Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

nature

Les thrips sont de retour !

Publié le par Bruno

Les thrips ou bêtes d'orage: insupportables bestioles.

Les thrips ou bêtes d'orage: insupportables bestioles.

C'est un minuscule insecte désagréable qui envahit nos maisons l'été, dès le début des moissons.

Les thrips de leur nom scientifique les thysanoptères, constituent parmi les insectes, un de ces ordres mineurs que l'on connaît peu, voire pas du tout, et même un " ordre oublié " tant sont peu nombreux les entomologistes qui s'intéressent à eux . Il est vrai que ces insectes sont petits (1 mm pour la plupart) et difficiles à observer, à capturer . L'été, les " bêtes d'orage " forment souvent des essaims spectaculaires au dessus des champs de blé .

Ce sont de minuscules insectes noirs et fins dont les ailes sont bordées de franges (prendre une loupe pour les voir !)
Lors de journées chaudes et humides, les Thrips peuvent être très nombreux dans les airs, parfois plus de 2 millions par km2 ! On pensait autrefois que ce phénomène était lié à l’état électrique de l’atmosphère à l’approche d’un orage d’où leur surnom de « bêtes d’orage ». Mais c’est tout simplement lorsque la température est comprise entre 19 et 25 °C et que l’humidité dans l’air est comprise entre 70 et 75 % que les Thrips s’envolent. Ces « nuages » de Thrips sont dus à l’essaimage ou à des vols migratoires. Et souvent juste avant l'orage ou lorsque l'on est en période de moisson elles sont dérangées et s'éparpillent.

À ce moment, ils sont si nombreux et légers que les vents peuvent les entraîner assez loin et parfois dans des lieux habités. Dans ce cas, ils se posent où ils peuvent, souvent sur nous et on suppose que pour compenser leur déficit en eau, ils nous piquent pour essayer de s’hydrater. Disons plutôt qu’ils nous mordillent, que l’on ne risque rien mais que ça peut être désagréable. Pour éviter leur présence sur nous, on pourra essayer des crèmes répulsives. Une douche sera le meilleur moyen de s’en débarrasser. Enfin, lorsque l’on est en sueur, les Thrips ont tendance à se coller sur nous. Bref, fermer les fenêtres et faire une pause douche, sont encore les meilleures solutions, car le phénomène d’essaimage ne dure pas très longtemps !

Les thrips sont de retour !

Publié dans Nature, Photos

Partager cet article
Repost0

Jeunes grives bientôt prêtes à prendre leur envol !

Publié le par Bruno

Jeunes grives bientôt prêtes à prendre leur envol !

Bien à l'abri sous une avancée de toit, au sommet d'une haie de thuyas, un couple de grive a élu domicile au printemps dernier et se relait maintenant pour nourrir 4 à 5 oisillons, qui ont la particularité d'avoir constamment le bec grand ouvert et semblent irrassasiables. 

Les allers-retours incessants des parents en quête de nourriture pour leurs progénitures occupe bien Pixelle.

Jeunes grives bientôt prêtes à prendre leur envol !
Jeunes grives bientôt prêtes à prendre leur envol !

La grive musicienne se nourrit fréquemment sur les pelouses, dans les espaces ouverts et dans les sous-bois de vers de terre, de limaces, d'escargots qu'elle écrase sur des pierres. Elle se nourrit également d'insectes, de fruits tombés, de baies et de graines. Mange également des fruits mûrs (pommes tombées, sureau, houx, sorbier). La grive musicienne mange la chair rouge des baies d'if en évitant les graines empoisonnées et les cerises en ne laissant que le noyau au bout de la tige. Notre cerisier s'en souvient encore...

Le départ du nid est proche maintenant.
Le départ du nid est proche maintenant.
Le départ du nid est proche maintenant.

Le départ du nid est proche maintenant.

Publié dans Nature, Photos, Pixelle

Partager cet article
Repost0

Quand passent les cigognes...

Publié le par Bruno

C'est aussi le titre d'un film de Mikhaïl Kalatozov réalisé en 1957. Pour l'heure, cette cigogne fait une halte et se repose à la cime de ce grand peuplier fraîchement élagué, au bord de la Somme. Voilà un perchoir improvisé bien commode pour notre échassier.

Quand passent les cigognes...
Quand passent les cigognes...

Le temps de changer l'objectif...

Quand passent les cigognes...
Quand passent les cigognes...
Quand passent les cigognes...
Quand passent les cigognes...

Bientôt l'envol du bel oiseau

Quand passent les cigognes...
Quand passent les cigognes...

Plus tard, à la tombée de la nuit notre cigogne était de nouveau perchée au sommet du grand arbre. Pas commun une cigogne à Remaucourt un 19 juin !

Merci à Joëlle et J-C pour le signalement.

Partager cet article
Repost0

Un temps propice à la randonnée.

Publié le par Bruno

Rando photos.

Chevreuil dans le blé

Chevreuil dans le blé

Stigmate encore visible d'une coulée de boue dans un champ proche d'Essigny. (Inondations du 11 septembre 2008)
Stigmate encore visible d'une coulée de boue dans un champ proche d'Essigny. (Inondations du 11 septembre 2008)

Stigmate encore visible d'une coulée de boue dans un champ proche d'Essigny. (Inondations du 11 septembre 2008)

Entre Essigny et le Tilloy.

Cerises au goût un peu aigrelet mais rafraîchissantes...

Cerises au goût un peu aigrelet mais rafraîchissantes...

Attention aux tiques ! inspection en rentrant.

Attention aux tiques ! inspection en rentrant.

Retour par le Noirieu.

Courir donne soif à tout le monde...
Courir donne soif à tout le monde...
Courir donne soif à tout le monde...
Courir donne soif à tout le monde...

Courir donne soif à tout le monde...

et c'est reparti !

Le village est proche.
Le village est proche.
Le village est proche.
Le village est proche.

Le village est proche.

Encore bien couru ce matin !

Un temps propice à la randonnée.
Partager cet article
Repost0

Chevreuil au champ.

Publié le par Bruno

Au petit matin dans le champ derrière la maison.

Au petit matin dans le champ derrière la maison.

Les chevreuils terminent leur mue de printemps, leur pelage n'est donc pas des plus beau.

Chevreuil au champ.
Chevreuil au champ.

Publié dans Nature, Photos, Flore et faune

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>