Bienheureuse Pixelle. (1)

Publié le par Bruno

Retour en images.

Courir, courir en liberté, explorer de nouveaux endroits, de nouveaux terrains de jeux, voilà un programme fort intéressant pour un chiot. Dommage que la météo ne fût pas toujours au rendez-vous...

Bienheureuse Pixelle. (1)

Descente dans le trou de l'enfer !

 

Le territoire boisé de la commune de Le Tholy dans les Vosges s'étend sur plusieurs massifs et recèle de nombreux chemins de randonnées bien balisés. Le sentier du Trou de l'Enfer a été un formidable chemin de randonnée à tester avec Pixelle fermement tenue en laisse sur certains tronçons du petit sentier empierré. Après quelques mètres un peu difficiles, le spectacle est impressionnant.

Bienheureuse Pixelle. (1)
Bienheureuse Pixelle. (1)
Bienheureuse Pixelle. (1)
Bienheureuse Pixelle. (1)
Bienheureuse Pixelle. (1)

La légende du Trou de l’enfer.

Descente en enfer !

Descente en enfer !

L’histoire s’est déroulée il y a fort longtemps, supposément au Moyen Âge. Elle parle d’un musicien, plus précisément, d’un joueur de violon. Cet homme, habitué à être demandé lors de gros festins ou des mariages pour jouer de son instrument rentre justement d’une noce. Il est tard, la nuit est tombée, au loin se dessine sous une nappe de brouillard une forme humaine. L’homme d’allure étrange s’avance vers notre musicien, et profite de l’occasion pour lui demander d’animer le bal qu’il organise le lendemain. Afin de le rassurer de sa bonne foi et de son engagement, l’homme donne une pièce d’or à notre bon musicien.

A l’aurore, après une nuit agitée, le violoniste, douteux,  s’empresse de trouver le curé du village afin de lui demander conseil. L’homme d’église lui répond qu’il doit respecter le marché, mais il lui recommande de jouer le Veni Creator* s’il veut se rassurer.

Le musicien prépare alors ces affaires, l’heure approche, et il y a du chemin. Mais sans savoir comment, en l’espace d’une seconde, il atterrit au beau milieu de la salle immense d’un château. Inquiet mais courageux, il joue de son instrument pour accompagner le bal, et tous les participants s’en trouvent ravis.

Après quelques heures à jouer, pris de fatigue et de lassitude, le musicien se rappela des propos du curé, et pour clôturer le bal, il entonne le Veni Creator. Dès cet instant, tout disparu. Plus de château, plus d’invités, plus de tables ni de chaises, et encore moins de bons gros plats. Notre musicien se réveilla sur le bloc d’un rocher. Sans savoir comment il s’est retrouvé là, dans la gorge, au bord du Barba. Depuis qu’il a raconté les faits aux villageois, l’endroit est devenu le Trou de l’Enfer.

Une halte au petit pont qui enjambe le Barba (affluent de la Vologne) s'impose pour s'imprégner de la tranquillité du site et aussi reprendre un peu son souffle. L'occasion pour Pixelle de se désaltérer dans l'eau fraîche de la rivière.

Le Barba, quasiment à sec !
Le Barba, quasiment à sec !

Le Barba, quasiment à sec !

Une belle randonnée de 7,5 km "un peu technique" dans un endroit magique et tellement beau des Vosges, ( pas toujours évidente à réaliser avec un chiot turbulent...)

Bienheureuse Pixelle. (1)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Annie 12/10/2019 18:18

C 'est bon ! Pixelle est complètement dans sa nouvelle heureuse vie avec vous !! Elle doit se dire : " trop la chance !! ????( en language jeune, c 'est normal !! )????????
Bisous.