Picus viridis et Sturnus vulgaris ce matin en ouvrant les volets.

Publié le par Bruno

Le pic vert au petit matin.
Picus viridis et Sturnus vulgaris ce matin en ouvrant les volets.

Bien qu'il soit souvent sur les arbres, le Pic vert se nourrit principalement à terre. Il avance sur le sol en sautillant à la recherche de fourmilières. Après avoir pratiqué un trou avec son bec, il y introduit sa langue en engluant les fourmis et leurs larves. Si sa nourriture se compose surtout d'insectes, il la complète aussi de graines et de baies.

L'étourneau.

Oiseau sociable et bruyant, l'étourneau est un visiteur fréquent des jardins, se nourrissant dans les pelouses et dans les arbres, où il capture des insectes. Il se nourrit généralement en groupe, dans un fracas impressionnant. Les étourneaux se nourrissent en marchant et en piquant continuellement le sol de leur bec.

L'étourneau se nourrit principalement de vers et insectes trouvés dans les herbes des pelouses grasses en picorant la terre.

L'étourneau se nourrit principalement de vers et insectes trouvés dans les herbes des pelouses grasses en picorant la terre.

Les étourneaux vivent en bandes une grande partie de l'année. En groupes, ils envahissent bruyamment les mangeoires. Après la reproduction, ils forment de vastes dortoirs ; le soir, on entend leurs cris quand ils se rendent aux points de rassemblement.

Picus viridis et Sturnus vulgaris ce matin en ouvrant les volets.

Un pinson a fait son nid !

A 2 mètres de la porte de la maison !!! même pas peur d'Isis, voire de nos allées et venues, ce pinson a élu domicile dans le forsythia de l'entrée.

Photos prises au téléobjectif pour ne pas déranger l'oiseau qui couve.
Photos prises au téléobjectif pour ne pas déranger l'oiseau qui couve.

Photos prises au téléobjectif pour ne pas déranger l'oiseau qui couve.

La saison de reproduction commence dès fin avril. Le nid construit par la femelle seule, est placé dans une fourche d’arbre ou dans un buisson épais. Le nid en forme de coupe est très beau, fait de lichens et de mousse qui lui procurent un excellent camouflage, ainsi que de quelques morceaux d’écorce. L’intérieur est tapissé de poils et de quelques plumes.

La femelle dépose 4 à 5 œufs bleu clair, tachetés de rose, rougeâtre ou violet. L’incubation assurée par la femelle seule dure environ 11 à 13 jours.
A la naissance, les poussins sont couverts d’un duvet long, épais et gris clair. Ils sont nourris par les deux adultes, principalement avec des insectes.
Ils abandonnent le nid 13 à 14 jours après la naissance, et dépendent encore des parents pendant 15 à 20 jours pour la nourriture, jusqu’à ce qu’ils soient capable de se nourrir et de voler.
Cette espèce produit une seule couvée par an, quelquefois deux.

Je profite de l'absence passagère de la mère pour faire ces clichés très rapidement...
Je profite de l'absence passagère de la mère pour faire ces clichés très rapidement...

Je profite de l'absence passagère de la mère pour faire ces clichés très rapidement...

Publié dans Flore et faune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

NICOLE PAWLOWSKI 18/05/2016 21:14

Magnifiques! Comme il est évident que tu ne passes pas ton temps à la fenêtre, quel instinct tu as pour les saisir! J'adore.

Bruno 20/05/2016 07:55

Merci Nicole, il est vrai que la patience n'est pas une de mes grandes qualités, l'appareil photo est toujours prêt et Isis donne de la voix dès qu'elle aperçoit un oiseau sur la pelouse...