Un garde-manger à ciel ouvert !

Publié le par Bruno

La première fois que vous voyez un lapin dans votre jardin, vous êtes sans doute content: il est si mignon... Vous appelez vos petits enfants pour qu’ils viennent le voir, vous le prenez en photo, vous publiez les clichés sur FB, tout est merveilleux ! 

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !

Puis, une belle laitue batavia disparaît mystérieusement, coupée au sol. Même constat avec quelques choux encore en place, sans compter des betteraves rouges retrouvées largement grignotées... Est-ce possible que ce petit lapin si adorable soit le coupable?

Peu à peu, votre empathie pour les lapins cède la place à la méfiance, voire l'agacement. Pourtant j'ai disposé depuis longtemps un fin grillage dans le pied des haies leur bloquant l'accès du potager...

Ils semblent attirés tout particulièrement par les mêmes légumes que nous.

Pris en flagrant délit !

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !

Pour les choux, le garenne n'est peut-être pas le seul coupable...

Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.
Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.
Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.

Même pas effrayée par l'ouverture de la fenêtre, la poule faisane se perche sur la haie du jardin.

Profitant d'une accalmie météo, les betteraves rouges seront vite arrachées et mise en silo pour l'hiver prochain.

Un garde-manger à ciel ouvert !

Quant aux pommes... les quelques fleurs de pommier épargnées par le gel du printemps dernier, merles, grives et moineaux prélèvent à leur tour un lourd quota de fruits en picorant de-ci de-là les quelques fruits qui n'atteindront jamais leur maturité.

Néanmoins, quelles que soient mes motivations, la fierté de produire ses propres légumes, sans engrais chimiques ni pesticides, ou encore trouver un moment de partage en famille, la volonté d’un retour à la nature, le plaisir de cuisiner de bons produits, de se dépenser en jardinant, cultiver son potager apporte bien des satisfactions.

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !

et le fusain ailé qui devient rouge intense au fil des jours.

Un garde-manger à ciel ouvert !
Un garde-manger à ciel ouvert !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Quel beau jardin
Répondre
A
Il laisse un petit mot de remerciement ce petit lapin intelligent qui a tout compris ?
Répondre