Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cote jardin eco

Une magnifique récolte !

Publié le par Bruno

L'ami François, jardinier rue des prés, champion toute catégorie de culture de daucus carotta.

Exceptionnelle cette récolte de carottes, François, passionné de jardin n'en revient toujours pas.

La plus grosse racine pesait 1kg100, quant aux autres, elles sont fameuses aussi... Il s'agit d'une variété longue lisse de Meaux, bien adaptée à sa terre.

Bravo François et bon appétit !

Une magnifique récolte !
Une magnifique récolte !

Il y a fierté à être jardinier connaisseur des plantes, amoureux de la terre et de la nature.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Une météo propice à jardiner.

Publié le par Bruno

Une météo propice à jardiner.

Qu'il est doux de jardiner par une belle journée d'automne malgré un vent d'est un peu frais, avec son chien à ses côtés. La belle Isis se prélasse au soleil.

Il est temps d'arracher les carottes pour l'hiver prochain. La récolte est inespérée compte tenu des conditions climatiques depuis le début de l'année. Après un printemps pourri où le jardin ressemblait plus à une rizière , suivi par une période de grande sécheresse avec l'épisode de canicule de l'été dernier, le moral du jardinier n'était pas au beau fixe. J'ai privilégié les arrosages quotidiens aux légumes sensibles au manque d'eau, tels que tomates, salades et poireaux fraichement repiqués. Les citernes d'eau de pluie ont toutes été vidées...

Une météo propice à jardiner.

Il me reste plus qu'à les entreposer dans un silo au frais dans un peu de sable pour une meilleure conservation durant l' hiver.

Fidèle compagne, dommage que je ne puisse mettre une patte dans le jardin !

Fidèle compagne, dommage que je ne puisse mettre une patte dans le jardin !

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

En passant par le jardin !

Publié le par Bruno

4kg 900 de vraie tomate cœur de bœuf.

Tomate cœur de bœuf téton de Vénus, un délice.

Tomate cœur de bœuf téton de Vénus, un délice.

En passant par le jardin !

Les tomates cœur de bœuf vendues en grande distribution en ont usurpé le nom. Il s’agit en fait de variétés hybrides, récentes, totalement créées par le marketing agro-alimentaire pour soi-disant répondre aux goûts des consommateurs, curieux de découvrir les tomates anciennes, autres que celles en grappes. Elles n’ont donc d’anciennes que le nom. Ces variétés commercialisées s’appellent Arawak de Syngenta (hybride F1), Fourstar (hybride F1) ou encore DRK7015 (hybride F1) de De Ruiter.

Cette tomate en plastique de supermarché, grandie sous serre, en toutes saisons, a une chair dure, lisse, avec peu de goût. Tout l’inverse de la bonne cœur de bœuf, en forme de cœur, très charnue (cela fait vraiment toute la différence), légèrement sucrée.

Goûtez une vraie et vous ne pourrez plus manger de tomates industrielles.

Mes pieds de tomates ont été achetés au printemps dernier aux serres du Champ Bernard à Levergies, et arrosés régulièrement au purin d'orties fait maison.

La récolte est abondante et mes tomates excellentes...

Elles portent bien leur nom :  " téton de Vénus "

Elles portent bien leur nom : " téton de Vénus "

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Jardin: les semis de 2017 se prépare en ce moment.

Publié le par Bruno

Chaque année au début du printemps, dès que les premiers beaux jours laissent pointer quelques rayons de soleil, jardineries et graineteries sont prises d'assaut par les jardiniers amateurs. Pourtant, il n’est pas si loin le temps où, faute de pouvoir se les procurer à l’extérieur, les jardiniers assuraient eux-mêmes cette part fondamentale de la culture.
Sans vouloir produire à tout-va, il est cependant envisageable de retrouver en respectant quelques règles simples ce plaisir oublié. Quelle satisfaction de voir s’accomplir dans son jardin le cycle complet de la plante, du semis à la future graine et aussi, quelles économies réalisées !

Fleurs de radis.

Fleurs de radis.

La fin de l’été demeure une des meilleures périodes pour les graines que les jours longs et les rayons de soleil estivaux commencent à dessécher. Signe qu’un temps nouveau se profile, celui de la reproduction. À nous de savoir tirer profit de cette fabuleuse capacité de la nature à proliférer, et de repérer la juste maturité des porte-graines. Ces derniers ont été soigneusement sélectionnés au cours de la saison, condition sine qua non de la réussite. Quant à la récolte et au stockage, nul besoin de matériel onéreux : un peu d’observation, un peu de temps et quelques astuces suffisent.

Voici, une astuce qui va vous faire faire des économies substantielles. Cette année j'expérimente l'obtention de graines de radis. L' astuce consiste, à laisser fleurir les derniers plants de la première tournée, avant de nettoyer le parterre. Au bout d'un mois, vous allez commencer à voir apparaître des petites gousses vertes, sur les branches des plants.

Un bon arrosage augmentera le rendement. En effet, plus les gousses se plaisent et sont bien grosses, plus elles auront de graines de radis à l'intérieur. Vous pouvez aussi, les laisser en jachère, mais sous surveillance.

Gousses nombreuses et bien formées.
Gousses nombreuses et bien formées.

Gousses nombreuses et bien formées.

Une fois votre parterre de plants bien touffus, il suffit de les cueillir et de les laisser sécher, la tête en bas, dans un endroit sec et frais, pendant une quinzaine de jours.

Jardin: les semis de 2017 se prépare en ce moment.

Il vous faudra ensuite, ouvrir chaque gousse, une à une, et en extraire les petites graines rosées.
Pour une conservation durable des graines, et afin d'éviter les parasites ravageurs pendant le temps de stockage, mettre votre sachet de graines triées et propres au congélateur 24h, ainsi vous pourrez les conserver tout l'hiver au sec.

Au printemps suivant, si vous avez bien récolté vos gousses et vos graines, vous aurez beaucoup moins de semences à acheter. La qualité de vos nouvelles semences "gratuites" sera convenable, mais il convient, autant que possible, de ne pas dégénérer la lignée et donc, de repartir périodiquement de graines du commerce.

Il est aussi possible d'échanger "les récoltes de graines" entre jardiniers amateurs.

Il en est de même pour les haricots, les échalotes, l'ail, courgettes et potirons...

Jardin: les semis de 2017 se prépare en ce moment.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Papé jardinier fait des émules...

Publié le par Bruno

Papé jardinier fait des émules...

Ils aiment aider à cueillir les haricots ou encore arroser les légumes du jardin quand ils sont de passage à la maison. Cette année, Noam et Enzo ont aussi éprouvé l'envie de cultiver un petit jardin que leur papa a préparé dans des casiers de planches de palette au printemps dernier.

Bravo, ils sont heureux de me faire parvenir ces quelques photos, tout fiers de leur culture biologique de pieds de tomates-cerises. Ils assurent un arrosage régulier de leurs plantations et ne manquent pas de déguster sur place une petite tomate bien mûre... Et puis l'arrosage peut aussi devenir un moment ludique et se terminer en bataille d'eau ! Voilà un début encourageant vers une extension futur du jardin...

Papé jardinier fait des émules...
Papé jardinier fait des émules...

Bien entendu un diplôme sanctionne la formation de jardinier en herbe!

Papé jardinier fait des émules...
Papé jardinier fait des émules...

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 > >>