Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cote jardin eco

Jardinier heureux !

Publié le par Bruno

Un après-midi dans le jardin.

Avec le retour du soleil, la terre est enfin plus sèche et peut de nouveau se travailler.

Pommes de terre, échalotes et oignons sont plantés.

"Si tu veux être heureux toute ta vie, fais-toi jardinier."

Johann Wolfgang von Goethe

Jardinier heureux !

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Les mauvaises herbes du jardin.

Publié le par Bruno

Les mauvaises herbes du jardin.

Le printemps est là, même si la météo de ces jours derniers n'est pas des plus réjouissante... L'envie de mettre les mains dans la terre se fait ressentir de plus en plus avec l'arrivée des beaux jours, pourtant rien ne presse, la terre est encore froide pour semer.

Juste le temps de passer le rotovator (entre deux averses) sur une terre bêchée de l'hiver dernier, les plantations de pommes de terre, d’échalotes et d'oignons sont en attente que le terrain sèche un peu ...

Les mauvaises herbes du jardin.

La préparation du purin d'ortie est prévue dès que celle-ci couvrira les talus sur le bord du Noirieu. Orties qui doivent être cueillies avant qu'elles ne montent en graine sous peine d'en disséminer dans le jardin lors de son utilisation. (Recette du purin d'orties du 8 avril 2014 sur le blog).

Attention, odorat sensible s'abstenir ... La préparation est nauséabonde !

Attention, odorat sensible s'abstenir ... La préparation est nauséabonde !

Les mauvaises herbes le plus souvent rencontrées dans le jardin.
Les mauvaises herbes du jardin.

La bourse-à-pasteur, Nom latin : Capsella bursa-pastoris

Cette annuelle de 5 à 40 cm de hauteur, qui se reproduit par graines, est très répandue, surtout en terrain meuble, sablonneux et riche. Au potager, elle peut transmettre la hernie du chou.

Comment l’éliminer:
Il faut l’extirper en procédant à un sarclage méthodique. Sarcler le plus tôt possible car la bourse à pasteur forme et répand des graines plusieurs fois par an. Elle se mange ! C'est une salade délicieuse : une cousine de la roquette, au goût moins piquant, que les Chinois cultivent.

Les mauvaises herbes du jardin.

Cirse des champs, Nom latin : Cirsium arvense

Ses feuilles sont piquantes et ses fleurs – fort belles en été – livrent au vent des milliers de graines. Il ne faut donc pas le laisser parvenir au stade de la floraison ! Cet indésirable se propage aussi grâce à de fortes racines drageonnantes…

Comment l’éliminer:
Couvrir le sol ou couper le plus souvent possible les parties aériennes au moyen d’une gouge à désherber pour affaiblir les racines.

Les mauvaises herbes du jardin.

Galinsoga cilié, Nom latin : Galinsoga ciliata

Peu connue, elle se répand pourtant avec vigueur, chaque plante pouvant produire dès sa huitième semaine jusqu’à 7 500 graines qui germent immédiatement ! Cette plaie, en outre, peut abriter des insectes ravageurs, des nématodes et des virus.

Comment l’éliminer:
Par binage très précoce avant la floraison pour éviter la propagation.

Les mauvaises herbes du jardin.

Liseron des champs, Nom latin : Convolvulus arvensis

Cette plante adventice apprécie beaucoup les terres calcaires et chaudes, plutôt meubles, dans lesquelles elle se propage par une racine principale portant de nombreuses ramifications qui peuvent s’enfoncer à plus de 2 m. Proliférante, elle va jusqu’à coloniser 25 m2 en une saison…
Comment l’éliminer:
Couper régulièrement les parties aériennes pour affaiblir les racines. Couvrir le sol en terrain libre.

Les mauvaises herbes du jardin.

Mouron des oiseaux, Nom latin : Stellaria media

Cette annuelle comestible se reproduit par graines (2 000 par plante) plusieurs fois par an et s’étend au moyen de tiges rampantes qui s’enracinent. Elle apprécie les sols humides et riches à la mi-ombre. Elle peut indiquer un trop fort taux d’azote.

Comment l’éliminer:
Arracher les jeunes plantes à la main ou à la serfouette avant qu’elles ne fleurissent et ne pas les laisser au sol.

Les mauvaises herbes du jardin.

Moutarde des champs, Nom latin : Sinapis arvensis

Cette annuelle, qui fleurit de juin à octobre et se reproduit par graines, sert d’hôte aux ravageurs (altise) et de vecteur aux maladies des choux (hernie, mildiou). La moutarde apprécie les sols calcaires, riches, argileux.

Comment l’éliminer
Couper les tiges en début de floraison pour empêcher la montée à graines et arrachez les tiges ou sarclez. Les débris de racines ne se régénèrent pas

Les mauvaises herbes du jardin.

Bien sur il existe encore quantité de ces merveilles de la nature, (chiendent, pissenlit, ronce, trèfle, plantin, etc) qui ne sont pas présentes dans le jardin...

Être souvent même peu de temps dans son potager permet d'éradiquer par un bon sarclage toutes ces mauvaises plantes, "usine à graines", souvent vecteur de maladie pour les légumes.

Désherbant naturel rime avec désherbage manuel.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

La neige arrive !

Publié le par Bruno

Premier jour d'hiver véritable ce 14 janvier 2016, quelques flocons tombent mais ne tiennent pas encore au sol, la température reste positive avec 2° au thermomètre de la fenêtre.

J'attends un coup de fil de mes loulous ce midi me demandant certainement de me tenir prêt avec la luge et le tracteur... Fabriquée l'hiver 2013, cette luge n'a pas encore eu l'occasion d'être essayée depuis.

La neige arrive !
La neige arrive !

Petit tour par le jardin pour cueillir quelques "pains de sucre" pour ce midi. La terre est détrempée, un bon coup de gel ou une bonne épaisseur de neige ferait le plus grand bien au bêchage de décembre.

La salade chicorée pain de sucre doit son nom à ses feuilles supérieures, qui, serrées en forme de pain de sucre, peuvent se consommer en salade éventuellement accompagnée d'autres légumes ou cuites si on tolère leur goût assez amer (nettement moins prononcé que celui de l'espèce sauvage). Cette plante développe des feuilles très amples, oblongues avec de grosses nervures. Les feuilles s'enroulent, serrées les unes contre les autres pour former une pomme allongée vert clair. Les feuilles internes blanchissent naturellement. La chicorée pain de sucre est exceptionnelle par le volume des pommes, la largeur et la tendreté des feuilles et le goût noisette relevé d'une pointe d'amertume. Comme toutes ses cousines, ses parties vertes sont amères, les personnes qui n'aiment pas enlèveront donc les premières feuilles pour arriver au cœur blanc de la pomme qui est plus doux.

La neige arrive !

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Les futurs semis se préparent en ce moment.

Publié le par Bruno

Les futurs semis se préparent en ce moment.

Profitant de la douceur automnale de ces derniers jours, j'ai trouvé le moment idéal pour préparer le potager pour l'hiver. Toutes les feuilles mortes ont été ramassées et broyées par la tondeuse puis déposées sur la totalité du jardin (création d'un paillis), avec un double objectif:

- empêcher la reprise de mauvaises herbes sur le terrain avec ces températures exceptionnellement douces pour la saison,

- amender la terre, de matière organique déjà en décomposition.

Un bêchage annuel est suffisant si il est effectué au bon moment, la fin de l'automne, le début de l'hiver avant les grands froids. Ma terre est argileuse, lourde. Je la bêche à grosses mottes, sans chercher à l'émietter parfaitement, le gel prochain... je l'espère, se chargera de fragmenter les mottes. Au printemps, un coup de fraise rotative achèvera le travail.

Certains jardiniers, comme l'ami Jean-Paul de Croix-Fonsomme, sont adeptes du décompactage du sol avec une grelinette, outil qui serait moins préjudiciable à la micro-faune qui vit et participe au maintien de la qualité de la terre, et surtout moins pénible à utiliser que la bêche.

La grelinette de J-P.

La grelinette de J-P.

J'ai essayé sans grand succès, l'argile compactée pendant la saison, le piétinement du jardinier, la sécheresse, les pluies d'automne rendent le sol bien difficile à travailler...

Je dois ajouter que Jean-Paul possède une terre noire, ressemblant plus à du terreau, beaucoup plus facile à travailler. Enfin, la tradition... mon grand-père, mon père ont toujours utilisé une bêche pour retourner la terre de leur jardin...

Un bon indicateur de la qualité de cette terre argileuse, étant la présence à chaque retournement de bêche, de nombreux lombrics jouant un rôle essentiel dans la fabrication du lombricompost.

Le ver de terre, allié du jardinier !

Les futurs semis se préparent en ce moment.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Symphonie de couleurs d'Automne à la maison.

Publié le par Bruno

Symphonie de couleurs d'Automne à la maison.
Symphonie de couleurs d'Automne à la maison.
Symphonie de couleurs d'Automne à la maison.

Ce changement de couleurs automnales est un vrai miracle de la nature. Au printemps et en été, les feuilles, largement nourries par le fonctionnement intense de l'arbre, sont bourrées de chlorophylle qui leur donne cette couleur verte. Lorsque les températures baissent et les jours diminuent, l’activité de l'arbre ralentit, les feuilles ne sont plus autant alimentées et la chlorophylle cède progressivement la place à la production d’autres pigments qui colorent les feuilles en jaune ou en rouge avant de s'envoler au moindre coup de vent...

Ce matin, les feuilles mortes envahissent la pelouse et les terrasses. J'utilise la tondeuse pour les ramasser et surtout afin de bénéficier d'un broyage en même temps. Au potager, l'espace en jachère se couvre peu à peu d'un épais lit de feuilles mortes recouvertes d'une couche de cendres de bois afin d'éviter l'envahissement de mauvaises herbes.
De plus, en se décomposant, les deux matières libéreront azote et potasse pour les cultures futures. Les micro-organismes et vers de terre présents dans le sol, se trouveront stimulés pour bénéficier ainsi, de manière très naturelle, d'une terre légère et fertile au printemps prochain.

Symphonie de couleurs d'Automne à la maison.
Conséquence du changement d'heure le week-end dernier, 18h la nuit est déjà tombée...
Lune rousse derrière la maison.

Lune rousse derrière la maison.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 > >>