La recette du véritable bonbon des Vosges.

Publié le par Bruno

La recette du véritable bonbon des Vosges.

Le 1er Avril dernier, je vous proposais un article sur le recueil de sève de pin en vous précisant que très prochainement, je vous donnerai la recette du véritable bonbon des Vosges...

Profitant d'un après midi pluvieux, la visite en compagnie de nos petits enfants, de la Confiserie des Hautes Vosges de Plainfaing s'imposait.

Entreprise familiale depuis le 1er Janvier 1986, suite au rachat de la Confiserie des Images d’Épinal créée en 1952, l'entreprise produit aujourd'hui 1200 kg par jour de ces célèbres bonbons.

Elle accueille dans ses laboratoires de production plus de 180 000 visiteurs par an.

31 sortes de bonbons sont fabriquées dans ces ateliers artisanaux, particulièrement les célèbres bonbons des Vosges ainsi que les Bergamotes de Nancy, myrtilles, framboises, violettes, bourgeon de sapin des Vosges, coquelicots, amandes grillées et autres spécialités...

Il faut aussi indiquer qu'après une visite guidée fort intéressante, riche en découvertes et exceptionnelle sur le plan olfactif, une dégustation gratuite des différentes confiseries est proposée aux petits comme aux grands...

Laboratoire de fabrication des bonbons à l'eucalyptus (parfum du jour).

La cuisson se fait dans des chaudrons en cuivre chauffés au gaz. Pour la fabrication d'une bassine, il faut tout d'abord 3 litres d'eau auxquels on ajoute 14 kg de sucre.

Un clic ur les photos pour les agrandir!
Un clic ur les photos pour les agrandir!Un clic ur les photos pour les agrandir!

Un clic ur les photos pour les agrandir!

Arrivée à 100°c, on ajoute le sirop de glucose sur un tamis calibré qui le diffusera en pluie fine dans le chaudron.

Le mélange est porté à 145°c, on l'appelle "cuisson au grand cassé".

Sirop de glucose dans les mains du confiseur, versé ensuite sur le tamis du chaudron.Sirop de glucose dans les mains du confiseur, versé ensuite sur le tamis du chaudron.

Sirop de glucose dans les mains du confiseur, versé ensuite sur le tamis du chaudron.

Le chaudron est ensuite versé sur une table chauffé par circuit d'eau.

La recette du véritable bonbon des Vosges.La recette du véritable bonbon des Vosges.
La recette du véritable bonbon des Vosges.

Une fois la pâte versée on y ajoute les arômes ou les essences naturelles et si nécessaire du colorant alimentaire.

La recette du véritable bonbon des Vosges.La recette du véritable bonbon des Vosges.
La recette du véritable bonbon des Vosges.

La pâte est retournée jusqu’à obtenir un mélange homogène.

La recette du véritable bonbon des Vosges.
La recette du véritable bonbon des Vosges.

La pâte, malaxée à main nue, est transportée vers les cylindres adaptés aux différentes formes de bonbons.

La recette du véritable bonbon des Vosges.
La recette du véritable bonbon des Vosges.

Les plaques de bonbons encore chaudes sont ensuite refroidies progressivement sous de gros ventilateurs avant d'être immergées dans l'eau froide, égouttées puis passées dans du sucre cristallisé avant un premier emballage provisoire destiné à l'atelier de conditionnement.

La recette du véritable bonbon des Vosges.
La recette du véritable bonbon des Vosges.La recette du véritable bonbon des Vosges.
La recette du véritable bonbon des Vosges.

Le labo de conditionnement, autrement dit "les casse- bonbons".

Certainement un poste de travail difficile, le casse-bonbon prépare et conditionne jusque 150 kg de confiserie par jour.

La recette du véritable bonbon des Vosges.
La recette du véritable bonbon des Vosges.La recette du véritable bonbon des Vosges.
La recette du véritable bonbon des Vosges.

Une visite bien intéressante qui a plu aux petits comme aux grands!

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Merci pour la présentation ,
j'ai visité celle-ci qui est a quelques kilomètres de chez moi https://www.delisvosges.fr/
c'est impressionnant la tolérance a la chaleur des mains de ces confiseurs
Répondre
D
Ah super ça donne envie de visiter votre fabrique, vraiment intéressant.
Répondre
S
très interressant!
Répondre