Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

confitures maison

Voici venu le temps de la cueillette des mûres sauvages.

Publié le par Bruno

Après les confitures de Mai et Juin, c'est au tour des mûres.

Après les confitures de Mai et Juin, c'est au tour des mûres.

Les mûres sauvages sont en avance cette année et se multiplient le long de nos chemins depuis déjà plusieurs semaines. Ce n'est pas moins d'un grand seau cueilli, en un peu plus de deux heures sous un ardent soleil. Cette année, les mûres sont en abondance et à maturité, elles éclatent sous nos doigts, laissant couler un jus foncé, gorgé de sucre.

Il faut bien reconnaitre que leur cueillette n'est pas chose facile. Entre les épines des ronciers, les orties, on entend souvent au détour d'un buisson des "aie" ça pique. Chaussures de rando et vêtements adaptés sont indispensables ainsi que seau et râteau pour atteindre les mûres les plus hautes.

Il est bon de savoir également que ramasser les fruits les plus bas est vivement déconseillé car ils sont à la portée des animaux des champs qui y ont peut-être marqué leur territoire et qui peuvent être vecteurs de maladies.

Voici venu le temps de la cueillette des mûres sauvages.

Une fois bien rincés et égouttés, les fruits passent ensuite à la centrifugeuse pour en extraire tout le jus. Terminée la corvée du presse purée et des centaines de tour de manivelle pour récupérer le précieux nectar. ... 

Bientôt deux bassines de jus à cuire.

Voici venu le temps de la cueillette des mûres sauvages.
Voici venu le temps de la cueillette des mûres sauvages.

Le meilleur moment: la mise en pot.

Voici venu le temps de la cueillette des mûres sauvages.

Et pendant ce temps...

Pixelle court dans les pâtures.

Heureux chien !

Heureux chien !

Partager cet article
Repost0

En mode "confiture" ce week-end !

Publié le par Bruno

C'est le moment de cueillir des mûres sauvages !

Ressortie la bassine en cuivre, un grand seau de mûres fraîchement cueillies ce samedi matin, ont bientôt été transformées en bonne confiture... pas trop sucrées. Il manquait la belle Isis, qui l'an dernier à la même époque, courait avec bonheur, en liberté dans ces pâtures, bordées de ronciers sauvages. Un magnifique spectacle.

Le moment le plus fastidieux: la centrifugation des mûres.

Plus efficace que le presse purée mécanique, le seau de mûres est néanmoins interminable à centrifuger.

Le doux parfum de la mûre sauvage...
Le doux parfum de la mûre sauvage...

Le doux parfum de la mûre sauvage...

Chaud la cuisson et dehors le mercure semble encore s'affoler: 32°C annoncé à la météo ! pas vraiment le moment de faire chauffer les marmites.

Piqûres de ronces et coup de chaud ne seront plus qu'un lointain souvenir l'hiver prochain lors d'une bonne soirée crêpes...

Piqûres de ronces et coup de chaud ne seront plus qu'un lointain souvenir l'hiver prochain lors d'une bonne soirée crêpes...

Restera encore les étiquettes "2019" à poser...

En mode "confiture" ce week-end !
Partager cet article
Repost0