Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

flore et faune

Iris sous la pluie.

Publié le par Bruno

Iris sous la pluie.
Iris sous la pluie.
Iris sous la pluie.

Les gouttes de pluie ajoutent un plus à leur splendeur mais accélèrent aussi leur déclin. Cette fleur est le symbole même de la beauté. Son nom, dérivé du mot grec, signifie “arc-en-ciel” en est la preuve ! L'iris symbolise plusieurs choses : la confiance, la sagesse, en passant par l'espoir et le courage.

Iris du jardin.
Iris du jardin.
Iris du jardin.
Iris du jardin.

Iris du jardin.

L'iris servit régulièrement de modèle au peintre Vincent van Gogh.

Tableau de l'artiste: mai 1889

Tableau de l'artiste: mai 1889

Détail du fabuleux tableau.

Détail du fabuleux tableau.

Partager cet article
Repost0

La grande aigrette blanche, "reine de beauté".

Publié le par Bruno

En dehors du grand bec jaune et des longues pattes jaunes et noires, la grande aigrette est entièrement blanche. Son long cou mince, son attitude dressée au repos et la pureté de son plumage lui confèrent un air de noblesse.

La grande aigrette blanche, "reine de beauté".
La grande aigrette blanche, "reine de beauté".

Il y a une dizaine d'années seulement, ces grands échassiers ne pouvaient être que très rarement observés dans notre région. Puis au fil du temps, ils sont apparus régulièrement et en plus grand nombre tout au long de la Somme et du Noirieu, devenus des étapes de leur migration, voire des sites d'hivernage.

A présent, plusieurs dizaines de ces oiseaux peuvent être vus depuis Fonsomme, autour des étangs et marais ainsi que dans les pâtures inondées tout au long de la Somme, notamment à Remaucourt où le fleuve retrouve son lit initial et inonde régulièrement la prairie en face du château, lors de longues et intenses périodes de pluies.

La grande aigrette blanche, "reine de beauté".
La grande aigrette blanche, "reine de beauté".
La grande aigrette blanche, "reine de beauté".

En vol, grâce à ses battements d'ailes lents et souples, elle est encore très élégante. Le spectacle offert par ces grandes silhouettes blanches, se détachant sur fond de paysage dépouillé et terne, est insolite et un peu irréel. Pour en profiter, les jumelles sont indispensables, ainsi qu'un bon objectif car ces oiseaux farouches se tiennent à distance des hommes surtout quand un dobermann fougueux s'en approche...

Le cri de l'aigrette.

Suivant les circonstances, l'aigrette peut être silencieuse ou vocale. Lorsqu'elle est dérangée ou confrontée à un contexte d'interaction agressive, elle peut pousser un cri râpeux "raaah" isolé ou répété "krah krah krah". C'est le cri qu'on entend quand on la dérange sur ses lieux de pêche par exemple.

Un clic sur le lecteur ci-dessous.

La grande aigrette blanche, "reine de beauté".
La grande aigrette blanche, "reine de beauté".

Çà et là, des massifs de perce-neige semblent annoncer l'arrivée prochaine du printemps.

La grande aigrette blanche, "reine de beauté".
La grande aigrette blanche, "reine de beauté".

Bien sur, maintenant que la belle aigrette s'est envolée, Pixelle tient la pose !

Sacrée Pixelle, l'approche photo est compliquée en sa présence, mais impossible de randonner sans sa compagnie à nos côtés.
Sacrée Pixelle, l'approche photo est compliquée en sa présence, mais impossible de randonner sans sa compagnie à nos côtés.
Sacrée Pixelle, l'approche photo est compliquée en sa présence, mais impossible de randonner sans sa compagnie à nos côtés.

Sacrée Pixelle, l'approche photo est compliquée en sa présence, mais impossible de randonner sans sa compagnie à nos côtés.

Partager cet article
Repost0

Première rando photo de l'année.

Publié le par Bruno

Il ne faisait pas bien chaud ce samedi matin, -2°C aux aurores et la présence du givre pour embellir la campagne environnante. Pixelle est dans les starting-blocks...

Le parcours.

Le gel rend les chemins de nouveau praticables.

Le gel rend les chemins de nouveau praticables.

Paysages d'hiver.

Nous sommes partis pour 10 km, appareil photo en bandoulière avec Pixelle qui ouvre le chemin.

Première rando photo de l'année.
Première rando photo de l'année.
Première rando photo de l'année.

Direction le Tilloy.

Première rando photo de l'année.
Première rando photo de l'année.
Première rando photo de l'année.
Première rando photo de l'année.

Vallon au Tilloy.

Première rando photo de l'année.
Première rando photo de l'année.
Première rando photo de l'année.

Panoramiques effectués à proximité de la ferme du Buisson sur la route d'Homblières.

Première rando photo de l'année.
Première rando photo de l'année.
Première rando photo de l'année.

La belle a fixé un chevreuil !

Par deux fois, lors de précédentes sorties, Pixelle a pris en chasse du gibier et a disparu dans la nature pendant un long moment... Grosse inquiétude, mais elle a fini par revenir à son point de départ ! 

Bravo ma belle ! elle n'a pas bougé cette fois sans que je ne sois obligé de m'égosiller à la rappeler...
Bravo ma belle ! elle n'a pas bougé cette fois sans que je ne sois obligé de m'égosiller à la rappeler...

Bravo ma belle ! elle n'a pas bougé cette fois sans que je ne sois obligé de m'égosiller à la rappeler...

Entre Homblières et le Tilloy. Chemin de lignes à haute tension, alignées au cordeau.

Première rando photo de l'année.

Saint -Quentin dans la brume hivernale.

Première rando photo de l'année.

Magnifique pommier d'ornement en bordure de ferme au Tilloy.

Malus "John Downie" ?

Malus "John Downie" ?

Un régal pour les yeux ces petites pommes éclatantes !

L'hiver, lorsque toutes les feuilles ont disparu, baies et fruits scintillent à la lumière.

Un clic sur les photos pour les agrandir.

Un clic sur les photos pour les agrandir.

Première offensive du froid, la mare est gelée.

Première rando photo de l'année.
Partager cet article
Repost0

Mouettes suivant le labour à la recherche de vers de terre.

Publié le par Bruno

Elles étaient là par centaines, posées sur la terre fraîchement retournée. A mon arrêt soudain sur le bas côté de la route, la nuée d'oiseaux s'est malheureusement envolée. La photo est prise sur la D33 entre Bellenglise et Vermand, aux environs du cimetière militaire allemand.

J'ai bien regretté de n'avoir eu le temps de réaliser d'autres clichés...

Les étangs de Bihécourt ne sont pas très loin.

Les étangs de Bihécourt ne sont pas très loin.

La mouette n'est pas un oiseau côtier. Ou plutôt n'est plus : " Ça date des années 70-80, indique l'ornithologue Jean-Charles Tombal. À cette époque, la population européenne de mouettes a explosé. Et elles ont eu beaucoup de nourriture à disposition avec la multiplication des décharges à ciel ouvert. C'est nous, les humains, qui les avons attirées en créant ces quantités de nourriture énormes... Idem avec les cormorans qu'on retrouve désormais loin des côtes."

Jean Charles Tombal indique aussi que "c'est un animal qui se déplace énormément et qui peut faire 400 km aller/retour sur sa journée pour aller chercher à manger et revenir à l'endroit où il dort"

Cormorans sur le bord du Noirieu (12 février 2012)

Mouettes suivant le labour à la recherche de vers de terre.
Mouettes suivant le labour à la recherche de vers de terre.
Partager cet article
Repost0

Le Noirieu "dans tous ses états".

Publié le par Bruno

La rando du jour.

Le Noirieu "dans tous ses états".

Les berges de la rigole du Noirieu, de nouveau accessibles aux promeneurs, randonneurs après le passage du tondo broyeur de VNF.

Maintenant c'est au tour des pêcheurs d'exprimer leur mécontentement. Les plantes aquatiques ont tellement proliféré qu'il devient impossible de poser un bouchon de ligne sans accrocher son hameçon. Il est prévu que VNF assure le faucardage de la rigole, la date reste à préciser...

Plantes aquatiques en abondance.
Plantes aquatiques en abondance.
Plantes aquatiques en abondance.

Plantes aquatiques en abondance.

La rigole entre Essigny et Fonsomme.

Même si il est reconnu que ces plantes jouent un grand rôle dans l'écosystème aquatique (production d'oxygène avec la photosynthèse, production de nourriture pour les poissons blancs, cache pour les plus petits contre les prédateurs, support de ponte etc), tout est question de quantité et de qualité. Ce n'est pas le pêcheur rencontré ce matin qui vous dira le contraire... 

Le Noirieu "dans tous ses états".
Le Noirieu "dans tous ses états".
Le Noirieu "dans tous ses états".
Le Noirieu "dans tous ses états".

Plantes sauvages au bord du sentier.

Le Noirieu "dans tous ses états".
Le Noirieu "dans tous ses états".
Le Noirieu "dans tous ses états".

Les dernières grosses bourrasques de vent ont eu raison de vieux saules et peupliers. Leurs troncs creux n'ont pas résisté aux rafales.

Ici les arbres en tombant ont emporté une partie de la berge de la Somme qui coule en contre bas de la rigole..
Ici les arbres en tombant ont emporté une partie de la berge de la Somme qui coule en contre bas de la rigole..
Ici les arbres en tombant ont emporté une partie de la berge de la Somme qui coule en contre bas de la rigole..
Ici les arbres en tombant ont emporté une partie de la berge de la Somme qui coule en contre bas de la rigole..
Ici les arbres en tombant ont emporté une partie de la berge de la Somme qui coule en contre bas de la rigole..

Ici les arbres en tombant ont emporté une partie de la berge de la Somme qui coule en contre bas de la rigole..

Les herbiers sont aussi des caches à poisson, deux carpes communes de belle taille se dorent au soleil.

Le Noirieu "dans tous ses états".

Deux oies échappées de l'enclos voisin que Pixelle s'empresse de faire envoler.

Le Noirieu "dans tous ses états".
Le Noirieu "dans tous ses états".
Le Noirieu "dans tous ses états".

Le "bayou" de Fonsomme ! gare aux alligators...

Le Noirieu "dans tous ses états".
Le Noirieu "dans tous ses états".
Le Noirieu "dans tous ses états".
Le Noirieu "dans tous ses états".
Le Noirieu "dans tous ses états".
Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>