Une récolte de pommes de terre correcte hors sol, sous une couche épaisse de mulch.

Publié le par Bruno

Ce n'était pas gagné cette année encore... Une température caniculaire depuis des semaines, des mois, pas d'eau ou si peu, je n'espérai pas un tel résultat.

Deux belles brouettes rentrées sous un soleil de plomb ! pommes de terre arrachées à la main: plus besoin d'outil.
Deux belles brouettes rentrées sous un soleil de plomb ! pommes de terre arrachées à la main: plus besoin d'outil.

Deux belles brouettes rentrées sous un soleil de plomb ! pommes de terre arrachées à la main: plus besoin d'outil.

Le mulch formé de fumier de cheval, de BRF, de feuilles mortes ramassées l'hiver dernier et de tontes de gazon, ont prouvé une fois encore leur efficacité.

A mon grand étonnement, la terre reste encore fraîche sous l'épaisse couche de mulch après des semaines de fortes chaleurs.

Mise en place du much au printemps, sur les pommes de terre posées à même le sol.

Mise en place du much au printemps, sur les pommes de terre posées à même le sol.

Publié dans Côté jardin éco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Annie 07/08/2018 12:58

Bravo! J 'imagine que, comme tout bon jardinier, cette méthode te laissait sceptique !!
Tu as bien fait d 'essayer quand même ! Et tordre le cou
A certaines croyances !

Bruno 07/08/2018 14:35

Tellement plus simple, plus naturel et beaucoup moins fatiguant. Le résultat est correct.