Arboriste grimpeur : plus qu’un métier, un art ….

Publié le par Bruno

 Arboriste grimpeur : plus qu’un métier, un art ….

Coupe de printemps.

Le magnifique tilleul de la Mairie avait besoin d'un bon élagage, son envergure depuis quelque temps devenait un peu envahissante tant par rapport aux bâtiments qu'au voisinage immédiat.

L’élagage peut s’effectuer tout au long de l’année mais il faut savoir qu’il a un effet différent selon qu’il est réalisé en hiver ou après le printemps. Il consiste à dépouiller un arbre des branches superflues, gênantes ou dangereuses, pour assurer la sécurité des usagers, maîtriser la silhouette de l’arbre et préserver sa santé.

Si vous décidez d’effectuer vos travaux d’élagage en hiver, comme c’est la tradition, les réserves naturelles de l’arbre seront préservées, l’arbre étant à ce moment en repos végétatif. En revanche, il risque de ne pas pouvoir mettre en place de défenses naturelles immédiatement et les plaies resteront à vif jusqu’au printemps suivant. Il faut donc bien prendre en compte ces paramètres en fonction de la nature de l’arbre concerné.

A l’inverse, si vous choisissez de faire tailler vos arbres en vert (pendant la période où l’arbre a des feuilles), la circulation de sève permettra à l’arbre de mettre en place rapidement un système de défense naturelle contre les agressions par les champignons au niveau de la plaie. L’arbre aura ainsi pu cicatriser avant l’hiver. Par ailleurs, l’avantage de tailler en vert est que cela permet une meilleure vision de l’aspect esthétique de l’arbre.

La meilleure façon d’élaguer reste d’anticiper la plantation de l’arbre en réfléchissant à la forme et à la taille qu’il aura adulte.

 Arboriste grimpeur : plus qu’un métier, un art ….
 Arboriste grimpeur : plus qu’un métier, un art ….
 Arboriste grimpeur : plus qu’un métier, un art ….
Beau travail Monsieur Duhautoy, réalisé en 1heure de temps...
Voilà une profession passionnante réalisée par des passionnés soucieux d’embellir l’arbre, de lui garder une bonne santé, chaque chantier est un défi nouveau, un challenge pour un métier à haut risques.
 Arboriste grimpeur : plus qu’un métier, un art ….

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Eric Blaise 13/04/2015 21:58

D'après ce que j'ai vu des arboristes grimpeurs, je sais qu'ils sont très talentueux. Comme les couvreurs, c'est un métier qui a besoin de quelqu'un qui est en bon formé physique, et qui n'a pas peur du vertige. Merci bien de nous avoir partagé cet article, et merci pour le service dont vous rendez au public.

pascale 18/02/2015 09:37

J adore l image d ouverture