Un printemps sec et un été caniculaire au jardin.

Publié le par Bruno

Il faut être motivé pour faire du jardin depuis quelques temps...

Saison après saison, les fortes chaleurs et le manque de pluie chronique se font ressentir de plus en plus au jardin.

Bien sur, il est toujours possible d'arroser mais une fois les citernes à sec, l'eau du robinet ne vaut pas une bonne averse pour les légumes.

Un printemps sec et un été caniculaire au jardin.
Un printemps sec et un été caniculaire au jardin.
Un printemps sec et un été caniculaire au jardin.
Un printemps sec et un été caniculaire au jardin.

L'arrosage ciblé des tomates nous assure quelques belles cueillettes régulières. L'an dernier, le mildiou les avait ravagées en un week-end...

Un printemps sec et un été caniculaire au jardin.
Un printemps sec et un été caniculaire au jardin.

Et avec toutes ces bonnes tomates et cette chaleur, rien de tel qu'une bonne soupe froide, recette de Carlos et Nicole nos amis espagnols, recette publiée sur le blog le 22 août 2017 dont voici le lien ci-dessous... un vrai régal !

Ce soir, c'est soupe froide au menu ! cliquer sur le lien ci-dessous et régalez-vous.
Ce soir, c'est soupe froide au menu ! cliquer sur le lien ci-dessous et régalez-vous.
Ce soir, c'est soupe froide au menu ! cliquer sur le lien ci-dessous et régalez-vous.

Ce soir, c'est soupe froide au menu ! cliquer sur le lien ci-dessous et régalez-vous.

Rien n'est encore semé pour l'hiver, la terre est trop sèche, aucune graine ne saurait se développer dans une poussière d'argile.

Les haricots ont séché sur pied. Seuls les géraniums sont beaux mais ils nécessitent une trentaine de litres d'eau à chaque arrosage.

Le thermomètre reste depuis plusieurs jours à 32°C l'après midi.

Le thermomètre reste depuis plusieurs jours à 32°C l'après midi.

Quant aux pommes de terre, la qualité est là, c'est la quantité qui fait un peu défaut cette année. Oignons et échalotes devraient bien se conserver pour l'hiver. Les choux, blanchis sont au congélateur et pour conclure je dirai qu'à toute chose, malheur est bon, le manque d'eau nous a évité le développement de maladies cryptogamiques et nous assure ainsi une consommation de légumes de qualité, sains et goûteux.

Un printemps sec et un été caniculaire au jardin.
Un printemps sec et un été caniculaire au jardin.
Un printemps sec et un été caniculaire au jardin.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article