Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

flore et faune

Fleurs du jardin.

Publié le par Bruno

Cœur de Marie ou dicentra spectabilis.

Fleurs du jardin.
Fleurs du jardin.

Le cœur de Marie est une plante charmante, tout en finesse et en harmonie. Souvent plantée dans les jardins de curé ou dans les mixed-borders anglais, elle occupe une place de choix dans nos jardins où elle apporte fraîcheur et légèreté ; elle peut aussi être cultivée en pot sur une terrasse ombragée, où elle n'aura de cesse d'attirer tous les regards

Fleurs du jardin.
Fleurs du jardin.

Le Dicentra spectabilis plus communément nommé "cœur de Marie" est une plante vivace de la famille des Papavéracées, originaire de Sibérie, du nord de la Chine et de la Corée. Dans son habitat naturel, elle croît dans les milieux humides et les forêts montagneuses où elle forme de vastes touffes au feuillage très découpé.
Dans nos jardins, c'est en mai que la belle se pare de fleurs caractéristiques en forme de cœurs roses ou blancs selon les espèces.

Les pivoines vont bientôt fleurir.

Fleurs du jardin.

L'arbuste "boule de neige" ou viorne boule de neige.

Les viornes sont des arbustes de taille moyenne, qui présentent plusieurs intérêts au jardin : floraison généreuse et souvent parfumée, fructification pouvant être colorée et feuillage esthétique à l’automne.

Bientôt les boules seront blanches comme neige.
Bientôt les boules seront blanches comme neige.

Bientôt les boules seront blanches comme neige.

Fleurs d'ancolie rose et bleue ou aquilegia.

L’ancolie est une jolie vivace, discrète mais très décorative lorsqu’elle est plantée en bouquet.  C'est une plante dont la légèreté apporte une note de poésie au jardin. Son feuillage gracieusement découpé, sa floraison très particulière et sa palette très étendue de coloris en font une plante très appréciée de Marie.

Fleurs du jardin.
Fleurs du jardin.

Publié dans Photos, Flore et faune

Partager cet article
Repost0

Sur la route du colza, seconde partie.

Publié le par Bruno

En passant par Essigny-le-Petit, direction Fonsomme.
Sur la route du colza, seconde partie.
Les sources de la Somme et Fonsomme, village natal.
La source sous les arbres.

La source sous les arbres.

Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
La ferme à Fervaques.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
Le village de Fonsomme.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
La maison natale, près du Noirieu.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
Un coup d'aile et nous survolons Croix-Fonsomme, village cher à Nicole.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
Sur la route du colza, seconde partie.
A suivre : sur la route du colza, direction Fresnoy le Grand.

Publié dans Flore et faune, Photos

Partager cet article
Repost0

Une invitation qui ne se refuse pas.

Publié le par Bruno

De nombreux tours opérateurs organisent des séjours en Chine au début du printemps pour photographes professionnels ou amateurs, dans des provinces comme le Hunnan et bien d'autres encore afin d'admirer et de photographier de magnifiques champs de colza s'étendant à l'infini. Dans notre région, la culture du colza tient aussi une place importante. Le survol de la campagne au printemps est un vrai plaisir pour les yeux. Les parcelles multicolores  que forment les champs à cette période de l'année offrent une multitude de couleurs somptueuses, variant du vert foncé au vert tendre, du marron des terres au jaune éclatant des champs nombreux de colza.

Archive blog 19 avril 2017 (vallon rue Charles Collin)

Archive blog 19 avril 2017 (vallon rue Charles Collin)

 

A l'invitation de Jean-Pierre, pilote émérite, j'ai survolé la campagne en partant de l'aérodrome de Saint-Quentin - Roupy jusqu'aux portes de la Thiérache, pour le plaisir des yeux et réalisé une bonne centaine de clichés photographiques.

En prenant de la hauteur, il devient facile de visualiser l'importance du colza dans les cultures de notre secteur.

Je posterai régulièrement quelques photos, au fil des jours des villages survolés.

Une fois encore, je le remercie vivement pour ce beau vol au dessus non pas d'un nid de coucou (célèbre film de Milos Foreman en 1975) mais du colza.

Le survol de Roupy.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Déjà Saint -Quentin se profile à l'horizon.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Le vol est jalonné de champs d'éoliennes qui semblent sortir de terre aussi vite que les champignons...
Une invitation qui ne se refuse pas.
Le centre hospitalier de Saint-Quentin: quels changements depuis nos débuts de carrière dans l'établissement en 1975... 
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Les villages de Morcourt et Omissy, en arrière plan de la photo, Remaucourt, sur la droite le hameau du Tilloy.
Le colza toujours très présent.

Le colza toujours très présent.

Bientôt Lesdins avec la ferme de Thierry Jamez sur la gauche du canal.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Déjà notre clocher.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Les rues Charles Collin et Charles Desjardins.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Les fermes du Tilloy.
Le colza autour du village.
Le colza autour du village.
Le colza autour du village.

Le colza autour du village.

Remaucourt, village verdoyant.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
Une invitation qui ne se refuse pas.
A suivre : "sur la route du colza"...
Partager cet article
Repost0

L'arbre à cabane en fleurs.

Publié le par Bruno

Les arbres fruitiers sont en fleurs, pourvu que le gel tardif comme celui de ces deux dernières années, ne réduisent pas encore à néant les prochaines récoltes...

L'arbre à cabane en fleurs.
L'arbre à cabane en fleurs.

Bientôt un magnifique champ de lin derrière la maison !

L'arbre à cabane en fleurs.

La cabane des enfants disparait peu à peu dans les fleurs odorantes du cerisier.

L'arbre à cabane en fleurs.
L'arbre à cabane en fleurs.

Les abeilles butinent pendant que le bouvreuil chante.

Indispensable abeille !
Indispensable abeille !

Indispensable abeille !

Partager cet article
Repost0

Une belle rando...quand la météo le permet.

Publié le par Bruno

Direction les Sources de la Somme en longeant la rigole du Noirieu.

Un circuit nature agréable.

Un circuit nature agréable.

Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.

A mi-parcours, petite pause câlin.

Isis, jamais bien loin.
Isis, jamais bien loin.
Isis, jamais bien loin.

Isis, jamais bien loin.

En voilà deux qui nous accompagneraient bien...

Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.

Chevaux au soleil.

Ferme de Fervaques, proche des sources.

Ferme de Fervaques, proche des sources.

Déjà le retour.

Une belle rando...quand la météo le permet.

Cavalière et sa monture.

Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.
Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>