Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

flore et faune

Satanés thrips ( bêtes d'orage ) ! " ça gratte "

Publié le par Bruno

Fortes chaleurs et moissons, et voilà la petite bête noire qui s'invite à la table des campagnards estivaux. Énervant, agaçant, c'est le bien nommé thrips qui est de retour.

C'est un minuscule insecte désagréable qui envahit nos maisons ... par fortes chaleurs .

Les thrips de leur nom scientifique les thysanoptères, constituent parmi les insectes, un de ces ordres mineurs que l'on connaît peu, voire pas du tout, et même un " ordre oublié " tant sont peu nombreux les entomologistes qui s'intéressent à eux . Il est vrai que ces insectes sont petits (1 mm pour la plupart) et difficiles à observer, à capturer . L'été, les " bêtes d'orage " forment souvent des essaims spectaculaires au dessus des champs de blé .

Ce sont de minuscules insectes noirs et fins dont les ailes sont bordées de franges (prendre une loupe pour les voir !)
Lors de journées chaudes et humides, les Thrips peuvent être très nombreux dans les airs, parfois plus de 2 millions par km2 ! On pensait autrefois que ce phénomène était lié à l’état électrique de l’atmosphère à l’approche d’un orage d’où leur surnom de « bêtes d’orage ». Mais c’est tout simplement lorsque la température est comprise entre 19 et 25 °C et que l’humidité dans l’air est comprise entre 70 et 75 % que les Thrips s’envolent. Ces « nuages » de Thrips sont dus à l’essaimage ou à des vols migratoires. Et souvent juste avant l'orage ou lorsque l'on est en période de moisson elles sont dérangées et s'éparpillent.

À ce moment, ils sont si nombreux et légers que les vents peuvent les entraîner assez loin et parfois dans des lieux habités. Dans ce cas, ils se posent où ils peuvent, souvent sur nous et on suppose que pour compenser leur déficit en eau, ils nous piquent pour essayer de s’hydrater. Disons plutôt qu’ils nous mordillent, que l’on ne risque rien mais que ça peut être désagréable. Pour éviter leur présence sur nous, on pourra essayer des crèmes répulsives. Une douche sera le meilleur moyen de s’en débarrasser. Enfin, lorsque l’on est en sueur, les Thrips ont tendance à se coller sur nous. Bref, fermer les fenêtres et faire une pause douche, sont encore les meilleures solutions, car le phénomène d’essaimage ne dure pas très longtemps !

Le temps des moissons.

Le temps des moissons.

Publié dans Flore et faune

Partager cet article
Repost0

La canicule menace aussi les jeunes passereaux du jardin.

Publié le par Bruno

Au printemps dernier, un couple de mésanges bleues a élu domicile dans les bouleaux. Des oisillons sont nés depuis.

La canicule menace aussi les jeunes passereaux du jardin.
La canicule menace aussi les jeunes passereaux du jardin.
La canicule menace aussi les jeunes passereaux du jardin.

Particulièrement vulnérables avec ces fortes chaleurs, la canicule menace surtout les jeunes animaux. Si chacun met une assiette sur son bord de fenêtre avec de l'eau, cela pourrait sauver des centaines d’oiseaux... Pensez-y !

Songez notamment aux hirondelles, les nids accrochés aux toits deviennent de véritables fournaises.

La canicule menace aussi les jeunes passereaux du jardin.
La canicule menace aussi les jeunes passereaux du jardin.

Un abreuvoir suspendu à une branche de bouleau.

Un bidon vide, découpé ayant contenu de l'eau déminéralisée, deux morceaux de noisetier en guise de perchoir et quelques colliers Colson et "l'abreuvoir baignoire" est bientôt fixé et opérationnel. 

La canicule passée, le dispositif sera enlevé, les petits auront acquis de l'autonomie.

La canicule passée, le dispositif sera enlevé, les petits auront acquis de l'autonomie.

Une mésange charbonnière sort tout juste de la pataugeoire. Il y a peu, c'est une grive musicienne qui avait pris possession du lieu. La sonde de température extérieure indique actuellement 38,2°C à l'ombre !

La canicule menace aussi les jeunes passereaux du jardin.

Pendant ce temps Pinocchio monte toujours la garde en attendant l'arrivée prochaine et joyeuse de la bande des cinq !

La canicule menace aussi les jeunes passereaux du jardin.
Partager cet article
Repost0

Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.

Publié le par Bruno

La randonnée pédestre est une activité sportive non traumatisante, accessible à tous qui  se pratique de manières différentes. Elle n’apporte que des bénéfices à la santé. À chacun d’adapter sa pratique à ses envies et ses capacités physiques. Appareil photo en main et sac à dos, Isis ouvre aujourd'hui le chemin sur le circuit des trois fermes. 

Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.

Première étape: la ferme de Courcelles et son marais tout proche.

Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.
Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.
Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.
Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.

Direction la route d'Homblières pour rejoindre la ferme du Buisson.

Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.
Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.
Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.

Un beau panorama depuis le point haut du Buisson.

Le clocher de l'église de Fonsomme.

Le clocher de l'église de Fonsomme.

Au premier plan, le silo à grains et le château d'eau de Croix Fonsomme, en arrière plan, le batiment de couleur orange de l'usine du Creuset à Fresnoy-leGrand

Au premier plan, le silo à grains et le château d'eau de Croix Fonsomme, en arrière plan, le batiment de couleur orange de l'usine du Creuset à Fresnoy-leGrand

Un peu sur notre droite, la chapelle de Beautroux avec son toit de zinc bleuté.

Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.

Notre église Saint Géry de Remaucourt, sous un angle peu habituel.

Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.

Direction le Tilloy et ses fermes.

Nous laissons derrière nous la ferme du Buisson, sur la route d'Homblières.

Nous laissons derrière nous la ferme du Buisson, sur la route d'Homblières.

Il faut "grimper" pour monter au Tilloy !

Magnifique vallon en approche des fermes. La nature est vraiment belle.
Magnifique vallon en approche des fermes. La nature est vraiment belle.

Magnifique vallon en approche des fermes. La nature est vraiment belle.

Cavalière au Tilloy.

Beauté singulière d'une cavalière et sa monture. Elle fait corps avec son cheval, tous deux sont en parfaite harmonie sur ce long galop. Un bel instant.
Beauté singulière d'une cavalière et sa monture. Elle fait corps avec son cheval, tous deux sont en parfaite harmonie sur ce long galop. Un bel instant.

Beauté singulière d'une cavalière et sa monture. Elle fait corps avec son cheval, tous deux sont en parfaite harmonie sur ce long galop. Un bel instant.

Bientôt le clocher de Morcourt.

Difficile mésange à capturer dans l'objectif.
Difficile mésange à capturer dans l'objectif.

Difficile mésange à capturer dans l'objectif.

Retour au village avec une belle harde de chevreuils bondissants.

Une belle rando nature.
Une belle rando nature.
Une belle rando nature.
Une belle rando nature.

Une belle rando nature.

Le passage de la harde n'a pas effrayé cette belle aigrette.

Une belle randonnée dominicale sous un frais soleil de février.

Publié dans Flore et faune, Isis, Nature, Photos

Partager cet article
Repost0

Les vacances se terminent...

Publié le par Bruno

Ils les ont sillonnés les petits chemins autour du village depuis une semaine qu'ils sont arrivés. Par chance, le pied au sec et sous le soleil sur des itinéraires compris entre 6 et 8 km. La belle Isis en a aussi profité. La maison va sembler bien vide la semaine prochaine...

Les vacances se terminent...
Les vacances se terminent...
Les vacances se terminent...
Les vacances se terminent...
Les vacances se terminent...

Écobuage sur le bord de la rigole.

Les vacances se terminent...

La végétation est toujours endormie, il est vrai que nous ne sommes qu'en février même si ce beau soleil donne un petit air de printemps à la nature. Attention, l'hiver n'est pas encore terminé.

De nombreux perce-neige tapissent talus et sous bois de leurs fleurs blanches retombantes.

Les vacances se terminent...
Les vacances se terminent...

Il n'est pas rare de croiser un petit singe dans les arbres, toujours en quête d'escalades.

Les vacances se terminent...
Les vacances se terminent...

Chevreuils dans les labours.

Combien de km parcourus depuis une semaine par l'infatigable Isis ?
Combien de km parcourus depuis une semaine par l'infatigable Isis ?
Combien de km parcourus depuis une semaine par l'infatigable Isis ?

Combien de km parcourus depuis une semaine par l'infatigable Isis ?

La marche des vainqueurs !

Les vacances se terminent...
Les vacances se terminent...
Les vacances se terminent...
Les vacances se terminent...
Les vacances se terminent...

La bande des cinq au complet !

Les vacances se terminent...
Partager cet article
Repost0

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Publié le par Bruno

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Départ au lever du soleil, direction Essigny.

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...
" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...
" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...
" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Pas évident la prise de photo avec les gants de moto !

Pour Isis, Marie a tricoté un manteau de laine, bien seyant, de couleur noir "dobermann" bien sur. Bien utile la petite laine ce matin ! 

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...
" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...
" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Le bon moment pour capturer une belle lumière.

Chemin d'Essigny, en direction de la bordure du Noirieu et de la Somme.

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Pont du Noirieu à Essigny, côté Remaucourt.

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Chemin après le silo d'Essigny, direction la Vierge des Pauvres- le Tilloy.

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...
" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Les trois beaux arbres du Tilloy perchés sur un tertre: un beau point de vue en toute saison.

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Direction le chemin de terre du Tilloy qui doit nous conduire au bord de la route Remaucourt-Morcourt.

Zone industrielle et basilique de Saint-Quentin dans la brume glaciale.

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Une ombre au tableau ! un gros con n'a pas trouvé mieux que de déposer ses ordures à l'entrée du chemin du Tilloy ! bravo

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...
" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Une centaine de mètres sur la route à parcourir en laisse pour Isis puis la promesse de courir de nouveau dans les chemins, direction le pont du chemin de fer et la peupleraie en bordure de Lesdins.

Vigilance des coups de fusil retentissent dans le lointain, pas question de la laisser partir trop loin...  

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...
" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Retour par le Noirieu couvert pour cette randonnée de 10 km500 " post réveillon ".

" Ça piquait " un peu ce matin pour la randonnée...

Panoramique de la pâture derrière le château pour l'arrivée.

Un clic sur la photo pour agrandir !

Un clic sur la photo pour agrandir !

Publié dans Flore et faune, Isis, Nature, Photos

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>