Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

nature

Une scène de film d'Hitchcock derrière la maison.

Publié le par Bruno

Il ne vous manque que  le bruit du sinistre croassement de plusieurs centaines de corbeaux... Impressionnant à voir et à entendre.

Une scène de film d'Hitchcock  derrière la maison.

" Je ne sais pas comment ça a commencé ni pourquoi, mais je sais que c'est là et que nous serions fous de l'ignorer... La guerre des oiseaux, l'attaque des oiseaux, la peste... appelez ça comme vous voudrez. Ils se rassemblent quelque part hors de la ville et ils vont revenir." (Réplique du film Les oiseaux de 1963)

Un premier groupe d'oiseaux était déjà envolé lors de la prise de vue.
Un premier groupe d'oiseaux était déjà envolé lors de la prise de vue.

Un premier groupe d'oiseaux était déjà envolé lors de la prise de vue.

Publié dans Flore et faune, Photos, Nature

Partager cet article
Repost0

La moisson des escourgeons a débuté.

Publié le par Bruno

Coucher de soleil sur les champs, aux quatre chemins entre Étaves et Beautroux.

Un clic sur les photos pour les agrandir !

Un clic sur les photos pour les agrandir !

La moissonneuse batteuse sillonne le vallon dans un long sillage de poussière. La moisson de l'orge d'hiver a débuté.

La moisson des escourgeons a débuté.
La moisson des escourgeons a débuté.
La moisson des escourgeons a débuté.

La chapelle de Beautroux.

Le soir tombe peu à peu, au loin le grondement des machines couvre à peine les cris de faisans dans le champ voisin.

La moisson des escourgeons a débuté.
La moisson des escourgeons a débuté.
La moisson des escourgeons a débuté.

Les remorques chargées, les tracteurs rentrent le grain au silo, seul un épais nuage de poussière trahit leur passage dans les chemins. 

Un beau panorama pour un coucher de soleil.
Un beau panorama pour un coucher de soleil.
Un beau panorama pour un coucher de soleil.
Un beau panorama pour un coucher de soleil.
Un beau panorama pour un coucher de soleil.

Un beau panorama pour un coucher de soleil.

Partager cet article
Repost0

Toute la beauté d'un tableau de Monet.

Publié le par Bruno

Un clic sur la photo pour agrandir le panoramique !

Un clic sur la photo pour agrandir le panoramique !

Il m'a fallu l'occasion de récupérer notre petit fils Noam, au collège de Vermand ce mercredi midi pour apercevoir à la sortie du bourg, en direction de Saint Quentin, un magnifique champ de coquelicots au fond d'un vallon.

Pour photographier des fleurs en Avril et Mai, la grande tendance dans la région ce sont les champs de colza en fleur. Un jaune éclatant embrase la campagne pour le peu qu'un rayon de soleil illumine la journée.

Le bleu étant réservé aux champs de lin, qui cette année souffre terriblement du manque d'eau, quant au rouge... la chose n'est pas si aisée à trouver par chez nous, surtout en aussi grande quantité.

Toute la beauté d'un tableau de Monet.
Toute la beauté d'un tableau de Monet.
Toute la beauté d'un tableau de Monet.

Le coquelicot est une plante messicole qui pousse dans les céréales. Autrefois, les paysans voyaient "rouge" lorsque les coquelicots accompagnaient les champs de blé. Les coquelicots n’ont pas toujours été les bienvenus dans un champ de blé. Non pas qu’ils réduisaient les rendements mais ils annonçaient l’arrivée de la concurrence au grand détriment des futures récoltes. Le travail des paysans était harassant lorsqu’ils s’attaquaient à un champ sali par les adventices en concurrence avec les céréales.

Pour le non initié que je suis:

messicole: Le mot Messicole vient du latin messio qui signifie "moisson" et lorsqu'on parle de plantes messicoles, il s'agit de plantes annuelles ou parfois vivaces qui poussent dans les champs de céréales (blé, orge, seigle...) où leurs graines germent souvent à l'automne ou en hiver pour s'épanouir pleinement avant ou au moment des moissons. En fait, elles résistent au travail du sol, restent en terre, et germent ensuite.

Elles sont souvent issues du Moyen-Orient comme les céréales dans lesquelles elles se développent, et ont longtemps été considérées comme des "mauvaises herbes" par l'agriculture intensive céréalière.

Les plus connues des plantes messicoles sont le coquelicot, le bleuet des champ; la nielle des blés, la matricaire etc. (source Jardiner Binette et Jardin)

Toute la beauté d'un tableau de Monet.

Une mer de coquelicots qui ondulent sous le vent.

Alors, si vous voulez partager avec amis, famille la beauté des coquelicots, il va falloir vous rendre dans le Vermandois à 10 km de Saint-Quentin sur la D1029.

Toute la beauté d'un tableau de Monet.
Partager cet article
Repost0

La cueillette a commencé !

Publié le par Bruno

La cueillette a commencé !

Voici venu le temps des cerises, je n'osai l'espérer après le coup de gel d'avril dernier sur les fruitiers en fleur.

Un premier grand plat de 3kg fut vite rempli avec les cerises du bas de l'arbre. Nul besoin d'échelle pour le moment, il suffit de tendre le bras. Un vrai plaisir de les savourer ce matin, sous l'arbre,  à chaque passage de la tondeuse à gazon.

Ça fleure bon les prochaines confitures.

La cueillette a commencé !
La cueillette a commencé !
La cueillette a commencé !
Partager cet article
Repost0

Comment signaler un arbre remarquable !

Publié le par Bruno

Voilà, c'est fait !

Mais alors, qu'est-ce qu'un arbre remarquable me direz-vous ?

La définition de ce qui fait qu'un arbre peut être qualifié de remarquable n'est pas figée, et si elle dépend de critères objectifs (taille, forme, âge, essence) sur un territoire donné, elle est aussi affaire de sensibilité, d'histoire (avec ou sans H), de situation. Dès lors, une part de subjectivité reste présente dans la classification de ce patrimoine vivant.
Mais s'il n'est pas question d'arrêter le cours du temps sur un patrimoine qui, par définition, vit et peut donc mourir, nous souhaitons, au travers de cette actualisation de l'inventaire des arbres remarquables de l'Aisne attirer l'attention sur cette part du patrimoine de notre département. L'Aisne dispose ici de vraies richesses que nous souhaitons faire connaître, reconnaître et valoriser pour une appropriation, gage d'une préservation dans la durée. Car un tel arbre ne bénéficie pas d'une protection juridique, sauf s'il appartient à un site classé.
Il peut également être mentionné dans un Plan Local d'Urbanisme et pouvoir alors bénéficier d'une certaine protection. (sources CPIE)

Comment signaler un arbre remarquable !

Natif de Fonsomme, ce magnifique platane a accompagné toute une partie de mon enfance. Situé au bout du jardin des parents, il était souvent utilisé pour les parties de cache cache.

A proximité immédiate coule la Somme et à quelques dizaines de mètres sur la D701 passe aussi la rigole du Noirieu, rigole et son sentier de randonnée qui nous ramène souvent à Remaucourt lors des sorties pédestres.  

Majestueux platane !

Platane hiver 2021

Platane hiver 2021

Il ne possède pas de dimensions exceptionnelles pour un platane, sa circonférence mesure quand même 6 mètres à la base. Plus que centenaire de toute évidence, il trône majestueusement à l'entrée de la propriété "les pieds" presque dans l'eau.

Mai 2022

Mai 2022

Le CPIE des Pays de l'Aisne situé dans le village de Merlieux-et-Fouquerolles, au centre de notre département, est une association de loi 1901 qui agit depuis 1975 pour le développement durable de notre territoire.

Vous pouvez dès lors leur signaler tout arbre qui à vos yeux, mérite d'être répertorié et classé sur leur site et découvrir ceux déjà inventoriés après avis d'un jury composé de partenaires de l'Office Nationale des forêts, Qualit'Aisne, CPIE Pays de l'Aisne, Aisne c.a.u.e ou encore l'ANATEF.

Il suffit alors de répondre à un questionnaire sur leur site internet et de joindre des photos de votre arbre remarqué !

Alors tous à vos appareils photos !

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>