Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

recette " maison "

La fameuse recette du gâteau à l'orange d'Agnès.

Publié le par Bruno

La fameuse recette du gâteau à l'orange d'Agnès.

Comme je vous l' ai indiqué dans le précédent article, notre amie Agnès nous avait concocté un délicieux dessert lors du pique-nique de la randonnée de Remaucourt-Loisirs. Ses gâteaux à l'orange eurent un réel succès auprès d'un public de fines bouches...

La recette !

  • 6 à 8 oranges selon le jus,
  • Râper le zeste de 4 oranges (BIO)
  • Le mélanger à 3 œufs battus en omelette
  • Ajouter 150 g de sucre semoule,
  • Puis 180 g de farine,
  • Un paquet de levure alsacienne.

Mettre dans un moule à manqué beurré, faire cuire 20 minutes à four modéré, cuisson thermostat 4 pendant 15 minutes puis thermostat 3 pendant 5 minutes.

Avec 195 g de sucre faire un sirop avec le jus des oranges. Démouler le gâteau, chaud.

Verser dessus le sirop.

Bon appétit !

La fameuse recette du gâteau à l'orange d'Agnès.

Publié dans Recette " maison "

Partager cet article
Repost0

Recette de la semaine

Publié le par Bruno

Recette de la semaine

Le pâté de " tante Mimi ", une excellente recette de famille de notre amie Agnès.

Ingrédients:

- 1 foie de lapin, 2 petits filets de lapin, 500 gr de porc haché, 10 gr de sel (sauf si chair à saucisse assaisonnée), 3 gr de poivre, 1 grand verre de vin blanc ou rouge.

Préparation:

Bien mélanger et tasser dans une terrine, incorporer deux petits filets de lapin au centre de la préparation, mettre dessus des oignons en rondelles, couvrir de thym effeuillé.

Faire cuire une bonne heure, (thermostat 180°) jusqu'à ce qu'il se détache du moule.

5 à 10 minutes avant la fin de la cuisson, arroser avec un verre de liqueur de Cognac.

Un délice ... Bon appétit !

Recette de la semaine
Recette de la semaine

Publié dans Recette " maison "

Partager cet article
Repost0

L'expérience continue ...

Publié le par Bruno

Au printemps dernier, j'ai tenté de réaliser la fabrication d'une carafe de poire prisonnière. (article relaté le 28 juillet 2014)

Fin septembre, j'ai donc récupéré la bouteille dans l'arbre, le fruit bien développé pour l'immerger dans l'alcool après un rinçage soigneux. Gageons que pour l'hiver, la poire aura parfumé l'eau de vie...

Si l'expérience est concluante, le printemps prochain mon poirier risque fort d'avoir de nouveaux fruits "en verre" à porter .... l'arbre à carafes !

" L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à déguster avec modération "

L'expérience continue ...
L'expérience continue ...

Publié dans Recette " maison "

Partager cet article
Repost0

Poire à l'eau de vie " fait maison "

Publié le par Bruno

Poire à l'eau de vie " fait maison "

Certains arboriculteurs au printemps, accrochent des carafes dans les poiriers afin que le fruit mûrisse à l'intérieur. Courant septembre, le fruit bien développé est récolté pour y être immergé dans de l'alcool de poire.

Ce printemps dernier, j'ai donc essayé la fabrication de carafe de poire prisonnière ...

Fixée solidement à l'arbre, la bouteille englobe la petite poire sélectionnée, qui deviendra grande (je l'espère) et qui restera propre.

Pour cela, il faut :

1) une bouteille en verre blanc pour la qualité de la lumière

2) sélectionner une branche sur laquelle se trouvent des petites poires déjà formées. Dans le commerce, on trouve surtout de la poire William, elles sont plus belles

3) enlever les feuilles et les poires en trop, garder celle de l'extrémité

4) glisser la branche et sa " mini poire " dans la bouteille . (Attention ! l'utilisation d'une carafe sera plus indiquée ou prendre une bouteille longue sans épaule, sinon la condensation en se formant, reste dans l'épaule de la bouteille et la poire pourrit)

5) fixer à l'aide de fil de fer, d'un gros collant adhésif ou encore de fil de cuisine, la bouteille par le goulot et le cul à une autre branche. L'ensemble doit être stable si coup de vent ...

6) ne pas boucher la bouteille et l'incliner de façon que l'eau ne puisse y entrer. Idéalement, la poire ne doit toucher les parois de la carafe . Surveiller l'installation les premiers jours au cas ou le flacon aurait bougé

7) observer la poire et son développement ... ( on a le temps !)

8) ne pas attendre qu'elle soit mûre comme toutes les poires, elle se cueille avant la maturité, sinon elle risque de s'écraser dans la bouteille

9) quand on juge que c'est bon, retirer le rameau délicatement pour que la poire se détache en douceur dans la carafe

10) faire glisser si besoin les petits débris qui s'y seraient accumulés durant la saison, rincer délicatement si nécessaire

11) verser l'eau de vie de poire (pas obligatoire) dans la bouteille et boucher. La poire flotte! il faut attendre qu'elle s'imbibe, elle est peut-être trop mûre . Enfin, attendre au moins un mois avant de goûter, plus, c'est mieux ...

A déguster tranquillement au coin de la cheminée, l'hiver venu.

(Petit détail, lors de l'installation de la carafe dans le poirier, s'assurer que la poire aura le cul en bas une fois la bouteille remplie d'eau de vie, c'est juste une question d'esthétique)

" L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à déguster avec modération "

Poire à l'eau de vie " fait maison "

Publié dans Recette " maison "

Partager cet article
Repost0

L'abricot, un fruit de saison intéressant !

Publié le par Bruno

L'abricot, un fruit de saison intéressant !

L'abricot est un fruit léger, avec un apport calorique modéré de 47 kcal/100 g. En moyenne, un abricot n’apporte donc que 30 calories et procure une agréable sensation rafraîchissante grâce à sa légère acidité. Deux abricots suffisent à couvrir la moitié des besoins quotidiens en carotène, cet antioxydant qui joue un rôle essentiel contre le cancer. L’abricot fournit également de la vitamine C et des oligo-éléments, bons pour les sportifs. Le potassium participe à l’élimination des toxines et favorise la récupération. Mûr, l’abricot est une excellente source de fibres de très bonne qualité puisque la moitié sont des pectines. C’est un fruit très digeste qui favorise la production de globules rouges, ce qui est bon contre l’anémie.

L’abricot fait d'ailleurs partie des premiers fruits que l’on peut servir aux bébés .

Il peut se consommer en salade ou en fruit de table lorsqu’il est très frais. Réduit en purée ou en coulis, il accompagne le fromage et les crèmes glacées. Il est également savoureux en tarte, en crumble ou en charlotte. Poché dans un sirop aromatisé, dégustez-le entier. La pectine que renferme l’abricot est excellente pour la réalisation de compotes et de confitures. Il peut également accompagner les plats salés comme le taboulé, et les volailles grâce à son goût acidulé.

L'abricot, un fruit de saison intéressant !

Après les 15 kg de fraises de Marcy, ( non traitées ) transformées en confiture la semaine dernière, c'est au tour des abricots ( français ) mûrs à souhait ...

Publié dans Recette " maison "

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6