Bûcheron: une occupation de retraité bien passionnante.

Publié le par Bruno

Voilà aussi très certainement un métier que j'aurais aimé pratiquer. Dès lors, je suis toujours en quête d'un arbre tombé à débiter. C'est une "branche" professionnelle intéressante pour qui aime la nature et ne rechigne pas à travailler.

C'est un exercice qui relève de la passion, à la fois difficile et délicat voire dangereux. Le bûcheron travaille par tous les temps, le retraité que je suis, choisit son temps.

En ce moment, c'est un hêtre plusieurs fois centenaire qui occupe mes journées ou plutôt mes matinées car avec cette canicule qui se prolonge, mieux vaut rester au frais l'après midi...

Trois machines indispensables pour s'attaquer à ce géant.
Trois machines indispensables pour s'attaquer à ce géant.

Trois machines indispensables pour s'attaquer à ce géant.

Déjà 10 mètres débités et fendus entre la souche et l'extrémité du tronc...

Un chantier bien avancé !

Un chantier bien avancé !

150 cm de diamètre à la base. La XP Pro Husqwarna dévore le bois avec une facilité remarquable. Les lourdes rondelles débitées ne sont mobilisables qu'avec des sangles reliées au tracteur.

150 cm de diamètre à la base. La XP Pro Husqwarna dévore le bois avec une facilité remarquable. Les lourdes rondelles débitées ne sont mobilisables qu'avec des sangles reliées au tracteur.

Bûcheron: une occupation de retraité bien passionnante.

La ramure du hêtre est bientôt broyée pour réaliser du BRF qui garnira ensuite les différents massifs du parc.

Déjà quelques m3
Déjà quelques m3

Déjà quelques m3

"Arbre renversé par le vent avait plus de branches que de racines" . (Proverbe chinois)

Ce magnifique arbre est tombé lors de la tempête de janvier dernier.

Publié dans Photos, Côté jardin éco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article