Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

photos

Le geai paré des plumes du paon.

Publié le par Bruno

Geai sous le sapin.

Geai sous le sapin.

Un paon muait : un geai prit son plumage ;
Puis après se l'accommoda ;
Puis parmi d'autres paons tout fier se panada,
Croyant être un beau personnage.
Quelqu'un le reconnut : il se vit bafoué,
Berné, sifflé, moqué, joué,
Et par messieurs les paons plumé d'étrange sorte ;
Même vers ses pareils s'étant réfugié,
Il fut par eux mis à la porte.
Il est assez de geais à deux pieds comme lui,
Qui se parent souvent des dépouilles d'autrui,
Et que l'on nomme plagiaires.
Je m'en tais, et ne veux leur causer nul ennui :
Ce ne sont pas là mes affaires.

Jean de La Fontaine.

Publié dans Photos

Partager cet article
Repost0

Premier visiteur du matin dans le sapin.

Publié le par Bruno

"Rouge-gorge qui chante au matin, c'est beau temps certain."

"Rouge-gorge qui chante au matin, c'est beau temps certain."

Publié dans Flore et faune, Photos

Partager cet article
Repost0

Quelle joie partagée de se retrouver...

Publié le par Bruno

Quelle joie partagée de se retrouver...

Isis est atteinte du syndrome de la fidélité, c'est une maladie du chien, non transmissible à l'homme. Chacun connait l'expression "fidèle comme un chien". ( L'amitié du chien est sans conteste plus vive et plus constante que celle de l'homme). Montaigne.

Absents tout un après-midi, elle reste seule à la maison pour garder les lieux, fidèle gardienne scrutant le moindre passage dans la rue, souvent assise dans les escaliers face à la fenêtre telle une vigie. Dès lors, on peut compter sur elle pour donner de la voix dès que l'entrée de la propriété est franchie par un visiteur.

Aussi, quelle joie dès notre retour, la voiture à peine rentrée dans le garage, on l'entend déjà japper de plaisir. A ce moment précis, nous ne savons dire si les maîtres ne sont pas les plus impatients et heureux de ces retrouvailles...

Bientôt la fête à l'ouverture de la porte d'entrée, une explosion de bonheur qu'il nous faut vite canaliser car un dobermann débordant de joie...c'est très remuant, mais quel bonheur. Son regard vif semble nous dire "enfin vous êtes rentrés." Quelques caresses et câlins plus tard, la belle est calmée et s'assoit immobile devant la porte du placard où sont rangés les biscuits de récompense. Tout s'est bien passé en notre absence, la maison est telle que nous l'avons quittée 5h plus tôt. Cela vaut bien un petit biscuit ! Il en n'a pas toujours été de même, (les amoureux des chiens savent de quoi je parle...)

Câlin comme un dobermann.
Câlin comme un dobermann.

Câlin comme un dobermann.

Votre chien vous aime, il vous le fait comprendre par de nombreuses marques d'affection, à sa manière, aussi ne le décevez pas. Marie et moi, avons juste envie de dire : merci Gold, Janacko, Ambre et maintenant Isis, merci nos amours de chiens, merci pour votre fidélité, c'était et s'est tellement bon votre présence à nos côtés.  

Quelle joie partagée de se retrouver...
Quelle joie partagée de se retrouver...

J'ai été touché par cette vidéo qui est le résumé d'un très beau film qui s'appelle "HATCHI" film qui relate l'histoire vraie d'Hachiko un chien Akita qui, malgré la mort de son maître, a continué à attendre son retour du travail devant une gare de Tokyo, pendant presque 10 ans. C'est une histoire vraie. (extrait vidéo ci dessous)

Publié dans Isis, Photos

Partager cet article
Repost0

"Vieux motard que jamais"

Publié le par Bruno

Petit jeu de mots: j'ai lu dernièrement dans un article de presse, que je fais parti de la tranche d'âge où l'on trouve le plus de motards aujourd'hui... les papys motards.

Vraisemblablement, après 64 ans, arthrose et rhumatismes auront eu raison du motard !

Vraisemblablement, après 64 ans, arthrose et rhumatismes auront eu raison du motard !

Le code des signes des motards.

 

Une des curiosités de notre communauté et sans doute, une des dernières choses qui nous rassemblent. En deux roues, on ne parle pas ou peu, à cause du casque et du vent. Alors on se fait des signes, en sachant que la main droite doit éviter de quitter le guidon, car elle commande la poignée d'accélérateur et le levier de frein.

Lorsque que deux motards se croisent, il est d'usage de se saluer d'un signe de la main gauche.

Lorsque que vous doublez un motard, pour ne pas lâcher la poignée de gaz, vous pouvez le saluer par un geste du pied. Il suffit de descendre le pied droit du repose-pied. De même, en ville dans les bouchons, il est délicat parfois de lâcher poignée de frein à droite et l'embrayage à gauche. Dans ce cas un signe de tête est suffisant.

"Vieux motard que jamais"

Dire merci !

Il est d'usage d'être courtois en moto. Dire merci est donc un geste indispensable à connaitre. Remercier les voitures qui vous laissent passer.

Lorsqu'une auto se serre à droite pour vous laisser passer, il parait évident qu'un merci est la moindre des choses. Saluer de la main droite n'est pas souhaitable en phase d'accélération (vous coupez les gaz) et un salut de la main gauche risque de ne pas être vu de l'automobiliste. La solution consiste à faire un geste du pied droit comme sur le dessin ci dessus.

Un avion... la 1200 KawaUn avion... la 1200 Kawa

Un avion... la 1200 Kawa

En près de 40 ans de pratique de la moto, j'ai toujours rencontré beaucoup de solidarité parmi les motards. Il nous est souvent arrivé à Marie et moi, d'arrêter au bord des routes pour se détendre un peu après un long parcours, jamais un motard circulant n'aurait continuer son chemin sans nous demander si tout allez bien. Je me souviens d'une anecdote lors d'une virée sur Rennes où nous étions bien perdus...pas de Tom Tom à l'époque, un couple de motards s'est proposé de nous guider dans la ville et nous a conduit devant la porte des amis chez qui nous nous rendions, une autre fois, pneu à plat lac de Titisee en Allemagne un dépannage avec une bombe anti crevaison etc. Les exemples ne manquent pas.

Lorsqu'un motard est arrêté sur le bord de la route, on s'arrête, on lui prête main forte, l'esprit motard est d'apporter son aide dans la mesure de ses possibilités. En est-il de même en automobile ?

Une passion qui se transmet...
Une passion qui se transmet...

Une passion qui se transmet...

Dictons:

Le motard acquière la sagesse après la première gamelle,... s'il survit.

Le motard qui n'acquière pas la sagesse après sa seconde gamelle doit abandonner la moto.

Un bon motard est un vieux motard vivant.

Let The Good Times Roll ! (slogan Kawa)

Publié dans Photos, Moto passion

Partager cet article
Repost0

Vol du héron sur le Noirieu.

Publié le par Bruno

Difficile à photographier en plein vol.
Difficile à photographier en plein vol.

Difficile à photographier en plein vol.

Le cri des cormorans au dessus ... du Noirieu.

Jamais vu autant de cormorans, passage d'une dizaine de volatiles au dessus de la rigole.

Jamais vu autant de cormorans, passage d'une dizaine de volatiles au dessus de la rigole.

Un perchoir improvisé.

 Les petits du héron sont des héronneaux... et non pas des Patapons.
 Les petits du héron sont des héronneaux... et non pas des Patapons.
 Les petits du héron sont des héronneaux... et non pas des Patapons.

Les petits du héron sont des héronneaux... et non pas des Patapons.

Un vol majestueux.

Leurs larges ailes les emportent en un vol lent et majestueux au fur et à mesure de notre progression..
Leurs larges ailes les emportent en un vol lent et majestueux au fur et à mesure de notre progression..
Leurs larges ailes les emportent en un vol lent et majestueux au fur et à mesure de notre progression..
Leurs larges ailes les emportent en un vol lent et majestueux au fur et à mesure de notre progression..

Leurs larges ailes les emportent en un vol lent et majestueux au fur et à mesure de notre progression..

En action de pêche.

Foulque macroule
Foulque macroule
Foulque macroule

Foulque macroule

Partager cet article
Repost0