Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avec l'arrivée du Printemps, l'hôtel à insectes est enfin installé.

Publié le par Bruno

Le 8 décembre dernier, je publiai sur le blog: "Bientôt un hôtel à Remaucourt... pour les insectes" (lien ci-dessous)

Pour aider la biodiversité dans le jardin, l'installation de cette "maison" à insectes a pour objectif d'offrir un abri à ces auxiliaires du jardinier: bourdons, osmies, papillons et autres pollinisateurs, coccinelles, chrysopes et autres prédateurs naturels des nuisibles du potager et des arbres fruitiers. En attirant "ces soldats", en leur offrant le gîte et le couvert, c'est disposer d'une armée toujours prête à intervenir pour repousser les nuisibles.

Avec le retour du printemps et surtout de meilleures conditions météo, il est de nouveau possible de sceller solidement au ciment le fameux hôtel pour les insectes, réalisé au sous sol l'hiver dernier.

Les insectes débutent leur reproduction au printemps et dès le mois de Juin, l'abri a des chances d'être colonisé. A l'automne, les insectes recherchent des gîtes pour passer l'hiver à l'abri.

L'installation de l'hôtel: plein sud et à l'abri des vents dominants.

Une aide indispensable de l'ami François, pour le transport du sous sol au jardin et surtout le positionnement de l'abri sur la base en ciment réalisée avant l'hiver. La construction en bois pèse plusieurs dizaines de kilos.

Préparation du béton et installation .

Avec l'arrivée du Printemps, l'hôtel à insectes est enfin installé.
Avec l'arrivée du Printemps, l'hôtel à insectes est enfin installé.

Une vérification au niveau à bulle et l'hôtel à insectes est en place.

Le scellement assuré, installation du foin dans les pots de fleurs.
Le scellement assuré, installation du foin dans les pots de fleurs.
Le scellement assuré, installation du foin dans les pots de fleurs.

Le scellement assuré, installation du foin dans les pots de fleurs.

Ne reste plus qu'à attendre l'arrivée des résidents dans les différentes niches...

Pucerons, aleurodes et autres nuisibles ont du soucis à se faire.

Pucerons, aleurodes et autres nuisibles ont du soucis à se faire.

Partager cet article
Repost0

Réservez pour la brocante du mardi 8 mai

Publié le par jphb

Cet article est reposté depuis Le blog d'Essigny-le-Petit.

Partager cet article
Repost0

Bienvenue à Charlie !

Publié le par Bruno

Bienvenue à Charlie !

C'est avec grand plaisir que nous apprenons la naissance de Charlie, né le 2 Mars 2018 dans le foyer de Mélissa et de Vincent, domiciliés chemin de Bellecour.

Toutes nos félicitations aux heureux parents, nous leur souhaitons beaucoup de bonheur. 

Charlie: nouveau Remaucourtois.

Charlie: nouveau Remaucourtois.

Publié dans Le village, Naissance

Partager cet article
Repost0

Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.

Publié le par Bruno

Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.
Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.

Elles commencent à nicher dès la fin mars dans la plupart des cavités naturelles : les trous dans les arbres mais aussi les fissures verticales dans les murs. Un comportement tout trouvé pour être l’une des espèces les plus facilement séduites par les nichoirs.

Elles font d'incessants allers-retours avec de la mousse, des brindilles.
Elles font d'incessants allers-retours avec de la mousse, des brindilles.
Elles font d'incessants allers-retours avec de la mousse, des brindilles.

Elles font d'incessants allers-retours avec de la mousse, des brindilles.

La mésange bâtit dans l'abri un tapis de mousse, de plumes séchées et de brindilles sur lequel elle pondra entre 7 et 16 œufs blancs tachetés bruns fin mars, début avril. Entre 4 et 5 semaines plus tard, les jeunes quitteront le nid. Les adultes se relaient ensuite pour nourrir les oisillons n’hésitant pas à se percher à quelques mètres du nid pour vérifier l’absence d’importuns.

Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.
Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.

C’est un oiseau qui semble avoir des capacités d’adaptation importantes. Pour l’anecdote, elle a forcé les livreurs de lait britanniques à équiper les bouteilles de lait, laissées sur les parvis des maisons, de bouchons en plastique. Elles réussissaient à percer les couvercles d’aluminium pour y boire le lait et… à apprendre ce comportement à leur progéniture.

Un nid de mésanges bleues dans les bouleaux.
Sources:httpswww.lahulotte.frimg_lhpdfnotice_nichoir.pdfnotice (un clic sur l'image pour l'agrandir)
Sources:httpswww.lahulotte.frimg_lhpdfnotice_nichoir.pdfnotice (un clic sur l'image pour l'agrandir)

Sources:httpswww.lahulotte.frimg_lhpdfnotice_nichoir.pdfnotice (un clic sur l'image pour l'agrandir)

Pendant ce temps, les tourterelles font aussi leur nid dans le sapin !

Ramassage de brindilles pour la construction du nid.
Ramassage de brindilles pour la construction du nid.

Ramassage de brindilles pour la construction du nid.

Publié dans Photos, Nature, Flore et faune

Partager cet article
Repost0

Paris-Roubaix 2018, bientôt à notre porte.

Publié le par Bruno

Le départ de la 116e édition du Paris-Roubaix sera donné le dimanche 8 avril 2018 à 11h à Compiègne. Le parcours comprend cette année 54,5 km de pavés. Les coureurs cyclistes devront parcourir 257 kilomètres jusqu'au vélodrome de Roubaix.

Paris-Roubaix 2018, bientôt à notre porte.

Cette 116e édition sera l'occasion de commémorer l'Armistice de la guerre de 1914-1918 puisque le peloton passera pendant le défilé qui précède le départ de Compiègne par la clairière où a été signée la fin de la Première guerre mondiale, le 11 novembre 1918.

Paris-Roubaix 2018, bientôt à notre porte.

Publié dans Le village

Partager cet article
Repost0