Ils sont passés très vite...

Publié le par Bruno

Il était aux environs de 12h30 lorsque que le peloton groupé du 114 ème Paris-Roubaix, traversait le hameau de Bellecour sous un beau soleil de printemps dans une campagne rendue lumineuse par les nombreux champs de colza en fleurs à cette période de l'année.

Excellente météo malgré un vent modéré pour les coureurs, routes propres et sèches en direction du Nord et de ses célèbres pavés... (52,8 km d'enfer) pour une grande classique cycliste de 257,5 km cette année.

La caravane publicitaire en approche !

Ils sont passés très vite...
Ils sont passés très vite...
Ils sont passés très vite...

Des spectateurs sur le bord de la route et même dans les airs !

Ils sont passés très vite...
Ils sont passés très vite...

Attention au radar routier dans la descente... vitesse limitée !

Ils sont passés très vite...
Ils sont passés très vite...
Ils sont passés très vite...

Les coureurs approchent et semblent bien groupés !

La traversée de Bellecour, les coureurs sont encouragés par le premier magistrat de la commune, entourée des siens !
La traversée de Bellecour, les coureurs sont encouragés par le premier magistrat de la commune, entourée des siens !
La traversée de Bellecour, les coureurs sont encouragés par le premier magistrat de la commune, entourée des siens !

La traversée de Bellecour, les coureurs sont encouragés par le premier magistrat de la commune, entourée des siens !

A peine le temps de relever le nez ! le peloton surgit de Bellecour !

Ils sont passés très vite...
Ils sont passés très vite...
Ils sont passés très vite...

En quelques secondes les coureurs passent à trente centimètres de nous; Isis enfermée dans la voiture pour l'occasion !

Ils sont passés très vite...
Ils sont passés très vite...
Ils sont passés très vite...

Soudain une envie irrésistible de les suivre....en moto bien sûr !

Ils sont passés très vite...
Ils sont passés très vite...

Je ne résiste pas à l'envie de poster cette dernière photo de notre campagne.

Encore quelques jours et les fleurs de colza seront toutes jaunes et le feuillage du bosquet vert tendre... Un tableau qui pourrait inspirer nos artistes Annie et Martine.

Encore quelques jours et les fleurs de colza seront toutes jaunes et le feuillage du bosquet vert tendre... Un tableau qui pourrait inspirer nos artistes Annie et Martine.

Publié dans Le village

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Whaou! Quel beau reportage Bruno!<br /> Je te le disais bien que tu aurais pu être un super reporter! Mais, la vie a fait que finalement tu as été un super infirmier ! Nous n'avons pas perdu au change!! Bisous..
Répondre
B
Ma chère Annie, je suis très sensible à ton compliment et je t'en remercie même si ma modestie doit en souffrir un peu, mais c'est une souffrance bien agréable. J'ai aimé et aime toujours mon job, le "prendre soin" me manque...nous manque à Marie et moi. Grosses bises