Champ de coquelicots.

Publié le par Bruno

Un clic sur les photos pour les agrandir !

Un clic sur les photos pour les agrandir !

En passant par le Tronquoy.

Champ de coquelicots.
Champ de coquelicots.
Champ de coquelicots.

Les coquelicots ont envahi le champ de colza.

 

Champ de coquelicots.
Champ de coquelicots.

" Gentils coquelicots " comme dit la chanson… mais ces bucoliques fleurs rouges sont très envahissantes dans certaines cultures. La météo pluvieuse a particulièrement encouragé leur prolifération.

Champ de coquelicots.

Le coquelicot tire son nom de la crête rouge du coq ! En Ancien français, il s'écrivait "coquerico" désignant le coq par onomatopée.

Grimpant jusqu'à 60 cm de haut, sa tige est hérissée de poils. Un pied peut produire jusqu'à 50 000 graines ! Ces graines peuvent rester dormantes dans le sol plus de 80 ans !

Le coquelicot est un calmant de la toux et des irritations de la gorge.

Considérée comme une mauvaise herbe, il est classé parmi les 12 espèces les plus nuisibles pour le blé.

Dans le language des fleurs il est "l'ardeur fragile" mais surtout la "consolation"

Champ de coquelicots.
Champ de coquelicots.

Plus proche de chez nous, rue Charles  Colin, c'est le bleu lavande qui domine...

Champ de coquelicots.

Sur le flanc du vallon, un ruban bleu ciel avec le début de la floraison du lin... A voir !

Champ de coquelicots.
Champ de coquelicots.
Champ de coquelicots.
Champ de coquelicots.

Publié dans Photos, Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article