Vacances en Ardèche méridionale.

Publié le par Bruno

Vacances en Ardèche méridionale.

Après une semaine très agréable avec des températures de 28° et plus, le temps se dégrade très nettement ce week-end. Une alerte météo avec orages et pluies abondantes est annoncée (les fameux "épisodes cévenols"), dès ce samedi et jusqu'à lundi matin.

Randonnées pédestres et parties de pêche sont momentanément suspendues.

Aussi, au cœur du village de Lagorce où nous nous sommes installés, se trouve la Magnanerie de Lagorce... Depuis 2002, on y cultive à nouveau le ver à soie, "élevage traditionnel" qui s'était fait doucement oublié...

Vacances en Ardèche méridionale.

Arrivée en France et dans le bassin méditerranéen au VI ème siècle, la culture du ver à soie s'est largement développée aux XVI ème et XVII ème siècle grâce à la plantation de nombreux mûriers aux alentours de Lyon, Montpellier, puis Paris et Tours... Mais dans les années 1860, des épidémies ont décimé ces cultures, les faisant pratiquement disparaître...

Village de Lagorce au début du XXè siècle. Les mûriers sont présents en nombre sur les terrasses agricoles.
Vacances en Ardèche méridionale.
Vacances en Ardèche méridionale.

Dans cette belle magnanerie entièrement restaurée et aménagée, on découvre ainsi, l'histoire et l'épopée de la soie qui s'en allait ensuite faire le bonheur des soyeux de Lyon, capitale de la soie, et des autres grandes villes...

Cette activité agricole a toujours été majoritairement effectuée par des femmes, appelées magnanarelles, magnandeuses... Elles évoluaient et régnaient en "maîtresse" dans la magnanerie pendant toute la durée de l'élevage, dont elles avaient la responsabilité. Peut-être est-ce parce qu'ils sont dirigés par des femmes, que ces élevages portent un autre nom: on parle d'éducation des vers à soie.

L'aliment de base du vers à soie: la feuille du mûrier.
Vacances en Ardèche méridionale.

Parallèlement dans ce musée, il est possible de découvrir les différentes étapes de "l'éducation" des vers à soie, depuis l'œuf jusqu'au papillon, de suivre sa transformation.

Le bombix du mûrier est un lépidodtère domestique, originaire du nord de la Chine, élevé depuis plusieurs milliers d'années pour produire la soie. L'espèce n'existe plus dans la nature à l'état sauvage, et on ne connait que la forme domestique! le ver à soie ou "magnan" en occitan, est sa chenille.

Vacances en Ardèche méridionale.
Vacances en Ardèche méridionale.
Vacances en Ardèche méridionale.

A Lagorce, les bords des chemins et des près sont plantés en mûriers. La quantité de feuilles de mûrier est énorme pour alimenter les vers à soie. Il faut compter 1300 kg de feuilles pour une once de graines. Le ramassage des feuilles constitue un travail pénible et fastidieux. Toute la famille est requise. Les vers à soie mangent sans arrêt tout au long de leur vie qui ne dure qu'un mois, ils vont changer 4 fois de peau et multiplier leur poids par 10 000 ! (A ce même rythme, un bébé de 3 kg atteindrait un poids de 30 tonnes et mesurerait 12 mètres en 1 mois.)

Pendant ce "long repas" de feuilles de mûrier, le bruit provoqué par les mandibules des vers ressemble au bruit provoqué par une grosse averse sur les frondaisons d’un arbre.

Pour faciliter le démarrage des élevages, il est d'usage de ciseler la feuille du mûrier afin de l'adapter à la taille des petits vers. Dans les grandes éducations du XIXè siècle, les éleveurs utilisent des hachoirs et même des machines à couper la feuille.

En 1843, le coupe feuille de Damon permet la coupe de 12,5 kg en 1 mn...

Vacances en Ardèche méridionale.
Vacances en Ardèche méridionale.

Cette chenille qui au terme de sa croissance, secrète une fibre qui, en durcissant, se transforme en fil unique de soie brute avec lequel elle se transforme en cocon. Ce fil a une longueur comprise entre 800 et 1500 mètres. Il est produit par des glandes spécialisées, dites séricigènes.

La particularité de cette fibre, notamment sa longueur exceptionnelle, ont facilité une utilisation textile, permettant la production d'étoffes de soie.

Vacances en Ardèche méridionale.
Vacances en Ardèche méridionale.
Vacances en Ardèche méridionale.

On décoconne en famille !

Il est alors coutume d'inviter parents, amis et voisins. C'est également un jour durant lequel à l'époque, ou les enfants sont absents à l'école, toute la maison est réquisitionnée.

Les hommes sortent les bruyères de la magnanerie jusqu'à la cour de la ferme, les milliers de cocons sont alors retirés des rameaux, "déblazés" et déposés dans les paniers.

Comme beaucoup de denrées agricoles, les cocons sont une production que "l'éducateur" ne peut conserver longtemps. Il est tenu de vendre sa récolte dans la semaine qui suit le décoconnage, de peur de voir les premiers papillons sortir des cocons; ceux-ci ne pourraient plus alors être dévidés.

Vacances en Ardèche méridionale.
Vacances en Ardèche méridionale.

Il faut ensuite "déblazer" les cocons.

Dans les grosses éducations, on utilise une "machine à déblazer", planche en bois inclinée sur laquelle sont disposées parallèlement 3 à 4 tiges filetées, actionnées par des rouages mus par une manivelle. En passant sur les tiges filetées, la "blaze" du cocon est retenue et s'enroule autour de celles-ci.

Vacances en Ardèche méridionale.

Les différents types d'incubateurs au fil des siècles.

Pour éclore, les œufs des vers à soie (appelés "la graine") doivent être incubés pendant 15 jours environ à une température de 20 à 23°C.

Cette incubation se déroule en Avril, afin que l'éclosion coïncide avec les premières feuilles du mûrier nourrisseur.

Durant des siècles, la graine de vers à soie était le plus souvent incubée à la chaleur humaine. Les œufs étaient placés dans une petite bourse en tissu, que les femmes portaient à même la peau sous leur chemisier ou leur jupon...

Magnarelles.  Estampe du graveur Mallery d'après le peintre Jan Van Der Straet.

Magnarelles. Estampe du graveur Mallery d'après le peintre Jan Van Der Straet.

Vacances en Ardèche méridionale.

Vers la fin du XIXè siècle, une étuve à circulation d'eau chaude est mise au point, puis progressivement l'incubateur à bougie évoluera vers un matériel fonctionnant avec l'électricité.

Vacances en Ardèche méridionale.
Vacances en Ardèche méridionale.

Une visite de musée très intéressante ! Isis est restée bien sagement dans l'auto, car nos amis les chiens, traités avec des insecticides (anti-tiques, puces etc) pourraient mettre en danger l'élevage des vers à soie. C'est bon à savoir ...

Publié dans Flore et faune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article