Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

flore et faune

Une belle rando...quand la météo le permet.

Publié le par Bruno

Direction les Sources de la Somme en longeant la rigole du Noirieu.

Un circuit nature agréable.

Un circuit nature agréable.

Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.

A mi-parcours, petite pause câlin.

Isis, jamais bien loin.
Isis, jamais bien loin.
Isis, jamais bien loin.

Isis, jamais bien loin.

En voilà deux qui nous accompagneraient bien...

Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.

Chevaux au soleil.

Ferme de Fervaques, proche des sources.

Ferme de Fervaques, proche des sources.

Déjà le retour.

Une belle rando...quand la météo le permet.

Cavalière et sa monture.

Une belle rando...quand la météo le permet.
Une belle rando...quand la météo le permet.
Partager cet article
Repost0

Avec l'arrivée du Printemps, l'hôtel à insectes est enfin installé.

Publié le par Bruno

Le 8 décembre dernier, je publiai sur le blog: "Bientôt un hôtel à Remaucourt... pour les insectes" (lien ci-dessous)

Pour aider la biodiversité dans le jardin, l'installation de cette "maison" à insectes a pour objectif d'offrir un abri à ces auxiliaires du jardinier: bourdons, osmies, papillons et autres pollinisateurs, coccinelles, chrysopes et autres prédateurs naturels des nuisibles du potager et des arbres fruitiers. En attirant "ces soldats", en leur offrant le gîte et le couvert, c'est disposer d'une armée toujours prête à intervenir pour repousser les nuisibles.

Avec le retour du printemps et surtout de meilleures conditions météo, il est de nouveau possible de sceller solidement au ciment le fameux hôtel pour les insectes, réalisé au sous sol l'hiver dernier.

Les insectes débutent leur reproduction au printemps et dès le mois de Juin, l'abri a des chances d'être colonisé. A l'automne, les insectes recherchent des gîtes pour passer l'hiver à l'abri.

L'installation de l'hôtel: plein sud et à l'abri des vents dominants.

Une aide indispensable de l'ami François, pour le transport du sous sol au jardin et surtout le positionnement de l'abri sur la base en ciment réalisée avant l'hiver. La construction en bois pèse plusieurs dizaines de kilos.

Préparation du béton et installation .

Avec l'arrivée du Printemps, l'hôtel à insectes est enfin installé.
Avec l'arrivée du Printemps, l'hôtel à insectes est enfin installé.

Une vérification au niveau à bulle et l'hôtel à insectes est en place.

Le scellement assuré, installation du foin dans les pots de fleurs.
Le scellement assuré, installation du foin dans les pots de fleurs.
Le scellement assuré, installation du foin dans les pots de fleurs.

Le scellement assuré, installation du foin dans les pots de fleurs.

Ne reste plus qu'à attendre l'arrivée des résidents dans les différentes niches...

Pucerons, aleurodes et autres nuisibles ont du soucis à se faire.

Pucerons, aleurodes et autres nuisibles ont du soucis à se faire.

Partager cet article
Repost0

Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.

Publié le par Bruno

Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.
Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.

Elles commencent à nicher dès la fin mars dans la plupart des cavités naturelles : les trous dans les arbres mais aussi les fissures verticales dans les murs. Un comportement tout trouvé pour être l’une des espèces les plus facilement séduites par les nichoirs.

Elles font d'incessants allers-retours avec de la mousse, des brindilles.
Elles font d'incessants allers-retours avec de la mousse, des brindilles.
Elles font d'incessants allers-retours avec de la mousse, des brindilles.

Elles font d'incessants allers-retours avec de la mousse, des brindilles.

La mésange bâtit dans l'abri un tapis de mousse, de plumes séchées et de brindilles sur lequel elle pondra entre 7 et 16 œufs blancs tachetés bruns fin mars, début avril. Entre 4 et 5 semaines plus tard, les jeunes quitteront le nid. Les adultes se relaient ensuite pour nourrir les oisillons n’hésitant pas à se percher à quelques mètres du nid pour vérifier l’absence d’importuns.

Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.
Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.

C’est un oiseau qui semble avoir des capacités d’adaptation importantes. Pour l’anecdote, elle a forcé les livreurs de lait britanniques à équiper les bouteilles de lait, laissées sur les parvis des maisons, de bouchons en plastique. Elles réussissaient à percer les couvercles d’aluminium pour y boire le lait et… à apprendre ce comportement à leur progéniture.

Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.
Sources:httpswww.lahulotte.frimg_lhpdfnotice_nichoir.pdfnotice (un clic sur l'image pour l'agrandir)
Sources:httpswww.lahulotte.frimg_lhpdfnotice_nichoir.pdfnotice (un clic sur l'image pour l'agrandir)

Sources:httpswww.lahulotte.frimg_lhpdfnotice_nichoir.pdfnotice (un clic sur l'image pour l'agrandir)

Pendant ce temps, les tourterelles font aussi leur nid dans le sapin !

Ramassage de brindilles pour la construction du nid.
Ramassage de brindilles pour la construction du nid.

Ramassage de brindilles pour la construction du nid.

Publié dans Photos, Nature, Flore et faune

Partager cet article
Repost0

Le printemps bientôt de retour, c'est le moment de "récolter" la sève de bouleau.

Publié le par Bruno

Voilà maintenant trois ans qu'au début du printemps, je vous parle des bienfaits de la sève du bouleau. (Lire les différents articles "cure de sève de bouleau") dans la rubrique " recherche" sur la page d'accueil du blog.

La pratique consiste à prélever ce liquide en perforant l'arbre entre l'écorce et l'aubier, soit un trou de 3 cm de profondeur pour 8 mm de diamètre. (Une mèche à bois sur une perceuse sans fil et le tour est joué.) Une petite canule guide le liquide au goutte à goutte jusqu'au récipient qui le recueille. (cf photos)

Le prélèvement de la sève ne nuit pas à la santé de l'arbre, ou tout au moins à la bonne croissance des bourgeons et jeunes pousses lorsque le travail est fait correctement.

Une cure détoxifiante de sève de bouleau.

Au retour du printemps, boire un grand verre (250 ml) de sève de bouleau à jeun, pendant 3 semaines, nettoie l'organisme. La sève est prélevée quotidiennement sur l'arbre.

Les anciens en consommaient tous les ans à la sortie de l'hiver. La tradition s'est perpétuée dans les pays scandinaves et elle opère depuis quelques années un retour en force en France.

La récolte démarre fin février début mars, lorsque la sève commence à monter dans le tronc et les branches. Elle dure entre 15 et 20 jours et s'effectue sur des arbres d'au moins 30 ans. Le tronc est donc percé sur quelques centimètres de profondeur pour y glisser un tuyau raccordé à un réservoir dans lequel s'écoule la sève. Il est préférable de ne réaliser qu'un seul trou par sujet.

Pour limiter la fermentation, le prélèvement doit être quotidien. Le bidon réservoir rempli de sève ne doit jamais séjourner plusieurs jours en plein soleil. La quantité prélevée sur un arbre peut atteindre 4 ou 5 litres par jour lors du pic de montée de sève. Après la récolte, la sève de bouleau peut être conditionnée dans des bouteilles d'eau minérale par exemple et se conserve alors au réfrigérateur entre 0 et 4°C.

Convaincus des bienfaits de la cure, nous en buvons tous les matins au réveil, pendant 3 semaines. Cette sève est translucide comme de l'eau pure, fraîche et agréable en bouche, elle révèle une saveur très légèrement sucrée qui devient plus forte avec la fermentation du liquide au fil du temps. La sève de bouleau est l'une des plus riches de tous les arbres. Les populations du Nord de l'Europe et d'Amérique du Nord en font une consommation régulière depuis des siècles. Il s'agit véritablement d'une pratique empirique ancestrale.

En France, c'est dans les monastères que s'est transmise la tradition de consommer de la sève de bouleau. Les moines de la Trappe des Dombes (dans l'Ain) ont jusqu'à aujourd'hui gardé sereinement cette tradition. Chaque printemps, les moines récoltent la sève de bouleau fraîche pour que les plus anciens retrouvent leurs forces vives et souffrent moins de douleurs articulaires.

Très riche en minéraux et oligo-éléments, la sève de bouleau contient en grande quantité calcium, magnésium, silicium, sodium, phosphore et potassium, en lesquels nous sommes nombreux à présenter des carences de nos jours.

Au printemps, le bouleau produit pendant un mois, 200 litres de sève par jour, c'est donc plus de 6000 litres de sève qui viendront nourrir un seul arbre adulte.

Environ 2 litres de sève récoltés après une heure d'installation du dispositif.

Environ 2 litres de sève récoltés après une heure d'installation du dispositif.

La sève doit être recueillie à l'abri de l'air et de la poussière sur un terrain exempt de pesticides.

La cure terminée, retirer le tuyau de drainage et boucher le trou dans l'écorce du bouleau avec un "mastic" à base d'argile humide mélangée à de la cendre de bois. Très efficace pour obturer de manière étanche le trou percé, la cendre de bois neutralise l'apparition d'éventuelles maladies de l'arbre.

Alors.... A votre santé !
Partager cet article
Repost0

La randonnée : le secret du bonheur !

Publié le par Bruno

Pour plus d’un tiers des français, la randonnée rend heureux. C’est ce que révèle une étude représentative réalisée par l’institut “Research Now” en Avril 2015 pour le compte de la marque GORE-TEX, auprès de personnes âgées de 20 à 59 ans.

La randonnée a le vent en poupe auprès des jeunes comme des moins jeunes. Elle est synonyme de bonheur. Une part importante des personnes interrogées (53 %) déclare considérer l’activité comme un vrai moment de plaisir. (Sources: un monde d'aventures) Même Isis est d'accord avec cette étude...

Au passage il est bon de rappeler que la première rando organisée par le foyer rural Remaucourt-Loisirs est prévue le 18 Mars prochain. 

Mise en pratique. Le circuit du jour.

Le bonheur est dans le pied !

Le bonheur est dans le pied !

C'est encore mieux sous le soleil.

La randonnée : le secret du bonheur !
La randonnée : le secret du bonheur !
La randonnée : le secret du bonheur !

Si sac à dos et bonnes chaussures sont indispensables, ne pas oublier l'appareil photo.

Toujours de belles rencontres au détour d'un chemin.
Toujours de belles rencontres au détour d'un chemin.
Toujours de belles rencontres au détour d'un chemin.

Toujours de belles rencontres au détour d'un chemin.

La randonnée : le secret du bonheur !

Alors, à vous de jouer: tous à vos croquenots !

Publié dans Photos, Flore et faune, Isis

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>