Nos compagnons à quatre pattes et le chocolat.

Publié le par Bruno

Nos compagnons à quatre pattes et le chocolat.
4 choses à savoir sur le danger n°1 qui menace tous les chiens à Pâques.

Chaque année, à Pâques, les vétérinaires soignent des centaines de chiens victimes d’intoxication au chocolat.

C’est la plus grande menace qui plane sur nos compagnons à cette période de l’année.

La coupable ? La théobromine, cette substance toxique pour nos boules de poils que contient le cacao. Elle perturbe leur rythme cardiaque et peut provoquer la mort, même à petite dose.

Alors pour ne pas que les œufs de Pâques viennent gâcher la fête, voici quatre faits essentiels à retenir sur les dangers du chocolat.

1. L’ennemi n°1 : le chocolat noir.

Plus le chocolat est noir, plus il contient de théobromine et plus il est nocif pour votre chien. Le cacao en poudre ou le chocolat au lait en contiennent moins mais sont également nocifs.

Le chocolat blanc n’est pas toxique puisqu’il ne contient pas de théobromine ( ce n’est pas pour cela qu’il est bon pour les chiens, c’est tout de même un aliment à éviter car gras et sucré).

2. Un seul œuf en chocolat, c’est déjà trop.

Même si votre chien souhaite participer à la fête, ne succombez pas. Une faible quantité (un petit œuf, un ou deux carrés) est déjà nocive pour lui. À petite dose, la théobromine provoque en effet une irritation de l’estomac.

3. Un œuf de 200 grammes peut être mortel pour un petit chien.

Les risques d’intoxication dépendent de la quantité de chocolat ingérée et de la taille du chien. Par exemple, un chien de 6 kilos qui aurait dévoré 200g de chocolat en une fois risque une intoxication fatale. Pour comprendre le rapport de proportion, vous pouvez utiliser ce calculateur de toxicité.

4. Certaines races sont plus sensibles que d’autres.

Les chiens ne sont pas tous égaux face aux dangers du chocolat. Les races dites brachycéphales comme les Carlins, les Boxers ou les Bouledogues sont plus sensibles à la théobromine. Ils sont d’ailleurs prédisposés à des problèmes cardiaques et respiratoires.

Vous l’avez compris, ne laissez sous aucun prétexte votre chien s’occuper de la recherche des œufs dimanche matin.

Et si toutefois il échappait à votre vigilance et ingurgitait une quantité importante de chocolat, accompagnez-le d’urgence chez votre vétérinaire.

On vous souhaite de joyeuses fêtes de Pâques !

(Sources: The holidog Times)

(Sources: The holidog Times)

(Sources: The holidog Times)

Publié dans Isis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article