Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

photos

Un temps propice à la randonnée.

Publié le par Bruno

Rando photos.

Chevreuil dans le blé

Chevreuil dans le blé

Stigmate encore visible d'une coulée de boue dans un champ proche d'Essigny. (Inondations du 11 septembre 2008)
Stigmate encore visible d'une coulée de boue dans un champ proche d'Essigny. (Inondations du 11 septembre 2008)

Stigmate encore visible d'une coulée de boue dans un champ proche d'Essigny. (Inondations du 11 septembre 2008)

Entre Essigny et le Tilloy.

Cerises au goût un peu aigrelet mais rafraîchissantes...

Cerises au goût un peu aigrelet mais rafraîchissantes...

Attention aux tiques ! inspection en rentrant.

Attention aux tiques ! inspection en rentrant.

Retour par le Noirieu.

Courir donne soif à tout le monde...
Courir donne soif à tout le monde...
Courir donne soif à tout le monde...
Courir donne soif à tout le monde...

Courir donne soif à tout le monde...

et c'est reparti !

Le village est proche.
Le village est proche.
Le village est proche.
Le village est proche.

Le village est proche.

Encore bien couru ce matin !

Un temps propice à la randonnée.
Partager cet article
Repost0

Un trésor méconnu sur les murs de notre église.

Publié le par Bruno

Un peu d'histoire !

La première guerre mondiale fut particulièrement éprouvante pour notre commune.

Remaucourt a subi les affres des différentes grandes guerres, notamment celle de 14-18.

Faut il rappeler que le hameau de Bellecour se situait sur la route d'invasion allemande, qui allait de Saint-Quentin au Cateau . Les combats dans le secteur furent importants et destructeurs . La ligne Hindenburg passait à Bellecour . (cf photo)

Un trésor méconnu sur les murs de notre église.
Un trésor méconnu sur les murs de notre église.
Un trésor méconnu sur les murs de notre église.
Un trésor méconnu sur les murs de notre église.

Notre église Saint Géry sera en partie démolie par les bombardements . C'est ainsi, qu'après la guerre, sa reconstruction a été entreprise et qu'un artiste local Émile Flament fut sollicité pour réaliser de magnifiques fresques murales, de chaque coté de la nef centrale ainsi que dans le chœur de l'église .

Ces fresques murales sont encore aujourd’hui dans un excellent état, bien conservées, riches de tons chauds et lumineux, pour peu qu'un rayon de soleil illumine la nef au travers des vitraux .

Émile Flament est né le 18 janvier 1896 à Bohain, étudie la peinture aux Beaux Arts à Paris . Élève de Jonas, il rencontre Matisse qui l'impressionne par son style révolutionnaire, tranchant avec les goûts de l'époque . Sur les conseils de ces maitres, il se dirige vers l'art de la fresque .

Après la guerre de 14-18, bon nombre d'églises sont reconstruites, ce qui va lui permettre de perfectionner son travail de fresquiste dans les motifs religieux .

Plus de trente églises, chapelles et séminaires lui doivent leur décoration intérieure, c'est le cas à Fresnoy-le-Grand, Becquigny et Remaucourt .

C'est aussi à Fresnoy, qu' Émile Flament passe les dernières années de sa vie avant de mourir le 12 septembre 1975 , il repose dans le cimetière communal .

Un trésor méconnu sur les murs de notre église.

Plus de trente églises, chapelles et séminaires lui doivent leur décoration intérieure, c'est le cas à Fresnoy-le-Grand, Becquigny et Remaucourt .

C'est aussi à Fresnoy, qu' Émile Flament passe les dernières années de sa vie avant de mourir le 12 septembre 1975 , il repose dans le cimetière communal .

Les fresques de l'église saint Géry

Toutes les fresques murales de l'église ont conservé un très bel aspect malgré les affres du temps. La palette est riche de teintes rouges, ocres jaunes dans diverses tonalités. Il faut dire que la configuration des lieux ont permis à l’artiste peintre de bénéficier de grandes surfaces planes sur lesquelles il a pu exprimer tout son talent.

Un trésor méconnu sur les murs de notre église.
Un trésor méconnu sur les murs de notre église.
Un trésor méconnu sur les murs de notre église.
Un trésor méconnu sur les murs de notre église.
Un trésor méconnu sur les murs de notre église.
Un trésor méconnu sur les murs de notre église.
Un trésor méconnu sur les murs de notre église.
Un trésor méconnu sur les murs de notre église.

Publié dans Histoire du village, Photos

Partager cet article
Repost0

Chevreuil au champ.

Publié le par Bruno

Au petit matin dans le champ derrière la maison.

Au petit matin dans le champ derrière la maison.

Les chevreuils terminent leur mue de printemps, leur pelage n'est donc pas des plus beau.

Chevreuil au champ.
Chevreuil au champ.

Publié dans Nature, Photos, Flore et faune

Partager cet article
Repost0

Jardin: tambourinages et chants de jeunes pics épeiches.

Publié le par Bruno

Jardin: tambourinages et chants de jeunes pics épeiches.
Jardin: tambourinages et chants de jeunes pics épeiches.

J'ai du mettre mon hôtel à insectes "en sécurité" depuis quelques jours. Trois jeunes pics épeiches l'ont pris pour cible, plus exactement pour garde manger. Pensez donc, c'est un libre service de choix, ils ont trouvé la bonne adresse... Tous les matins, les bambous creux des casiers sont sortis de leur logement, nos beaux volatiles sont en quête d'insectes logés à l'intérieur.

Jardin: tambourinages et chants de jeunes pics épeiches.

Les pics tambourinent, picassent ou pleupleutent lorsqu’ils chantent.

Jardin: tambourinages et chants de jeunes pics épeiches.
Jardin: tambourinages et chants de jeunes pics épeiches.
Jardin: tambourinages et chants de jeunes pics épeiches.

Ils ont pris leurs aises sur les arbres fruitiers du jardin, même Pixelle ne semble plus les effrayer.

Un beau spectacle !
Un beau spectacle !
Un beau spectacle !

Un beau spectacle !

Déjà quelques traces de leur passage sur les troncs...  Des meurtrissures de l'écorce apparaissent où les pics sont passés, en quête d'insectes. Les arbres blessés sont mécaniquement plus fragiles et leur espérance de vie est réduite car ces blessures sont des portes d’entrée pour des champignons. A surveiller

Jardin: tambourinages et chants de jeunes pics épeiches.
Jardin: tambourinages et chants de jeunes pics épeiches.

Publié dans Flore et faune, Nature, Photos

Partager cet article
Repost0

La récolte s'annonce bien.

Publié le par Bruno

J'en connais qui vont se régaler !

J'en connais qui vont se régaler !

Les cerises sont prêtes à être récoltées, elles ont une couleur et une taille uniforme. Étant donné la faible conservation de la cerise crue, il me faudra les cueillir en plusieurs fois si merles et étourneaux nous en laissent le temps...

Deux jours de cueillette !
Deux jours de cueillette !

Deux jours de cueillette !

Publié dans Côté jardin éco, Photos

Partager cet article
Repost0