Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardin: le fusain ailé prend ses couleurs d'automne.

Publié le par Bruno

Cette espèce de fusain est originaire du Japon et de la Chine. Son introduction en Europe remonte à 1860. C’est seulement en 1984 que les fusains furent enfin reconnus pour leurs qualités décoratives et récompensés dans de nombreuses expositions. Assez rare, le fusain ailé gagnerait à être davantage répandu.

Jardin: le fusain ailé prend ses couleurs d'automne.
Jardin: le fusain ailé prend ses couleurs d'automne.

Il présente un port évasé avec des tiges vigoureuses, munies d’ailettes en liège, d’où le nom de fusain ailé. Les feuilles sont plutôt petites, d’un beau vert foncé brillant en été, et prennent de magnifiques couleurs d’automne variant du jaune au rouge en passant par l’orange. Cet arbuste compact et buissonnant prend tout son éclat en automne lorsque ses feuilles deviennent rouge foncé brillant pour peu qu'un rayon de soleil illumine ses rameaux.

Sa beauté est à son apogée en automne.
Sa beauté est à son apogée en automne.

Sa beauté est à son apogée en automne.

Partager cet article
Repost0

Couleurs d'automne au jardin.

Publié le par Bruno

Rentrer les derniers potirons, dernières courgettes, le jardin donne aussi beaucoup de travail après les récoltes. Voilà quelques choux qui devront être blanchis avant leur installation au congélateur.

Couleurs d'automne au jardin.

Pendant ce temps, un couple de hérons vient de se poser dans le champ voisin, en quête de petits rongeurs. La Somme et le Noirieu ne sont qu'à quelques coups d'ailes.

Couleurs d'automne au jardin.
Couleurs d'automne au jardin.

Un jardinier était dans son jardin et aperçu un héron dans le champ voisin; il tenta de s'en approcher mais le héron s'envola.

Moralité : c'est au moment où le jardinier prit pied que l'échassier prit peur.

Couleurs d'automne au jardin.
Couleurs d'automne au jardin.
Partager cet article
Repost0

La migration des bernaches du Canada se poursuit.

Publié le par Bruno

Lever du soleil derrière la maison.

Lever du soleil derrière la maison.

La migration des oiseaux est l'un des phénomènes naturels les plus beaux qu'il soit donné d'observer. Une organisation sans faille, les oies sauvages partent à l'automne vers des contrées plus accueillantes, par groupes de quelques individus.

La migration des bernaches du Canada se poursuit.

Le raccourcissement de la durée du jour stimule leur instinct migratoire.

Voilà maintenant une quinzaine de jours que tous les matins, elles passent au dessus de la maison, à quelques dizaines de mètres d'altitude. Elles s'annoncent en produisant des cris nasillards et sonores tout à fait comparables à celui des oies de nos basses-cours. Aujourd'hui, point de brume ni de brouillard au lever du jour, des conditions météo parfaites pour faire quelques clichés ainsi qu'une petite vidéo... le temps d'un passage.

(Activer le mode HD pour visualiser la vidéo)... C'est mieux !

Un clic sur l’icône HD en bas à droite.

 

La migration des bernaches du Canada se poursuit.
La migration des bernaches du Canada se poursuit.

Partager cet article
Repost0

La mûre: le fruit de la fin de l'été.

Publié le par Bruno

A chaque fin d'été et depuis des années, Marie et moi allons cueillir des mûres sauvages dans la campagne environnante pour ensuite réaliser de délicieuses confitures. La mûre des bois, des sentiers est un peu notre madeleine de Proust, tant elle nous rappelle des souvenirs d'enfance à chacun.

C'est aussi l'occasion de se retrouver en pleine nature avec notre chère Pixelle, et profiter des derniers chauds rayons de soleil de la saison. C'est maintenant l'été en pente douce...

Le bonheur de courir dans la rosée du matin.

La mûre: le fruit de la fin de l'été.
La mûre: le fruit de la fin de l'été.
La mûre: le fruit de la fin de l'été.
La mûre: le fruit de la fin de l'été.

Nous commençons à arpenter prés et lisières de bois mais...sans succès. La délicieuse petite baie sauvage n'est quasi pas présente cette année sur les ronciers. Même si nous nous en doutions un peu, le printemps tardif avec son lot d'intempéries, a anéanti les espoirs de récoltes de fruits dans les vergers. Les mûres ont subi le même sort.

La mûre: le fruit de la fin de l'été.

Rencontre avec un papillon vulcain: Vanessa atalanta.

Le vulcain est un papillon assez grand (6 à 6,5 cm) et plutôt facile à identifier, avec ses ailes noires présentant sur chacune une bande rouge orangé, et des taches blanches sur les ailes antérieures. Sa chenille vit sur les orties.

La mûre: le fruit de la fin de l'été.

et aussi un superbe Robert-le-Diable: Polygonia c-album.

Pourquoi un tel nom ? Peut-être pour la couleur flamboyante du dessus des ailes (orange tacheté de noir), qui contraste avec le dessous beaucoup plus terne (marron clair à brun) : avec les ailes repliées, ce papillon est des plus discrets ! Autre particularité, ses ailes ont des contours découpés, comme déchiquetés. Il mesure 4,5 à 5 cm. La chenille, hérissée de poils, se rencontre sur les orties, l'orme, le saule...

La mûre: le fruit de la fin de l'été.

Un précèdent record de 5 grands seaux de mûres cueillies dans ce secteur ne sera pas atteint cette année... Il n'y aura pas de confiture de mûres 2021.

La mûre: le fruit de la fin de l'été.

Pixelle en aura bien profité...

Après les efforts, un peu de fraîcheur et de repos dans l'herbe haute sont les bienvenus.

La mûre: le fruit de la fin de l'été.
La mûre: le fruit de la fin de l'été.
La mûre: le fruit de la fin de l'été.
La mûre: le fruit de la fin de l'été.

Quel délice ces magnifiques tartes bientôt préparées, accompagnées d'une Chantilly légère...

Une belle journée...

La mûre: le fruit de la fin de l'été.
La mûre: le fruit de la fin de l'été.
Partager cet article
Repost0

Recette de la semaine.

Publié le par Bruno

Crevettes à l'ail et lait de coco.

Ingrédients pour 3 personnes :

  • 750 gr de crevettes décortiquées
  • 1 jus de citron
  • 3 gousses d'ail pressées
  • sel, poivre
  • 1 noix de beurre
  • 1 oignon
  • 2 grosses pincées de piment doux en poudre
  • 2 cuillères à café de paprika
  • 1 cuillère à soupe de persil ciselé
  • 250 ml de lait de coco

Préparation :

Mettre les crevettes dans un saladier, ajouter l'ail pressé, arroser avec le jus de citron, bien mélanger le tout et laisser mariner minimum une heure.

Hacher finement l'oignon.

Dans une poêle, faire revenir doucement l'oignon dans le beurre fondu, incorporer les crevettes et les laisser mijoter environ 4 minutes. Ajouter le piment, le paprika, arroser avec le lait de coco, saler et poivrer à votre convenance. Bien mélanger, incorporer le persil et laisser épaissir à feu doux.

Servir bien chaud accompagné de riz ou de pennés.

Un délice,

bon appétit !

 

Recette de la semaine.
Recette de la semaine.

Publié dans Recette de la semaine

Partager cet article
Repost0