Une nouvelle corde à son arc.

Publié le par Bruno

Une nouvelle corde à son arc.

Je ne vous présente plus notre amie Martine, Remaucourtoise et artiste peintre à ses heures, qui depuis peu exerce ses talents au collage papier sur carton ou sur toile.

Cette technique demande une certaine rigueur de composition et beaucoup d'imagination. Martine découpe des papiers dans des magazines, catalogues etc, puis les assemble selon l'inspiration du moment, sans modèle, sur un thème qui lui vient à l'esprit.

Le résultat est bluffant.

Bravo l'artiste.

Ambiance exotique.

Ambiance exotique.

Ambiance aquarium.

Ambiance aquarium.

Petite histoire du collage.

L’origine du collage remonte à l’invention du papier en Chine, il y a plus de deux mille années ! Les papiers étaient alors collés à l’aide de colle végétale ou animale (amidon, peau…).

Néanmoins, les plus vieux collages encore visibles aujourd’hui sont japonais et ne remontent qu’au XIIe siècle. Papiers déchirés de couleurs différentes et collés par juxtaposition, ils décorent des manuscrits. Un siècle plus tard, ce sont les couvertures de livres perses qui s’ornent de végétaux séchés et d’images.

En Europe, le collage acquiert des vertus symboliques et non plus uniquement décoratives : des tableaux religieux intègrent des éléments tels qu’un clou de la croix ou le linceul d’un martyr !

C’est au XVIIe siècle que cette activité devient un divertissement à la mode qui pénètre même les couvents. Peu à peu, le collage et le découpage sont l’affaire de tous : des artisans créant de petits tableaux qui représentent des silhouettes aux artistes musiciens ou écrivains occupant leurs loisirs ainsi, en passant par la décoration ponctuelle de carte postale pour la Saint Valentin ou la Sainte Catherine !

Mais ce n’est qu’au début du XXe siècle, en 1912 exactement, que le collage entre enfin dans le domaine de l’art et non plus seulement de l’artisanat ou du bricolage. C’est grâce aux cubistes Braque et Picasso, bientôt suivis par de nombreux autres, que les tableaux se dotent d’une nouvelle dimension et de volumes les plus inattendus !

Bientôt les futuristes italiens adopteront cette redécouverte puis les dadas et les surréalistes. Depuis cette époque, l’art du collage se généralise, il a sa propre histoire, son évolution entre abstraction et figuration, il s’immisce dans la décoration, la publicité. Sa richesse est inépuisable.

(Sources internet)

Publié dans Talent à découvrir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Merci Bruno pour cet article sur les collages, je n'en savais pas tant ! c'est très intéressant et pour l'instant je laisse aller mon imagination vers d'autres formes de collages, je ne sais pas encore la tournure que cela prendra, laissons faire.

Bisous à vous,

Martine
Répondre
T
Merci de nous faire encore découvrir les dons de Martine. Amicalement
Répondre
A
Martine a un gout artistique très sûr, beaucoup d 'imaginationl (et meme si elle n 'est jamais tres contente de ce qu 'elle fait ), moi , je trouve ça très réussi et l 'ensemble des couleurs est tres agréable à l 'oeil. Continue Martine !! Bisous.
Répondre