Discret hibou dans le sapin.

Publié le par Bruno

Trois hiboux moyen-duc ont élu domicile dans les arbres du jardin depuis l'automne dernier.

D'abord dans le grand cerisier jusqu'à ce qu'il soit dégarni de ses feuilles, puis dans les bouleaux, enfin dans le grand sapin qui depuis leur assure un abri efficace contre les intempéries. Nos hiboux sont des oiseaux nocturnes. Il est fréquent que nous puissions les observer avec nos petits enfants, le soir à la tombée du jour, prendre leur envol dans un silence absolu, sans aucun bruissement d'ailes, partir pour une chasse nocturne et les retrouver perchés au petit matin. Les hiboux sont capables de voler en silence et sont adaptés pour voir dans le noir, mais ils sont aussi passés maîtres dans l'art du camouflage.

 

Automne dernier, il faut vraiment faire attention pour les observer ! Les pelotes retrouvées au sol sont de bons indicateurs.

Automne dernier, il faut vraiment faire attention pour les observer ! Les pelotes retrouvées au sol sont de bons indicateurs.

Tout au cours de l'histoire, hiboux et chouettes ont eu une image soit positive soit négative. Du temps des romains, son cri était associé à une mort prochaine. Il fut ensuite associé à la magie noire.
Les égyptiens l'associaient également à la mort à cause du froid et de la nuit. Parallèlement, le hibou est symbole de sagesse et de savoir.
Aujourd'hui, ces croyances sont restées dans un coin de nos mémoires et le hibou n'est pas un oiseau très apprécié alors qu'il est utile, solitaire et timide.

L'un des trois hiboux ce matin dans le sapin, les deux autres restent à peine visibles.

L'un des trois hiboux ce matin dans le sapin, les deux autres restent à peine visibles.

Publié dans Flore et faune, Nature, Photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article