pendant la canicule). Un complément de paillage avec du fumier de cheval fut nécessaire pour laisser le plant à l'abri de la lumière.

Plus besoin d'outil pour arracher les pommes de terre.

 

Jardin: un essai à renouveler.

Les mains suffisent pour récolter... et les pommes de terre sont propres.

Jardin: un essai à renouveler.
Jardin: un essai à renouveler.

Moins fatigant à cultiver...

Rapide et facile à arracher ! une récolte correcte malgré une saison difficile.
Rapide et facile à arracher ! une récolte correcte malgré une saison difficile.

Rapide et facile à arracher ! une récolte correcte malgré une saison difficile.

Voilà de quoi envisager de renouveler l'expérience l'an prochain dans le grand jardin des enfants.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>