Alerte canicule sur les Hauts de France.

Publié le par Bruno

Bulletin Météo France du 24 juillet 2019 à 16h.

Alerte canicule sur les Hauts de France.

VIGILANCE ROUGE pour: Aisne, Aube, Eure, Eure-et-Loir, Loiret, Marne, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Paris et petite couronne, Seine-Maritime, Seine-et-Marne, Yvelines, Somme, Yonne, Essonne et Val-d'Oise.

Canicule. Phénomène en cours. Fin de phénomène prévue au plus tôt le vendredi 26 juillet 2019 à 07h00

Qualification du phénomène :
Vigilance rouge: pic de chaleur exceptionnel jeudi sur les régions du nord de la France s'inscrivant dans l'épisode de canicule en cours.
Vigilance orange: épisode caniculaire nécessitant une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Il épargnera peu de régions.

Passage en vigilance canicule rouge pour la Haute-Normandie, les Hauts-de-France, l'Ile-de-France, l'Eure-et-Loir, le Loiret, l'Yonne, l'Aube et la Marne.
Situation actuelle :
Ce matin, les températures observées étaient particulièrement élevées dans les départements en vigilance orange, comprises entre 20 et 26 degrés. Plusieurs stations de mesure du nord du pays ont même connu leur nuit la plus chaude depuis le début des mesures.
A 15 heures, on observe des températures très élevées sur les départements en vigilance orange et rouge, généralement comprises entre 35 et 40 degrés avec même quelques valeurs jusqu'à 41 degrés dans le Centre, en Bourgogne et en Champagne.
Évolution prévue :
Cet après-midi les températures maximales seront généralement semblables à celles d'hier avec des valeurs souvent entre 36 et 42 degrés. A noter qu'elles seront en hausse par rapport à mardi sur le flanc nord-est du pays.
Jeudi sera la journée la plus chaude de l'épisode sur le nord du pays avec dès le matin des températures minimales encore plus chaudes que mercredi tandis que des températures maximales supérieures à 40°C seront observées encore sur un grand quart nord-est du pays. Par ailleurs sur les départements en vigilance rouge canicule, on pourra même battre des records absolus avec des valeurs de 42 à 43 degrés du Centre vers l'Ile-de-France et la Champagne et 40 à 41 degrés plus au nord. Sur la moitié sud du pays, les valeurs maximales seront plutôt stationnaires ou en légère baisse par rapport à mercredi dans une fourchette de 36 à 40 degrés. La moyenne des températures à l'échelle de la France pour cette journée pourrait alors égaler la valeur la plus haute atteinte lors de la canicule de 2003.
Vendredi, les températures chuteront de façon spectaculaire sur l'ouest de la France, en liaison avec une dégradation orageuse, tandis que la chaleur résistera à l'est. Il faudra attendre samedi pour voir la fin de cet épisode caniculaire en toute région.
On peut noter que cette situation est associée également à une forte sécheresse et à une pollution à l'ozone.

Publié dans Alerte météo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article