Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

flore et faune

"La nature sait se défendre"

Publié le par Bruno

"La nature sait se défendre"

Avec cette chaleur accablante (déjà 27°c ce midi) les humains ne sont pas les seuls à rechercher un peu de fraicheur... c'est comme cela que Jean-Marie, travaillant dans son sous sol ce matin, a vu un visiteur un peu spécial venir se mettre au frais.

Un bel orvet de plusieurs dizaines de centimètres lui tient désormais compagnie.

L'orvet est un curieux animal de la famille des lézards que l'on rencontre couramment dans nos jardins. Inoffensif pour l'homme, l'orvet est un ami du jardinier puisqu'il dévore toutes sortes d'invertébrés.

Photo de Jean-Marie

Photo de Jean-Marie

Publié dans Flore et faune

Partager cet article
Repost0

La rigole, la remise en état des berges se termine.

Publié le par Bruno

La rigole, la remise en état des berges se termine.

VNF s'étaient engagées à remettre en état les berges du Noirieu après son opération de désenvasement, effectuée en juin 2014, c'est aujourd'hui chose faite.

Une entreprise paysagiste de la Marne terminait le dernier tronçon du sentier Robert Cassol entre Remaucourt et Essigny-le-Petit ce mercredi après midi. Deux micro tracteurs, équipés de fraises puissantes ont remis à plat les berges de la rivière pour le plus grand bonheur des promeneurs et randonneurs.

Faut-il rappeler que ce sentier s'intègre aussi dans un circuit qui permet de relier les sources de la Somme à La Maison de la Nature située dans le parc d'Isle de Saint-Quentin.

Le chemin couvre 17 km et traverse, mise à part la cité des Pastels, cinq communes. Il comprend également huit petites boucles, indépendantes les unes des autres, dont la boucle de la perdrix grise entre Remaucourt et Essigny. (photo en encadrée ci dessus)

La rigole, la remise en état des berges se termine.
La rigole, la remise en état des berges se termine.
La rigole, la remise en état des berges se termine.
Travaux terminés, gageons que la végétation à cette époque de l'année, aura vite repris ses droits sur ce sentier redevenu praticable et aussi d'entretien plus aisé...
A bientôt, sur les berges du Noirieu !
La rigole, la remise en état des berges se termine.

Publié dans Flore et faune

Partager cet article
Repost0

Et notre rigole coule de nouveau...

Publié le par Bruno

Et notre rigole coule de nouveau...

C'est avec soulagement que les promeneurs, amoureux de la nature ont assisté depuis le milieu de semaine, à la remise en eau progressive de la rigole du Noirieu. Après bien des péripéties et quelques polémiques certainement justifiées à l'endroit de VNF(articles du Courrier Picard repris sur le blog d'Essigny), le Noirieu coule de nouveau à Remaucourt.

Samedi, des techniciens de VNF contrôlaient l'efficacité des travaux réalisés.

Et notre rigole coule de nouveau...

VNF doit encore niveler les berges pour les rendre plus praticables suite à l'opération de désenvasement de la rigole au printemps 2014.

(Photo archive blog)

Et notre rigole coule de nouveau...

Enfin, VNF prévoit-elle de participer au rempoissonnement de la rivière? Il semble selon les associations de pêcheurs, (en colère) que la faune halieutique n'aurait été suffisamment préservée avant le début des travaux... Une pêche électrique aurait certainement permis de sauver plus de poissons afin de les remettre dans la Somme voisine, voire le canal de Saint-Quentin.

(Merci à Claude Petit de Remaucourt pour les photos ci-dessous)

Et notre rigole coule de nouveau...
Et notre rigole coule de nouveau...

Ces importants travaux d'un montant de 800 000 euros seront-ils suffisants dans le temps... Les fuites sont toujours possibles, l'érosion des berges causée par les trous que creusent les rats musqués ou encore le développement du système racinaire des grands arbres bordant les rives, continueront de mettre en péril pour longtemps encore les digues de briques presque bicentenaires du Noirieu.

Publié dans Flore et faune

Partager cet article
Repost0

Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...

Publié le par Bruno

Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...

Le détournement d'une partie des eaux du Noirieu dans le lit de la Somme, le temps des travaux de consolidation des berges de la rigole par VNF, ne fait pas que des riverains inquiets par le risque d'éventuelles inondations. (voir article du Courrier Picard du 22 Mars 2015).

Promeneurs, photographes amateurs assistent au quotidien à l'éveil d'une flore et d'une faune en pleine mutation avec le printemps qui arrive, même si la température demeure encore fraiche ce matin avec le vent piquant du nord .

Aussi, essayer de photographier des oiseaux en présence d' Isis n'est pas évident, mais partir en promenade sans son chien, l'est encore moins... J'ai loupé quelques belles prises de vue, tant pis.

Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...
Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...
Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...

Isis a repéré une grenouille.

Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...

Pâture inondée dans l'ancien lit de la Somme.

Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...
Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...

Havre de paix, petit air de réserve naturelle pour les canards sauvages, hérons, aigrettes, poules d'eau etc si Isis ne venait les perturber...

Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...
Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...
Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...
Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...
Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...
Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...

La Somme s'écoule paisiblement dans les prés derrière le château.

Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...
Remaucourt, bientôt classé "réserve naturelle"...

Publié dans Flore et faune

Partager cet article
Repost0

Un beau point de vue !

Publié le par Bruno

Voici ce qu'un Remaucourtois découvre le matin en ouvrant ses volets... " Il est pas beau notre village franchement" !

Merci à Jean-Marie pour ce bel instant bucolique, je comprends qu'il n'ait pas hésité à sortir l'appareil photo.

Un beau point de vue !
Et comme légende pour accompagner son mail:

" Voici un paysage du matin, en ouvrant les volets, voilà qui aère les neurones, après les horreurs de la Radio!! Jeannot lapin, placé à droite du cadre en dehors de la photo assistait, en jouant avec les siens."

Publié dans Flore et faune

Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 21 22 23 24 25 > >>