Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

trucs et astuces

Et c'est reparti pour la cure printanière de sève de bouleau !

Publié le par Bruno

Et c'est reparti pour la cure printanière de sève de bouleau !

Le 6 avril dernier, je postai un article sur les bienfaits de la sève de bouleau, en cure printanière. A mon grand étonnement, l'article reçut un bel écho dans mon entourage immédiat, voire au delà, avec plusieurs messages de personnes désirant faire cette cure et aussi le témoignage de la présidente d'une association de personnes handicapées, qui m'indiquait faire régulièrement depuis des années, cette cure de sève de bouleau au début du printemps pour des problèmes d'arthrose... ( sève de bouleau vendue dans certains magasins bio, sous forme de brique pasteurisée.)

Et c'est reparti pour la cure printanière de sève de bouleau !
Et c'est reparti pour la cure printanière de sève de bouleau !

Pour plus de détails, vous référez à l'article du 6 avril 2014 ( page d'accueil, "rubrique recherche", tapez " Cure printanière de sève de bouleau")

Publié dans Trucs et astuces

Partager cet article
Repost0

Une " recette bio " d'un produit phytosanitaire et fertilisant pour nos amis jardiniers !

Publié le par Bruno

Une " recette bio " d'un produit phytosanitaire et fertilisant  pour nos amis jardiniers !

Je commençai la préparation d'un article sur l'utilisation du purin d'orties, produit " miracle " des jardiniers, que mon grand-père et mon père utilisaient déjà à leur époque ( son utilisation a fait ses preuves depuis bien longtemps, comme engrais, insecticide, et fongicide 100% bio,) quand à la lecture de plusieurs articles, je découvre que diffuser des recettes sur l'élaboration de ce " jus " est interdite, voire fortement réprimée par la loi ainsi que la vente dans le commerce . Néanmoins, les recettes d'élaboration de la mixture se trouve aisément sur internet, il suffit de chercher purin d'orties sur Google . Toutefois une tolérance est laissée à chacun, pour son usage particulier, mon fût de décantation est prêt avec plusieurs kg d'orties en train de macérer ... avec de l'eau de pluie, c'est mieux ! et je n'en dirais pas plus ...

A LIRE SUR CONSOGLOBE

Le purin d’orties, bientôt légalisé ?

Vous ne le saviez peut-être pas, tant cette information peut sembler insolite mais le purin d’orties est interdit par la loi. Ou plus exactement, il est interdit de diffuser des recettes de purin d’orties ou d’en vendre dans le commerce.

Cela peut paraître étonnant pour un produit totalement naturel et dont l’usage s’avère ancestral.

Le purin d’orties, une interdiction difficilement compréhensible

Le purin d’orties a en effet été interdit. Ou plutôt la diffusion de sa recette. Et ce, depuis la loi d’orientation agricole n° 2006-11 du 5 janvier 2006.

Cette loi stipule en effet qu’il est interdit de diffuser la recette du purin d’orties.

Une recette de grand-mère se voit donc mise à l’index, alors que sa composition est pour le moins inoffensive.

> Le Purin d’orties, recette écolo contre les pucerons

Hé bien, pas grand chose. Il s’est vu interdire car il ne répondait pas aux critères de mise sur le marché des produits phytosanitaires.

Plus prosaïquement, le purin d’orties est surtout accusé de faire une concurrence déloyale aux engrais « classiques » car c’est un produit pour le moins économique et naturel. La France est en effet l’un des premiers producteurs de produits agricoles et autres engrais et celui-ci constitue un lobby puissant, capable de faire pression.

Le purin d’orties réhabilité par le plan Ecophyto 2018

Mais seulement, la situation est en train de changer. Avec le Grenelle de l’environnement, il était devenu aberrant de continuer dans cette voie prohibitive alors que la France est censée accentuer ses efforts concernant l’agriculture biologique.

Et devant les nombreuses manifestations hostiles devant cette mesure difficilement compréhensible, le gouvernement a finalement décidé de faire machine arrière.

Dans le cadre du plan Ecophyto 2018, le purin d’orties va ainsi de nouveau être autorisé à la vente. C’est-à-dire qu’il va à présent figurer sur la liste européenne des substances de base.

Le purin d’orties n’aura ainsi plus à passer par les procédures habituelles avant sa mise sur le marché.

Ce plan visant à réduire de 50% l’utilisation de pesticides et autres engrais chimiques va ainsi remettre au goût du jour l’emploi des bonnes vieilles recettes de grand-mère dans nos jardins.

Publié dans Trucs et astuces

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5