Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bientôt un hôtel à Remaucourt...pour les insectes !

Publié le par Bruno

Une ouverture au printemps prochain dans le jardin.

Un 3 étoiles pour coccinelles, papillons, abeilles, perce-oreilles, chrysopes, carabes, etc. "auxiliaires" du jardinier. Une fois installés, ils seront d'un grand secours pour démarrer le potager et en pollinisant les arbres fruitiers. "Ce sont les larves de la chrysope encore appelée "Demoiselle aux yeux d'or" qui rendent le plus de services au jardinier, elles sont les prédateurs naturels de plusieurs nuisibles. Leurs proies favorites sont les pucerons, elles ne dédaignent pas pour autant quelques aleurodes, araignées rouges, thrips ou œufs de noctuelles ou de cochenilles si ceux-ci se présentent. La chrysope effectue un "travail de fond", et évite la prolifération des populations d'insectes nuisibles. En comparaison, une larve de chrysopes consomme en moyenne 300 à 400 pucerons durant son développement. Une fois adulte, la chrysope ne se nourrira plus que de nectar et de pollen. La coccinelle, quant à elle, dévore près de 1 700 pucerons durant sa phase larvaire, puis 20 pucerons par jour une fois adulte.

La larve de chrysope garde un avantage, puisqu'elle s'active plus tôt en saison que la coccinelle, elle est un bon prédateur "préventif" pour retarder l'invasion des pucerons avant l'arrivée des coccinelles. La chrysope adulte remplit le rôle de pollinisateur puisqu'elle passe de fleurs en fleurs se régaler de nectar et de pollen". (Sources: magazine plantes et jardins)

Quelques planches à palette plus tard...

L'hôtel est déjà bien avancé.

L'hôtel est déjà bien avancé.

Chaque "chambre" de l'hôtel accueillera une catégorie spécifique d'insectes auxiliaires.

Pour lutter naturellement contre les nuisibles, l' agencement de l'hôtel favorisera l'installation des insectes auxiliaires, quitte à acheter en jardinerie dès le printemps prochain des larves de coccinelles pour accélérer leur installation...

 

Seules les surfaces extérieures de l'hôtel ont été couvertes de vernis bateau pour la protection aux intempéries.

Seules les surfaces extérieures de l'hôtel ont été couvertes de vernis bateau pour la protection aux intempéries.

L'installation de l'abri.

Il reste encore un peu de travail pour finaliser cet hôtel, les chambres du bas à terminer, fixer les pieds pour mettre légèrement hors sol la caisse et enfin sceller sur fondations l'ensemble.

Avec l' arrivée précoce de l'hiver, le scellement au ciment attendra le printemps prochain. Aussi, les meilleures périodes pour installer un hôtel à insectes sont le printemps et l'automne.

Les insectes débutent leur reproduction au printemps et dès le mois de Juin, l'abri a des chances d'être colonisé. A l'automne, les insectes recherchent des gîtes pour passer l'hiver à l'abri.

 

Dans le toit, deux nids pour les mésanges ont été aménagés. Les briques creuses seront remplies de terre glaise avant installation définitive.

Dans le toit, deux nids pour les mésanges ont été aménagés. Les briques creuses seront remplies de terre glaise avant installation définitive.

Une situation idéale dans le massif de lonicéra plicata et de genêts.

A proximité du jardin et des arbres fruitiers, avec une exposition plein Sud, à l'abri des vents dominants et de la pluie, deux plots de ciment sont en attente pour recevoir la maison des insectes. Une découpe dans le talus de verdure sera l'endroit idéal pour l'implantation en Mars prochain.

L'hôtel disparaitra peu à peu dans le talus de verdure.
L'hôtel disparaitra peu à peu dans le talus de verdure.

L'hôtel disparaitra peu à peu dans le talus de verdure.

La vie attire la vie. C'est un peu comme une réaction en chaine. Les premiers insectes, en quête d'hébergement, vont vite repérer les interstices accueillants de l'hôtel. Les premiers arrivants vont produire des déchets, une descendance, de la nourriture qui vont en attirer d'autres et tout un cortège d'espèces va se mettre en place, les unes étant dépendantes des autres. Les mésanges, une fois installées devraient réguler et contribuer ainsi à créer un équilibre.

Pas d’inquiétude, l'hôtel n'attire pas d'insectes piqueurs, les abeilles ne piquent pas spontanément l'homme, sauf s'il les cherche.

Vivement le printemps prochain !

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

Isis, au supermarché...en Belgique.

Publié le par Bruno

En Italie, vous pouvez désormais faire vos courses avec votre chien, dans votre caddie !

Dans le nord de l’Italie, à Luino, Gianfranco Galantin, gérant du supermarché de la grande distribution Unes, a eu une idée ingénieuse pour éviter de laisser les chiens à la porte du magasin.

Cet ami des bêtes, lui-même propriétaire d’animaux, avait le cœur serré à chaque fois qu’il passait l’entrée du supermarché et entendait des aboiements de détresse. Il a donc décidé d’équiper certains caddies pour le transport des chiens pendant les courses du maître. Pour cela, il a eu l’idée d’aménager les chariots de deux plaques de métal, l’une pour séparer l’animal des denrées alimentaires, la seconde pour que les pattes de l’animal ne soient pas blessées avec le grillage.

Les chariots en question sont nettoyés et désinfectés après chaque passage, pour le plus grand confort des chiens. Une traversée première classe pour les fidèles compagnons canins qui, d’après le gérant interviewé par un journal local, se passe sans difficulté : « Les animaux se comportent très bien et sont très dociles ». Cette initiative tendrait à se rependre dans d’autres supermarchés de la chaîne de magasins Unes.

Pour l’animal, ne plus être « abandonné » à l’entrée du magasin est une réelle source de stress en moins. Pour son maître également, puisque celui-ci n’a plus à se dépêcher de faire ses courses pour laisser son chien le moins de temps possible tout seul. Ce système fonctionne si bien que la chaîne serait en discussion pour l’étendre à d’autres magasins.

Alors qu’en France, les chiens sont strictement interdits dans tous les magasins alimentaires pour des questions sanitaires, en Italie, ce n’est pas systématiquement le cas. En décembre dernier, la chaîne de grande distribution Conad avait déjà ouvert les portes de ses 334 magasins à nos amis à quatre pattes. La réglementation concernant le droit d’accès aux animaux dans ces magasins relève en fait des autorités locales : ce sont donc ces dernières qui décident si les chiens y sont les bienvenus.Et vous, aimeriez-vous pouvoir faire vos courses avec votre chien ?

À quand le changement en France ?

(Source: Démotivateur article Aurélie C.)

Faire ses achats tranquillement avec son chien !

La belle Isis, dobermann docile, a rentré un vif succès et suscité l'étonnement amusé auprès des clients comme des employés de la grande surface de 28 000 m2, (réservée au jardinage et à la décoration). Nos amis les chiens sont admis dans le magasin mais dans un caddie !!! Une employée nous propose quelques plaques de cartons d'emballage pour lui aménager une couche confortable afin ne pas blesser ses grosses pattes sur la grille du caddie et c'est parti pour plusieurs heures de shopping.

Isis: l'attraction du magasin, bien installée, trop heureuse de pouvoir nous accompagner.

Isis: l'attraction du magasin, bien installée, trop heureuse de pouvoir nous accompagner.

Publié dans Isis

Partager cet article
Repost0

Le Bulletin Paroissial N° 86 Décembre 2017 ... Février 2018.

Publié le par Bruno

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Prudence ce matin sur les routes du département. Vigilance orange.

Publié le par Bruno

 

Emis le : dimanche 03 décembre 2017 à 04h00
par : Météo-France Lille

Type de phénomène: Neige-Verglas.Phénomène en cours.
Fin de phénomène prévue le dimanche 03 décembre 2017 à 12h00

Localisation: Nord (59) et Aisne (02).

Description Qualification du phénomène :Épisode hivernal nécessitant une vigilance particulière. Faits nouveaux :La chronologie de l'arrivée du phénomène est légèrement retardée; les premières précipitations verglaçantes devraient arriver un peu plus tardivement sur les départements placés en vigilance orange.Situation actuelle :Les températures sont actuellement partout négatives dans l'intérieur sur le nord de la France; elles sont généralement comprises entre -3 et -1°C. Sur les Hauts-de-France, des brouillards sont présents;ils peuvent être localement givrants.
Les premières précipitations touchent actuellement les départements côtiers, essentiellement sous forme de pluie voire pluie et neige mêlée.
De petites bruines sont également observées un peu à l'avant des précipitations principales sur le centre des Hauts-de-France et ces précipitations pourraient localement déjà être verglaçantes.Évolution prévue :Une perturbation faiblement active va aborder le nord de la France en cours de nuit et les précipitations en arrivant sur l'est de la région devraient prendre un caractère localement verglaçant, notamment en deuxième partie de nuit et en début de matinée sur la moitié est de la région.Les premières pluies verglaçantes devraient toucher la moitié est du Nord et le département de l'Aisne vers 5/6h du matin et ces pluies devraient lentement se décaler vers la Champagne-Ardenne en cours de matinée. Ces précipitations pourraient également concerner l'est des départements de la Somme, de l'Oise et du Pas-de-Calais et une partie plus centrale du département du Nord, mais dans des proportions plus limitées.
Quelques chutes de neige pourront être observées précédant ces pluies verglaçantes.

Publié dans Alerte météo

Partager cet article
Repost0

Recette de la semaine.

Publié le par Bruno

Saveur d'Automne.

Butternut du jardin aux lardons et vieux Comté.

Ingrédients:

1courge butternut, 100 ml de crème fraîche liquide, 150 gr de lardons, 1 oignon blanc, 2 œufs, 150 gr de vieux Comté râpé, huile d'olive, noix de muscade, sel et poivre.

Préparation:

Découper la courge butternut en deux, dans le sens de la longueur et l'évider.

Déposer un filet d'huile d'olive sur chaque moitié de butternut puis les placer dans un plat filmé au micro onde, cuire 20 minutes puissance maximale.

Faire revenir les lardons et l'oignon émincé dans une poêle environ 10 minutes.

Après la cuisson, récupérer avec une cuillère à soupe la chair du butternut en veillant à ne pas endommager la peau.

Dans un saladier, écraser la chair de la courge avec une fourchette, ajouter les œufs entiers, la crème, les lardons, l'oignon, un peu de Comté râpé et la noix de muscade moulue.

Bien mélanger, saler, poivrer à votre convenance.

Verser l'appareil dans la courge évidée, parsemer avec le Comté restant et cuire au four 45 minutes à 180°C.

Hummm ! que c'est bon !

Bon appétit. 

Recette de la semaine.

Publié dans Recette de la semaine

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4