Des cerfs-volants pour protéger les cultures.

Publié le par Bruno

Sur les routes du Vermandois.

Ce que nous prenions de loin en loin pour des buses tournoyantes au dessus des champs en direction de Lanchy, étaient en réalité une dizaine de cerfs-volants, fixés solidement au sol au milieu des cultures. Tous les oiseaux ont naturellement peur de s'approcher des prédateurs. Les rapaces tuent avec leurs serres. Pour ce faire, un oiseau prédateur doit être au dessus de sa cible afin de pouvoir plonger sur lui. Lorsque que le cerf-volant en forme de rapace vole, il plonge et plane autour et au dessus d'une perche de 4 mètres fixée au sol. Cela crée une menace réaliste et crédible pour les oiseaux nuisibles qui quittent immédiatement la zone de peur d'être attaqués.

Des cerfs-volants pour protéger les cultures.

Chaque année les agriculteurs subissent d'énormes dégâts dus à différentes espèces d'oiseaux qui ont chacune d'entre elles leur propre comportement. Les dégâts sont constatés à différents stades : au semis, levée ou bien encore à la période de maturité des fruits. 

Ces volatiles peuvent aussi être vecteur de maladies. Ces différentes espèces bénéficient d'un statut juridique particulier, ce qui réduit le champ d'action et encadre les moyens mis à disposition pour mettre fin à ces nuisances.

Les espèces ciblées sont essentiellement les corbeaux, pigeons, faisans et étourneaux. La ruse semble efficace, pas de nuisible en vue !
Les espèces ciblées sont essentiellement les corbeaux, pigeons, faisans et étourneaux. La ruse semble efficace, pas de nuisible en vue !

Les espèces ciblées sont essentiellement les corbeaux, pigeons, faisans et étourneaux. La ruse semble efficace, pas de nuisible en vue !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article