Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Elle était bonne la Galette !

Publié le par Bruno

Elle était bonne la Galette !

Après les Vœux de la Municipalité le matin même, c'était au tour du Foyer Rural Remaucourt-Loisirs de célébrer la "fête des Rois" en début de soirée dans une ambiance chaleureuse.

Croustillante à souhait la fameuse galette, accompagnée d'un pétillant verre de cidre en a régalé plus d'un ...

Elle était bonne la Galette !
Elle était bonne la Galette !
Elle était bonne la Galette !
Partager cet article
Repost0

Vœux de la Municipalité.

Publié le par Bruno

Samedi 12 janvier 2019, les habitants de la commune se sont déplacés en nombre à l'espace Pierre Proix pour assister à la traditionnelle cérémonie des vœux.

Le maire, Anne Cardon entourée de son conseil municipal, a tout d’abord remercié de leur présence Pascale Gruny, Sénateur de l'Aisne, Thomas Dudebout,  Vice-Président du Conseil départemental ainsi que de nombreux Maires du secteur, accompagnés de leurs adjoints, des gendarmes, le Chef  de Saint Aubin et du Lieutenant Cabouret, du garde-champêtre territorial Romain Janson présents pour l'occasion.

Vœux de la Municipalité.

Extraits du discours du Maire.

" La cérémonie des vœux est un moment privilégié qui permet à notre communauté villageoise de se rassembler et de se retrouver dans la convivialité. Certains Maires par mesure d'économie, supprime cette cérémonie mais il est bon de garder les traditions en ces périodes difficiles.

La commune demeure l'institution la plus respectée des Français car le contact entre les élus et les citoyens est direct, sans artifice ou intermédiaire, au plus près des préoccupations de chacun dans sa vie de tous les jours car à Remaucourt, nous formons une grande famille.

Pour commencer je tiens à vous souhaiter à tous une excellente année 2019, la santé, le bonheur et la réussite de vos projets. Certains d'entre vous ou vos proches connaissent en ce moment, des difficultés et des inquiétudes, à tous ceux- là, j'adresse un message de chaleur humaine et d'espoir. Nous les accompagnons dans ces épreuves.

Les projets en cours sont toujours d'actualité. La rénovation du plafond de l'église devient urgente et sera réalisée cette année. Les entreprises contactées l'année dernière, devant l'importance des travaux ont déclaré forfait.

Une armoire pour la fibre optique a été posée rue Charles Collin au mois de septembre et je pense que la mise en service sera effective en 2020.

L'élaboration d'un nouveau PLUI (Plan Local d'Urbanisme Intercommunal) est à l'étude après la fusion de la Communauté d'Agglomération de Saint-Quentin et de la Communauté de Communes de Saint Simon. Une réunion aura lieu la semaine prochaine.

Cette année, la commune a encore organisé un repas pour les personnes du 3ème âge. Sur 77 personnes, une quarantaine d'entre-elles a répondu présent et l'ambiance y était chaleureuse. Quelques uns parmi vous présents ce matin peuvent en témoigner. Comme chaque année, les personnes de plus de 65 ans ont reçu un présent pour les fêtes de fin d'année.

Je profite de l'occasion pour nous conforter de l'importance des Voisins Vigilants et j'attire votre attention sur certains faits inhabituels qui peuvent se produire dans le village. La communication est indispensable entre voisins et bien sur la gendarmerie.

En 2018, nous avons eu 2 naissances, 2 mariages et 3 décès.

L'association Remaucourt-Loisirs continue d'animer le village. Elle propose chaque mois une activité dont le calendrier vous sera prochainement distribué en début d'année. Ce soir, c'est la galette des Rois. La bibliothèque est ouverte chaque 1er mardi du mois, une initiation à l'informatique est dispensée le mercredi matin par Monsieur Minette, suivant un calendrier et le lundi après midi est consacré au scrabble.

Je remercie à cette occasion le personnel enseignant et leurs assistantes qui s'impliquent individuellement dans leur travail de façon forte. Un séjour en Bretagne est organisé cette année et nous participerons financièrement.

Merci à Madame Lamoureux pour son dévouement, toujours prête à rendre service et aux employés communaux pour le travail qu'ils ont accompli afin de rendre notre commune agréable à vivre malgré les contraintes environnementales qui nous sont imposées.

Je vous souhaite de nouveau à tous une bonne année sereine, une bonne santé et la réussite pour tous vos projets.

Bonne année à vous."

 

Vœux de la Municipalité.

Au cours de son allocution, Anne Cardon a annoncé l'ouverture prochaine d'une crèche, rue des prés.

Puis ce fut au tour des personnalités présentes de s'exprimer avant que toute l'assemblée se retrouve pour un moment agréable de convivialité et d'échange autour d'une coupe de champagne et de pains surprises. Moment très convivial que les personnes présentes ont fort apprécié !

Publié dans Voeux, Le village

Partager cet article
Repost0

Journée portes ouvertes Ifsi / Ifas au Centre Hospitalier.

Publié le par Bruno

Prévenir, soulager, éduquer, guérir... : le métier infirmier !

Journée portes ouvertes Ifsi / Ifas au Centre Hospitalier.

Publié dans Divers, Ecole, Info à diffuser

Partager cet article
Repost0

Recette de la semaine.

Publié le par Bruno

Nems poireaux du jardin et saumon.

Ingrédients :

- Poireau
- Huile d'olive
- Oignon rouge
- Sel
- Poivre
- Saumon
- Feuille de brick
- Fromage râpé

Ingrédients pour la sauce yaourt-ciboulette:

 200 gr de yaourt nature grec, 2 cuillères à café de jus de citron, 1 cuillère à café de moutarde, une petite poignée de persil haché et de ciboulette ciselée, une cuillère à soupe d'huile d'olive, sel et poivre du moulin.

Préparation :

1. Commencez par couper les poireaux en petits morceaux. Faites les revenir dans une poêle avec de l'huile d'olive, des oignons rouges, du sel et du poivre.

2. Coupez le saumon en petites lamelles puis disposez-les sur les feuilles de brick. Ajoutez le mélange de poireaux et d'oignons.

3. Déposez du fromage râpé sur le saumon puis roulez vos feuilles de brick pour en faire des nems. Passez le tout au four 10 minutes à 200°.

4. Trempez vos nems dans la sauce yaourt et ciboulette !

 

Bon appétit !

Recette de la semaine.

Publié dans Recette de la semaine

Partager cet article
Repost0

Le jardin se prépare aussi en hiver.

Publié le par Bruno

Mieux que le compost, le bois raméal fragmenté.

Les bois raméaux fragmentés, ou BRF, sont pour certains une révolution agronomique. Il s'agit d'apporter directement au sol de jeunes rameaux de feuillus broyés, issus de la taille de haies ou d’élagage. Une technique écologique et économique qui nous vient du Canada, dans les années 70. Le BRF, c’est la richesse de l’humus, cette terre très riche des forêts, dans son jardin, pour ses cultures, son potager. Il est à l'origine d'une importante production d’humus, amélioration très nette de la structure des sols, rendements accrus avec des effets prolongés sur trois ans, importante réduction des besoins en eau, moins de désherbage, de maladies et de ravageurs...

En fait, tout se passe comme si on reproduisait, en les accélérant, les processus en œuvre dans la formation de l’humus forestier. Les bois raméaux, extrémités des branches des arbres de diamètre inférieur à 8 cm, concentrent 80 % de tous les nutriments des arbres. La plupart de ces nutriments sont assez facilement dégradables. L’un d’eux, la lignine, matériau carboné qui assure la rigidité et la durabilité du bois, l’est beaucoup moins. Mais dans les petits rameaux, elle n’a pas encore acquis la stabilité qu’elle acquiert dans les plus grosses branches. Au contact du sol, après broyage des rameaux, cette lignine est rapidement attaquée par une famille de champignons, les basidiomycètes du sol, également appelés "pourriture blanche". Cette déconstruction de la lignine stimule considérablement la vie du sol en provoquant toute une série de transformations et elle produit de grandes quantités d’humus. L’utilisation directe des BRF permet de faire l’économie du processus du compostage, avec une efficacité supérieure puisqu’il n’y a ni montée en température, ni perte d’éléments.

Un broyeur acceptant des branches de 10 cm de diamètre engloutit sans peine les rameaux de feuillus.

Un broyeur acceptant des branches de 10 cm de diamètre engloutit sans peine les rameaux de feuillus.

Au jardin, la première difficulté consiste à produire ou à se procurer une quantité importante de BRF. La plupart des broyeurs à végétaux de jardin ne peuvent accepter des branches de diamètre supérieur à 4 cm. Et les apports recommandés par les initiateurs de cette technique sont très importants : 3 cm d’épaisseur sur toute la surface cultivée. A moins de posséder un grand jardin boisé ou de très longues haies, l’autoproduction avec un broyeur de jardin ne permettra pas d’apports aussi importants sur toutes les parties cultivées, d’autant qu’il faut exclure les branches de résineux. Plusieurs solutions :
- apports limités à quelques cultures (arbres et arbustes fruitiers, tomates, aubergines, rosiers…) selon les quantités produites sur place,
- apports alternés un an sur deux ou trois,
- apports moins importants (1 ou 2 cm) chaque année,
- ou encore achat de broyat de feuillus auprès d’un élagueur ou du service espaces verts de sa commune (pas facile car ils sont de plus en plus valorisés)

Il est préférable d’épandre les BRF peu après le broyage, à l’automne ou au début du printemps et de les incorporer rapidement à la couche superficielle du sol (5 premiers cm). En effet, le développement des champignons basidiomycètes peut provoquer des problèmes de "faim d’azote" (jaunissement, croissance ralentie) sur des végétaux plantés ou semés juste après l’incorporation des BRF : dans une première phase qui dure au moins un mois, les champignons prélèvent de l’azote dans le sol.

On peut également utiliser les BRF en mulch (couverture du sol) sans incorporation, notamment au pied des arbres et arbustes fruitiers, des rosiers et autres vivaces. Les effets fertilisants seront moins importants, le développement des champignons et la dégradation de la lignine se faisant de manière beaucoup plus progressive ; mais ce mulch assurera une excellente protection contre la sécheresse et réduira le développement des mauvaises herbes.

(Source: www.terrevivante.org)

Brf réalisé en décembre 2018.

Brf réalisé en décembre 2018.

Brf réalisé en Mars 2018, de l' humus s'est créé: une matière souple, saine, aérée, riche en carbone organique, qui absorbe et retient l’eau.

Brf réalisé en Mars 2018, de l' humus s'est créé: une matière souple, saine, aérée, riche en carbone organique, qui absorbe et retient l’eau.

Ci dessous, le mulch peut aussi permettre d'accéder par tous temps au composteur "les pieds au propre" .

Le jardin se prépare aussi en hiver.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0