Mon plant de pommes de terre "Monalisa" est posé !

Publié le par Bruno

Pourquoi posé ?

Comme vous le savez peut être, depuis quelques années maintenant,  je ne plante plus de pommes de terre, je pose mon plant à même le sol. Bien sur, la terre a été préalablement amendée avec le compost réalisé depuis l'an dernier.

Outil: juste un cordeau, autre avantage, les plants peuvent être rapprochés car plus besoin de passer un outil pour désherber ou butter les pommes de terre !

Outil: juste un cordeau, autre avantage, les plants peuvent être rapprochés car plus besoin de passer un outil pour désherber ou butter les pommes de terre !

Le plant de pommes de terre posé au cordeau à même le sol, je le couvre ensuite pour former l'andain, il n'y a plus besoin de les butter ensuite et on peut les planter plus serrées quand on ne dispose pas d'un très grand jardin.

Plus besoin d'enterrer les tubercules, moins de mal et de fatigue jusqu'à ce stade... 

Je couvre ensuite les plants germés d'un andain de compost, haut de 20 cm et large de 40 cm. Il n'est pas nécessaire de butter les plants par la suite puisque la butte est composée dès le départ.

BRF, cendres de bois, feuilles mortes en décomposition et compost à mélanger...

BRF, cendres de bois, feuilles mortes en décomposition et compost à mélanger...

La préparation de l'andain est un peu plus physique... Il consiste à mélanger le BRF bien décomposé, les feuilles mortes de l'hiver dernier, les cendres de bois de la cheminée avec les tontes de gazon pour former un mulch nourrissant et protecteur des éventuelles gelées de printemps.

Aussi cette méthode exige d'avoir une très grande quantité de compost sous la main mais la récolte des pommes de terre est extraordinaire.

Plusieurs dizaines de brouettes de mulch sont nécessaires à l'installation de ces 5 routes. (Merci à Jérémy pour la remorque de tonte de gazon)

Des prochaines tontes de gazon viendront compléter les buttes formées contre la protection des gelées matinales de printemps, elles permettront aussi de conserver un terrain propre, exempt de mauvaises herbes et assureront fraicheur et humidité au plant de pommes de terre.
Des prochaines tontes de gazon viendront compléter les buttes formées contre la protection des gelées matinales de printemps, elles permettront aussi de conserver un terrain propre, exempt de mauvaises herbes et assureront fraicheur et humidité au plant de pommes de terre.
Des prochaines tontes de gazon viendront compléter les buttes formées contre la protection des gelées matinales de printemps, elles permettront aussi de conserver un terrain propre, exempt de mauvaises herbes et assureront fraicheur et humidité au plant de pommes de terre.

Des prochaines tontes de gazon viendront compléter les buttes formées contre la protection des gelées matinales de printemps, elles permettront aussi de conserver un terrain propre, exempt de mauvaises herbes et assureront fraicheur et humidité au plant de pommes de terre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article