Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recette de la semaine, le clafoutis aux cerises du jardin.

Publié le par Bruno

Recette de la semaine, le clafoutis aux cerises du jardin.

Pour 6 à 8 personnes

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 40 minutes

Les ingrédients:

- 400 g de cerises dénoyautées, 1/2 verre de kirsch, 25 cl de lait, 80 g de farine, 80 g de sucre en poudre, 2 sachets de sucre vanillé, 1 pincée de sel, 3 œufs à température ambiante.

Préparation:

Laver, équeuter et dénoyauter les cerises. Les saupoudrer avec la moitié du sucre et en garnir une tourtière beurrée. Puis dans un saladier mélanger la farine , une pincée de sel, le sucre restant. Ajouter ensuite les œufs, fouetter puis verser le lait peu à peu, ainsi que le 1/2 verre de kirsch.
Napper les cerises de cette crème et faire cuire 35 mn à 40 minutes dans le four à 200 °C.
Au moment de servir saupoudrer le clafoutis de sucre glace.

Un régal !
Recette de la semaine, le clafoutis aux cerises du jardin.

Publié dans Recette de la semaine

Partager cet article
Repost0

Incivilités dans le village...des fleurs disparaissent...

Publié le par Bruno

Incivilités dans le village...des fleurs disparaissent...

Ce n'est malheureusement pas la première fois que villageois et employés communaux ont la désagréable surprise de voir que les efforts de fleurissement pour embellir notre cadre de vie, se sont une nouvelle fois envolés, notamment au niveau des massifs de fleurs repiquées, à l'entrée de la commune en direction du Noirieu. Cela est navrant et honteux, le vol remonterait au week-end dernier.

Incivilités dans le village...des fleurs disparaissent...

Publié dans Le village

Partager cet article
Repost0

De très jeunes randonneurs de passage à Remaucourt.

Publié le par Bruno

De très jeunes randonneurs de passage à Remaucourt.

Dans le cadre de la journée de la faune et de la flore, une classe de maternelle de l'école Metz de Saint-Quentin, encadrée de leurs professeurs des écoles et de parents d'élèves, a entrepris une sortie pédagogique ce lundi 8 juin 2015.

Comme l'an dernier la joyeuse troupe est partie des sources de la Somme, pour rejoindre Remaucourt, en empruntant le Sentier Robert Cassol, où elle était attendue sur le pont du Noirieu et accueillie par Anne Cardon .

L'arrivée fut quelque peu mouvementée, agrémentée d'une étape digne de l'émission "Koh lantha", un arbre s'étant couché sur la berge de la rigole après un bon coup de vent, interdisant le passage. L'équipe d'encadrement eut tôt fait de déblayer les branches rendant l'accès de nouveau possible.

Les enfants, curieux de connaissance, ont posé mille et une questions concernant le fleuve Somme ainsi que sur la rigole du Noirieu et son environnement . Certains nous ont dit avoir vu "des pingouins et des chevals" (traduction de la Maitresse: hérons et chevaux). Nos petits marcheurs, après une pose pique nique bien méritée à l'Espace Pierre Proix, devaient reprendre leur randonnée découverte en passant par le chemin vert puis Lesdins, où un bus devait les ramener à l'école dans l'après-midi.

Un grand bravo à tous pour la réalisation de cette sortie pédagogique et sportive.

De très jeunes randonneurs de passage à Remaucourt.
De très jeunes randonneurs de passage à Remaucourt.
De très jeunes randonneurs de passage à Remaucourt.
De très jeunes randonneurs de passage à Remaucourt.

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Voici venu le temps des cerises.

Publié le par Bruno

Voici venu le temps des cerises.

La cueillette est prometteuse cette année... pourvu que merles, étourneaux, pigeons ne l'engloutissent pas tout trop vite... Notre cerisier, arbre à cabane a aussi sa petite histoire, il nous fut offert par mon père aujourd'hui décédé, lors de la naissance de notre premier enfant Sébastien, il y aura tout juste 35 ans à la fin de ce mois. Quelle bonne idée d'offrir un arbre lors d'une naissance.

La cerise ne se contente pas d'être bonne au goût, elle a aussi de nombreux atouts. Elle est la plus sucrée des fruits rouges, et aussi le plus énergétique, elle est plutôt bien pourvue en minéraux. Juteuse et rafraîchissante, elle est raisonnablement calorique tout en étant intéressante d’un point de vue vitaminique.

La cerise renferme des quantités non négligeables de calcium , de fer et de cuivre. Son taux de magnésium est modéré, de même que sa teneur en soufre et en chlore. Elle apporte un très grand nombre d’oligo-éléments (zinc, manganèse, nickel, fluor, iode, cobalt, sélénium, etc.).

L’éventail vitaminique de la cerise est très large. Le taux de vitamine C peut varier entre 4 et 21 mg aux 100 g, voire 30 mg ou plus pour certaines variétés. La provitamine A (ou carotène) atteint 0,4 mg aux 100 g, dans les fruits bien colorés, ce qui est une teneur intéressante pour un fruit. Enfin, toutes les vitamines du groupe B sont présentes, à des taux généralement modérés. (sources Aprifel)

La cerise n'est pas la seule partie comestible du cerisier. En phytothérapie, on utilise les queues de cerise comme dépuratif et diurétique.

Elle permet de nettoyer l'ensemble de l'organisme en éliminant les toxines accumulées dans le corps, favorisant ainsi l'élimination rénale et combattant également les inflammations des voies urinaires.
On trouve des queues de cerises dans les magasins de produits naturels et vous pouvez bien sûr utiliser celles qui vous restent après avoir dégusté vos cerises.

Préparation:

Faire tremper une poignée de queue de cerises dans un litre d'eau pendant toute une nuit.
Le lendemain, faire bouillir l'ensemble 4 minutes, puis laisser infuser 20 minutes hors du feu et filtrer.
On peut boire ce litre de d'infusion en 1 ou 2 jours (à conserver au frais).

Voici venu le temps des cerises.

Publié dans Côté jardin éco

Partager cet article
Repost0

1ère grande virée moto de l'année.

Publié le par Bruno

 1ère grande virée moto de l'année.

Pourquoi la moto fait encore rêver...

"De tout temps, la moto a toujours été considérée comme une machine à rêve. Les sensations ressenties derrière un volant ne me procurent pas autant de plaisir, alors qu'au guidon d'une moto... Pour en avoir discuté avec bon nombre de passionnés d'engins mécaniques, ce sentiment est largement partagé.

1ère explication du phénomène : à moto et contrairement à l'automobile, on est en contact direct avec le monde extérieur. Le motard prendra toujours connaissance de la météo avant chaque échappée belle. L'air, le vent, le froid , la chaleur font partie de son environnement et transforment chaque itinéraire en un voyage unique.

Ensuite, un sentiment de liberté très fort, jamais coincé dans les embouteillages, il y a toujours une solution pour se sortir de la nasse. Rouler au guidon d'une moto, c'est la garantie, que l'on pourra toujours échapper au piège, que l'on ne fera jamais partie des otages. Alors qu'en automobile...

La solidarité, même si elle se fait de plus en plus rare de nos jours (Moins de motards et plus de simples utilisateurs de deux-roues) est encore bien présente sur le bord de nos routes. Il n'est pas rare au cours de mes escapades, de rencontrer des motards toujours prêt à rendre service.

J'ai fêté en avril dernier, mes 35 ans de permis moto et récupéré....la totalité de mes points !

La moto n'est-elle pas le meilleur élixir de jouvence pour lutter contre le vieillissement ? même si ce matin, quelques douleurs cervicales me rappellent la sortie d'hier..."

 1ère grande virée moto de l'année.
 1ère grande virée moto de l'année.

Publié dans Moto passion

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>